•  

    Un visage d'ange de Lisa Ballantyne (Challenge 1 mois 1 illustration)

     

     Catégorie : policier/thriller

     

    Un visage d'ange de Lisa Ballantyne (Challenge 1 mois 1 illustration)

    Résumé :

    Angleterre, de nos jours. Les causes perdues, Daniel Hunter les connaît bien. Avocat de droit pénal, ce

    trentenaire arpente les tribunaux de Londres pour plaider des affaires toujours plus délicates et douloureuses.

    Et celle qui l’attend pourrait bien les surpasser... Sebastian Croll, onze ans, vient d’être placé en garde à vue.

    Cet adolescent des beaux quartiers londoniens est soupçonné d’avoir battu à mort son petit camarade de huit

    ans, Ben Stokes. Mais l’adolescent ne cesse de clamer son innocence. Une affaire qui résonne d’un écho tout

    personnel pour l’avocat. Fils d’une toxicomane, Daniel a écumé les familles d’accueil avant d’être placé chez

    Minnie. Une rencontre qui fait des étincelles. Mais qui mieux que cette femme bourrue, pleine de sagesse,

    pour dompter la colère et la violence de Daniel, et lui donner confiance en l’avenir ? Jusqu’à ce qu’un terrible

    mensonge brise cette confiance à jamais… Rattrapé par ses souvenirs, emporté dans un formidable élan de

    protection à l’égard de Sebastian, Daniel se laisse peu à peu broyer par cette enquête. S’il ne veut pas sombrer,

    l’avocat n’a pas le choix : l’heure est venue pour lui d’affronter les fantômes du passé…

     

    Un visage d'ange de Lisa Ballantyne (Challenge 1 mois 1 illustration) 

     

    J'ai  choisi ce livre dans le cadre du challenge un mois une illustration dont le thème est  : prédominance de

    gris. C'est un thriller tout à fait intéressant, en effet il s'agit de défendre Sébastien  11 ans accusé

     du meurtre d'un camarade. D'autre part nous avons Daniel son avocat qui va tout faire pour prouver

    l'innocence de ce jeune garçon. l'intrigue et très bien poser, puisque  à chaque nouveau chapitre, nous avons

    l'enfance difficile de Daniel et de l'autre la préparation du procès de Sébastien. Cette façon de procéder

    à susciter mon intérêt. Daniel et Sébastian  auraient-t'il des points communs tous les deux ? Est-ce la

    raison pour laquelle Daniel  ressent une grande empathie pour son client ?

    Ce va-et-vient entre  l'enfance tumultueuse de Daniel et le quotidien de Sébastian nous permet d'établir

    des comparaisons.  Écrire un roman uniquement sur le procès  aurait été long et peut-être

    fastidieux, alors que dans ce cas précis les thèmes sont abordés de manières très habiles.  Sébastien  a-t-il pu

    commettre un acte odieux ?  À la suite d'une simple bagarre de gamins, cela n'a pas de sens et pourtant…

    Les personnages sont très attachants et très différents. Lors du procès, au vu des preuves recueillies et des

    témoignages divergents reçus, l'accusé est finalement innocenté. Tout est bien qui finit bien,  une seule

    question se pose : les jurés ont-ils statué non coupable avec certitude ? Ou simplement en étant attendrie

    par le comportement  et  l'appel à la barre de ce jeune garçon ? Et si finalement tout le monde était passé

    à côté de l'essentiel ?  L'accusé est-il un enfant apeuré et sans défense ou bien un menteur, manipulateur ?

    J'ai aimais ce roman, d'une part pour la manière dont il a été construit, écriture  fluide et agréable. Nous

    apprenons à connaître la vie de l'avocat et de son client, et il est impossible de ne pas s'attacher et à l'un

     et à l'autre.

    Je conseille ce livre car tous les évènements abordés sont traités de manière originale.

