• Catégorie : Thriller

    "Accusée par erreur" de Marilyn Pappano 1 mois une illustration

    Résumé :

    Elle est anéantie. Pourquoi la vie se montre aussi cruelle envers elle ? En changeant

    régulièrement d'identité et de villes depuis 15 ans, elle pensait pourtant avoir tiré un trait

    sur son passé. Mais voilà que sa mère vient d'être assassinée, et que la police, qui a

    réussi à trouver sa trace, l'accuse de meurtre !

    Qui tient les rênes du piège qui vient de se refermer contre elle ? Résolue à le découvrir

    et à prouver ainsi son innocence, elle demande à son ami Tom Marcci, son ex petit ami.

    Tom est shérif et sait qu'elle est incapable de la moindre violence, mais qui ne lui a

    jamais pardonné d'avoir refusé sa demande en mariage, trois mois plus tôt.....

     

     

     

    "Accusée par erreur" de Marilyn Pappano 1 mois une illustration

     

     

     Gentil thriller agréable à lire, sous fond de romance. Ellie Chase qui a changé régulièrement

     d'identité et de villes pour fuir un passé pas très glorieux. Elle est établie à Copper Lake,

    elle y possède une jolie maison et tient un restaurant. Elle est très appréciée des

    habitants de sa petite bourgade. Jusqu'au jour où apparaît sa mère Martha, celle-ci

    essaye de la faire chanter en lui montrant des documents compromettants sur son

    passé. Elle exige de la part de sa fille une belle somme d'argent et souhaite habiter

    avec elle . Ellie prend peur, si la vérité venait à éclater plus personne ne la regarderait

    du même oeil. Il faut savoir qu'Ellie Chaise s'appelle en réalité Bethany Ann Dempsey.

    Un soir durant la fête d'halloween, Ellie est abordée par une personne déguisée en 

    sorcière, et cette dernière lui propose un verre de bière qu'elle s'empresse d'aller lui 

    chercher. Ellie se réveille, le lendemain matin, la gueule de bois, les cheveux tout 

    ébouriffés et sa robe tachée de sang. C'est le trou noir absolu ! Très vite les policiers vont

    découvrir la voiture d'Ellie cabossée avec des traces de sang ainsi que le corps de sa 

    mère Martha sans vie. Toutes les preuves sont contre elle, aussi cette dernière fait 

    appel à son ami Tommy qui est dans la police. Ellie est suspectée de meurtre et elle

    est gardée sous surveillance chez elle par Tommy, toujours amoureux de la jeune femme.

    Lui ne croit absolument pas en sa culpabilité et très vite nous comprenons qu'il s'agit

    d'un coup monté. Qui était caché sous les traits de cette fameuse sorcière ? Serait-elle

    responsable du meurtre ? Tommy va tout faire pour innocenter son amie. Ellie se confie

    à Tommy et lui raconte les déboires de son passé, ses différentes fausses identités. Il

    se rend compte qu'il a aimé et qu'il aime encore une femme qui lui a menti sur tout !

    Malgré toutes ces révélations, Tommy éprouve toujours autant de sentiments pour cette

    femme. Une fois la meurtrière retrouvée, Marie Jensen, Ellie innocentée, la vie reprend

    son cours et Ellie et Tommy restent ensemble avec le projet de peut-être avoir un enfant.

     

    Lecture agréable et très vite lu.

     

    Citations :

    "Puis quelque chose d'étrange, à quoi elle ne s'attendait pas, s'était produit. La ville et ses 

    habitants l'avaient adoptée. Ils l'avaient accueillie, nouant des liens d'amitié avec elle et,

    depuis son arrivée la traitaient comme une personne normale."

     

    "Tommy vit le visage d'Ellie blêmir et se fermer. Elle paraissait avoir du mal à respirer.

    Il l'avait déjà vu en proie à diverses émotions mais, là, il découvrait une nouvelle Ellie.

    Il ignorait ce qui se tramait entre les deux femmes, mais elle semblait sur le point de

    perdre son sang-froid, d'exploser.

    - J'aimerai que tu sois morte ! finit-elle par lancer. Ses paroles étaient très dures, mais 

    Martha se contenta de sourire.

    - Mais je ne suis pas morte . J'ai encore une bonne trentaine d'années à vivre, et j'ai

    bien l'intention de les passer avec toi."

     

    "Du jour au lendemain, elle avait rayé sa fille de son existence et Ellie s'était retrouvée

    à la rue, avec en tout et pour tout ce qu'elle avait sur le dos".

     

    "Tu t'es retournée lentement les bras grands ouverts. J'ai vu l'expression de ton visage et je 

    me suis dit : "Seigneur elle est canon !"

     

    "Ellie recula et Marie Jensen avança, refermant la porte derrière elle. Elle était bien

    déguisée. Elle portait une perruque grise, son maquillage visait à vieillir ses traits.

    Vêtue comme une pauvresse, elle tenait un cabas à bout de bras. Mise à part ses gants

    de latex et son arme, elle avait tout d'une innocente grand mère".

     


    5 commentaires
  • Catégorie : Erotique

     

     

    Grey Tome 4 de EL JAMES

    Résumé :

    Redécouvrez Cinquante Nuances de Grey à travers les yeux de Christian.

    CHRISTIAN GREY contrôle tous les aspect de sa vie : son monde est ordonné,

    organisé mais désespérément vide, jusqu'au jour où Anastasia Steele tome la tête la

    première dans son bureau. Il tente de l'oublier, mais il est emporté dans un tourbillon

    d'émotions qui le dépassent. A l'inverse des autres femmes, Ana l'ingénue semble lire

    en lui à livre ouvert, et deviner un coeur d'homme blessé derrière l'apparence glacée

    du magnat des affaires.

    Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et

    qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de 

    Christian, son goût exacerbé du pouvoir et son peu d'estime de soi qui le consume

    auront raison des sentiments de la jeune femme ?

     

     

     

    Grey Tome 4 de EL JAMES

     

    Le deux derniers tomes sont pour moi les meilleurs. Le quatrième tome est très 

    largement supérieur au premier, il nous permet de revisiter l'histoire avec les yeux

    de Christian et pour conséquent de comprendre certaines choses qui ont fait de lui

    cet homme-là. On s'aperçoit aussi qu' Ana n'est pas si sainte ni touche qu'elle en 

    à l'air et qu'elle aime parfois dominer à son tour. Il y a aussi les petites allusions de 

    Christian qui se parle à lui même (en italique) qui sont très souvent empreintes d'humour.

    Anastasia à la fin du livre le quitte parce qu'elle se rend compte que même par amour

    elle ne pourra pas palier aux exigences que Christian lui demande. A force

    de patience il parvient à reprendre contacte avec elle et lui propose de l'amener au

    vernissage de son ami José. Cette dernière accepte, tous les espoirs sont permis pour

    la reconquérir à nouveau. Va-t-il y parvenir ? Logiquement oui puisque vers la fin du 

    troisième tome elle revient, mais  de quelle manière  va-t-il opérer ? Y aurait-il un 

    5ème tome à envisager ? Pourquoi pas ?

     

    Citations :

    " Un vacarme à ma porte me pousse à me lever d'un bon : un tourbillon de longs

    cheveux châtains, de membres pâles et de bottes brunes tombe tête la première 

    dans mon bureau. Je lève les yeux au ciel en réprimant mon agacement légitime face

    à tant de maladresse, mais je me précipite vers la gamine qui a atterri à quatre 

    pattes. J'agrippe ses frêles épaules pour l"aider à se relever."

     

    "Pourquoi Laïla a-t-elle voulu se suicider ? Qu'est-ce qui la hante ? sous désespoir 

    me rappelle le mien, quand j'étais plus jeune et malheureux. Je tente d'étouffer ces

    souvenirs, mais la colère et la tristesse que j'éprouvais quand j'avais dix ans refont

    surface et refusent de s'en aller. Je me sentais alors si seul, si perdu. Je me rappelle

    ma souffrance, mon agressivité. J'étais tout le temps à me bagarrer. J'ai souvent eu envie

    de me suicider, mais j'ai toujours résisté."

     

    "Pourquoi joues-tu toujours des airs aussi tristes ?

    Tristes ?

    - Tu n'avais que six ans quand tu as commencé à apprendre le piano ?

    Elle incline la tête sur le côté. Elle veut tout savoir. Comme toujours ! Après la nuit 

    dernière, je ne peux rien lui refuser.