     

    Extraits et citations

     « Il avait apparemment été battu à mort  sous un buisson de l'aire de jeux de Bernard Park, dans

    l'après-midi du dimanche. On lui avait écrasé une brique sur le visage, le fracturant l'orbite. Le meurtrier

    s'était servi de cette arme et de quelques branches et de feuilles pour masquer les blessures de la victime. » 

     

     « - Votre fils a été arrêté, mais il n'est pas inculpé. Il est en garde à vue, il y a suspicion de meurtre...  »

     

     « - Oui. comme prévu, ils ont refusé la libération sous caution. Il est incarcéré dans une unité pour mineurs

    à Parklands House. »

     

     « - Il affirme qu'il n'a pas tué Ben et n'en démord pas. C'est un drôle de gamin, mais je crois qu'il dit

    vrai. Simplement il n'est pas très clair dans sa tête. »

     

     «- Eh bien, déclara Minnie, le poing sur les hanches, se tournant enfin vers Daniel. Embrasse-moi donc,

    beau gosse. J'ai vraiment l'impression d'avoir touché le gros lot !  »

     

     « - J'ai fait tout ce chemin, répondit Daniel entre ses dents, pour te dire bien en face que je ne veux plus te

    voir ni te parler. Je ne veux plus un sous de toi. Je ne veux plus  entendre parler de toi. je te hais. »

     

    « – Non coupable.

    – Est un verdict unanime ?

    – Oui, monsieur. »

     

    Un visage d'ange de Lisa Ballantyne (Challenge 1 mois 1 illustration)

     

     

     


    4 commentaires
  • Créas pour Pacques

     

    Créas pour Pacques

     

    Créas pour Pacques

     

     


    votre commentaire
  •  

    Sur ma peau de Gilian Flynn (Challenge 1 mois 1 Illustration)

     

    Catégorie : policier/thriller

     

    Sur ma peau de Gilian Flynn (Challenge 1 mois 1 Illustration)

    Résumé :

    La ville de Wind Gap dans le Missouri est sous le choc : une petite fille a disparu. Déjà, l'été dernier, une

    enfant avait été sauvagement assassinée...

     

    Une jeune journaliste, Camille Preak, se rend sur place pour couvrir l'affaire. Elle-même a grandi à Wind

    Gap. Mais pour Camille, retourner à Wind Gap, c'est réveiller de douloureux souvenirs.

     

    A l'adolescence, incapable de supporter la folie de sa mère, Camille a gravé sur sa peau les souffrances qu'elle

    n'a pu exprimer. Son corps n'est qu'un entrelacs de cicatrices...

     

    On retrouve bientôt le cadavre de la fillette. Très vite, Camille comprend qu'elle doit puiser en elle la force

    d'affronter la tragédie de son enfance si elle veut découvrir la vérité...

     

    Sur ma peau de Gilian Flynn (Challenge 1 mois 1 Illustration)

     

    Ayant  lu l'excellente chronique de ma copinaute Maribel, je n'ai pas hésité choisir ce livre dans le cadre

    d'un mois une illustration. Le thème étant  : dominance de gris.

    Je savais dès le départ que ce roman ne serait pas d'un suspense haletant mais plutôt orienté vers une

    analyse psychologique des personnages. Plusieurs thèmes sont brillamment abordés ici . En effet, une petite

    fille a été assassinée et Camille journaliste est envoyé sur les lieux, mais il se trouve que c'est  la ville où

    elle a grandi. Elle va devoir se replonger dans son passé douloureux pour arriver à dénouer le vrai du faux

    de cette enquête. Camille est un personnage torturé qui a eu une enfance difficile… Elle va prendre sa

    mission très à cœur. Nous assistons à une analyse psychologique de plusieurs personnages. Ce procédé

    va-t-il aider à faire avancer l'affaire. Au fil des pages notre journaliste va être en proie à de terribles doutes

    concernant sa mère. Camille a perdu sa petite sœur lorsqu'elle était enfant, cette dernière était souvent

    malade et hospitalisée… Il y a John qui vient de perdre sa soeur, puisque c'est la victime.  il va être suspecté

    du meurtre durant un moment. Cependant notre héroïne principale va avoir de longues conversations avec

    ce jeune garçon. Elle va découvrir des choses qui vont lui faire froid dans le dos. Et si la vérité était bien

    plus terrifiante que ce que l'on peut imaginer ?  Nôtre enquêtrice va  progresser doucement mais sûrement,

    elle va devoir décortiquer le comportement de chaque personne qui l'entoure. Elle va revivre des choses

    incroyables  et la plongée inévitablement dans son passé douloureux. Est-ce la clé pour découvrir le

    ministère de cette énigme ? En tant que lectrice, j'ai suivi  pas à pas  les faits qui paraissaient inéluctables.

    Les sujets abordés dans cette œuvre sont très intéressants. L'auteure fait monter  la pression petit à petit.

    Camille pourra-t-elle supporter la réalité ? 

    J'ai aimé  cette histoire car l'intrigue et brillamment menée. Un style différent de ce que l'on a l'habitude

    de lire dans la catégorie des policiers/thrillers. Une idée très originale  qui m'a réellement conquise. 

     

    Extraits et citations :

     « j'ai repensé  aux gamines que j'avais vues devant l'église, et qui n'étaient guère plus âgées que Nathalie.

    Pourquoi leurs parents ne s'inquiétaient-ils pas ? »

     

    « James a vu la femme qui a amené Nathalie. Ils étaient plus que tous les deux, ils jouaient au frisbee et 

    Nathalie la raté, alors elle est allée dans l'herbe, près du bois,  et là, la femme  a tendu les bras et la rattrapée.

    Après, elles ont disparu. Et James a filé chez lui. Il est plus sorti depuis. »

     

    « Je suis tellement désolé pour toi, mon petit », m'avait-il dit à la fin de la visite, et je savais, aux larmes

    dans sa voix, qu'il était sincère. »

     

    « – Tu as désobéi dès le début, tu refusais de te nourrir. Comme si tu me punissais d'être née. Tu me

    ridiculisais. Tu me ravalais au rang d'enfant.

    – Tu étais une enfant.

    – Et là, tu reviens, et tout cela quoi je peux penser c'est : pourquoi Marian et pas elle ? »

     

    « Entre toi et moi, c'est John Keene. Le gamin était très proche de sa sœur. D'une façon malsaine. Il n'a pas

    d'alibi. Je pense qu'il a un truc avec les petites filles contre lequel il essaie de lutter, mais il finit par les

    tuer, et leur arracher les dents pour se procurer des sensations fortes. »

     

    « Elle ne t'aime pas, a hasardé Amma.

    – Non. 

    – Eh bien, elle ne m'aime pas non plus. Différemment, c'est tout. »

     

    « Ma mère avait-elle été vraiment malade ? Et Marian ? Et Amma et moi ? Il me semble parfois que la

    maladie est tapie en chaque femme, attendant le moment opportun pour éclore. »

     

    « – Syndrome de Münchausen par procuration. Le soignant, généralement la mère, presque toujours la

    mère rend son enfant malade pour attirer l'attention sur elle. »

     

    Sur ma peau de Gilian Flynn (Challenge 1 mois 1 Illustration)

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    La liste de Siobhan Vivian (Challenge Babelio, 1 mois 1 illustration) et LC Gaëlle et Maribel

     

    Catégorie : Littérature jeunesse

     

    La liste de Siobhan Vivian (Challenge Babelio, 1 mois 1 illustration) et LC Gaëlle et Maribel

     Résumé :

    La liste nomme 8 filles chaque année.
     

    Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée.
     

    Et si votre nom s’y trouvait ?

     

    Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début

    d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a

    jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des

    troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se

    retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer…

    pour le meilleur ou pour le pire ?