    - J'ai appris à jouer du piano pour faire plaisir à ma nouvelle mère.

    - Pour mériter ta place dans cette famille parfaite !"

     

    - Je le fais pour toi, Christian, parce que tu as besoin de ça. Pas moi. Tu ne m'as pas fait mal

    hier soir. C'était dans un contexte différent, je peux me le justifier, et en plus je te 

    fais confiance. Mais quand tu veux me punir, j'ai peur que tu me fasse mal."

     

    "- Elle se dégage et recule avant de se retourner comme une tigresse.

    - Ne me touche pas !

    Ses joues sont maculées de larmes, son nez est plein de morve, ses cheveux emmêlés

    et poisseux... Jamais elle n'a été aussi belle... Et aussi furieuse."

     

    "Je cherche les mots qui pourraient nous sauver, mais rien ne me vient.

    - Pauvre cinglé ! crie-t-elle.

    J'en ai le souffle coupé. C'est comme si j'avais moi-même reçu les coups de ceinture.

    Oui c'est exactement ce que je suis.

    Elle a vu le monstre....

    - Ana.....

    Je veux la serrer contre moi, apaiser sa douleur. Je veux qu'elle pleure dans mes bras.

    - Il n'y a pas d'Ana ! Va te faire soigner, Grey !"

     

     

     


    2 commentaires
  • Catégorie : Thriller

    La fille du train de Paula Hawkins

    Résumé :

    Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et 

    revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle

    observe une jolie maison. Cette maison elle l'a connait par coeur, elle a même donné

    un nom a ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. un couple qu'elle

    imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être avec son mari, avant qu'il ne l'a

    trompe, avant qu'il ne l'a quitte. Mais un matin elle découvre un autre homme que 

    Jason à la fenêtre. Que ce passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours 

    plus tard c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux.

    La jeune femme de son vrai nom Megan Hipwell a mystérieusement disparue....

     

    Ce thriller exceptionnel connait un succès incroyable depuis sa sortie. 1er des ventes aux

    Etats-Unis, en Angleterre et au Canada. Traduit en 26 langues, il est en cours 

    d'adaptation cinématographique. Il vous suffit d'ouvrir ce livre et de vous laisser entraîner.

     

     

    La fille du train de Paula Hawkins

     

    Thriller mené tambours battants, pas une seconde de répit. Dès le départ nous montons dans

    le train avec Rachel, une des héroïnes du livre qui doit se rendre tous les jours à Londres et

    passe devant un quartier, witney, qu’elle connait bien puisqu’elle y a vécu avec Tom son ex mari. 

    Chaque matin et chaque soir son regard s’attarde sur une maison voisine où elle imagine la vie

    d’un couple qu’elle appelle au départ Jason et Jess. Elle s’invente des histoires dans sa tête.

    Elle voit ces gens heureux, et laisse divaguer son imagination. Rachel souffre d’un grave

    problème, elle est alcoolique. Elle vit en colocation avec son amie Cathy, mais lorsqu’elle boit

    trop elle ne se rappelle plus de rien. Elle est capable d’avoir fait tout et n’importe quoi, elle ne

    se souvient pas.

    Un matin il lui semble que Jess est en compagnie d’un autre homme, elle voit qu’ils

    s’embrassent, cette vision la perturbe sérieusement. Les jours suivants elle n’aperçoit plus

    personne sur cette terrasse. Elle apprend quelques temps plus tard par les journaux que Jess,

    enfin plutôt Megan de son vrai nom a disparue. Un soir Rachel assez désespérée de sa rupture

    avec son ex mari Tom décide de se rendre là-bas pour parler avec lui. Le seul problème c’est

    qu’elle a beaucoup bu…. Le lendemain c’est le trou noir… Et il se trouve que c’est ce soir là qu’a

    eu lieu la tragédie. A partir de cet instant le lecteur est complètement impliqué dans l’histoire

    et nous allons suivre la vie de ces quatre personnages essentiellement : Rachel, Tom, Anna (la

    nouvelle compagne de Tom) et enfin Megan et Scott. L’auteur va habillement faire intervenir

    par petits chapitres, chaque vision et ressenti de tous ses individus. Cette façon de procéder

    nous permet de douter de tout et de tout le monde. Nous apprenons très vite que le corps de

    Megan a été retrouvé, et qu’elle est morte assassinée. Pourtant l’auteur continue de la faire

    parler par moment, une façon de raconter son histoire. Impossible quasiment jusqu’à la fin de

    savoir exactement ce qu’il s’est passé ? A tour de rôle le lecteur soupçonne chaque

    personnage. Il cherche à savoir…. Il doute…. 