     

    La liste de Siobhan Vivian (Challenge Babelio, 1 mois 1 illustration) et LC Gaëlle et Maribel

     

     J'ai un petit faible pour la littérature jeunesse, et dans le cadre du challenge Babelio  et d'une lecture

    commune, j'ai opté pour ce roman.

    Le résumé était assez intrigant, j'ai voulu me lancer dans l'aventure me disant que j'allais peut-être

    découvrir autre chose  ?

    J'ai dans un premier temps pensé que le sujet pouvait être intéressant puisqu'il était synonyme pour moi

    de harcèlement dans le milieu scolaire.

    Seulement ce roman n'était pas du tout celui auquel je m'attendais…

    Une liste et donc établie chaque année pour classer les huit plus belles filles et les huit plus moches. Dans

    quel but ? Ségrégation ? Mise à l'épreuve ? Révéler les caractères  des seize filles inscrites sur ce bout de

    papier ?  Dans une certaine mesure, n'était-ce pas un moyen de  mettre fin à certaines amitiés ou au

    contraire  un moyen d'en créer d'autres qui paraissaient à première vue improbables ? Amitiés par intérêt ?

    J'ai trouvé cette histoire plus que décevante, beaucoup trop de personnages ce qui fait que par moment je

    m'y perdais un petit peu. Je cherche encore l'intérêt d'une telle lecture ? Même si c'est une fiction cela met

    en avant  la ségrégation sur des critères complètement ridicules. Quant à l'aboutissement de ce récit

    j'en suis resté sans voix…

    Voyant que la magie n'était pas au rendez-vous, j'ai essayé d'analyser les comportements et les priorités de

    plusieurs personnages. Cela ne m'a pas davantage aidé, j'ai trouvé ce livre  truffé de bavardages d'ados

    complètement  ridicules. Alors me direz-vous, c'est vrai j'ai passé l'âge de l'adolescence depuis longtemps

    mais quand même, le style d'écriture n'est ni fluide ni agréable à lire. Beaucoup trop de méli-mélo par

    moment.

    Il est même pour moi très difficile de faire cette chronique, tellement ce récit est particulier !

    La plume de l'auteur et le thèmes abordés ne m'ont pas conquise une seule seconde. Ceci dit il en faut pour

    tous les goûts.

     

     Extraits et citations  :

     « Aux élèves figurant sur la liste :

    Merci de passer dans mon bureau après les cours.

    Ceci n'est pas optionnel.

    La proviseur, Mrs Colby. »

     

    « Quelqu'un s'est permis de vous sortir du lot, de vous coller une étiquette et de voir réduire arbitrairement

    à  votre dimension la plus superficielle. Ça ne peut pas ne pas avoir de conséquences psychologiques, que vous

    soyez du  « bon » ou du « mauvais » côté. »

     

    « Et je me fous que cette liste continue d'exister. D'ailleurs, non, j'espère qu'elle va continuer ! C'est du

    délire que les gens n'y accordent autant d'importance. S'ils gobent n'importe quoi, tant pis pour eux. »

     

    « – Cette fois-ci, elle va peut-être comprendre qu'on ne peut pas traiter les gens comme de la réserve sans

      qu'il y ait des conséquences. »

     

    « Regarde comme tu parles tout le temps de la liste, en disant que tu voudrais être au-dessus un jour ?

    Eh bien, mets-toi à ma place. C'est beaucoup de pression. »

     

    « – Pourquoi tu t'es choisie comme la plus moche des terminales ? C'était pour me piéger ? Tu voulais juste

    te faire plaindre ?

    – Pourquoi je n'aurais pas le droit de me faire plaindre ? »

     

    « Elle savait bien que les brillants n'étaient pas des diamants, mais elle a toujours imaginé que la tiare était

    en métal.

    En fait, non.

    C'est du plastique. »

     

    La liste de Siobhan Vivian (Challenge Babelio, 1 mois 1 illustration) et LC Gaëlle et Maribel


    votre commentaire