    Personnellement j’ai beaucoup aimé la façon dont le livre a été écrit et j’ai été captivée très

    rapidement, je n’ai pas lâché le roman, trop pressée de connaître la fin, nous allons de surprise

    en surprise !!!

     

    Citations :

    Concernant Rachel :

    "Je ne sais pas ce que j'ai fait. Qu'est-ce que j'ai fait ? Entre dix-sept heures et vingt-deux heures quinze, qu'est-ce que j'ai fait ?"

     

    "- Vous n'étiez peut-être pas au courant mais Megan Hipwell avait une liaison."

     

    "Megan voyait un psy, m'a t-il expliqué. Il s'appelle.... Abdic. Kamal Abdic. Il n'est pas asiatique il vient de Serbie ou de Bosnie, quelque chose comme ça. Mais il a la peau mate. De

    loin il pourrait passer pour un indien. Il a tapoté sur son clavier.

    - il y a un site, il me semble. J'en suis sûr. Je crois qu'on y voit une photo... Il a tourné son

    ordinateur vers moi pour me montrer l'écran. Je me suis penchée pour mieux voir.

    - C'est lui, ai-je confirmé. C'est lui c'est certain."

     

    Concernant Megan :

    "Qu'est qu'il m'est arrivée, dans cette chambre d'hôtel ? Qu'est ce que je me suis imaginée ?

    Que nous avions une connexion, qu'il y avait un vrai lien entre nous ? Il n'a jamais eu

    l'intention de s'enfuir avec moi. (plus d'une seconde), je l'ai cru, et c'est ça qui me

    rend vraiment furieuse. J'ai été ridicule, crédule. Et il s'est moqué de moi tout du long."

     

    "Elle avait à peine quelques mois. Le toit fuyait. Je me souviens du bruit de l'eau qui

    gouttait dans des seaux, dans la cuisine. Il faisait un froid glacial, avec le vent qui 

    chassait violemment les vagues sur la mer ; il pleuvait depuis des jours. J'ai allumé

    un feu dans le salon, mais il n'arrêtait pas de s'éteindre. J'étais fatiguée. J'avais un

    peu bu, pour me réchauffer, mais ça ne marchait pas, alors j'ai décidé de prendre un

    bain. J'ai emmené Libby avec moi, je l'ai posé sur ma poitrine, la tête juste sous mon 

    menton. La pièce s'assombrie plus encore et je me retrouve là-bas, allongée dans l'eau,

    son petit corps appuyé sur le mien, la flamme d'une bougie vacillant juste derrière moi.

    J'entends la cire couler, son odeur dans mon nez, et un courant d'air froid vient souffler

    sur ma nuque et mes épaules. Je me sens lourde, mon corps s'enfonce dans la chaleur

    de l'eau. Je suis épuisée. Et, soudain, la bougie est éteinte et j'ai froid. Très froid j'ai

    les dents qui claquent dans mon crâne, le corps tout entier qui tremble. La maison 

    semble trembler aussi, le vent hurle et s'engouffre sous les tuiles du toit.

    - Je me suis endormie, dis-je.
    Puis je ne peux plus rien dire d'autre. Je la sens encore, elle n'est plus sur ma poitrine,

    son corps est coincé entre mon bras et le bord de la baignoire, son visage dans l'eau."

     

    Concernant Anna :

    "Je lui ai posé un ultimatum : il faut qu'on s'en aille, il est hors de question que je reste dans

    cette maison, dans cette rue, avec tout ce qui s'est passé ici."

     

    "Je ne saurais pas expliquer pourquoi, mais cette situation me paraît soudain très drôle.

    Cette grosse vache de Rachel qui se tient là, dans mon jardin, toute rouge et en sueur,

    et qui me dit qu'il faut qu'on s'en aille !

    - Et pour aller où ? Je lui demande quand j'ai fini de rire.


    2 commentaires