•  

    Undisclosed Désires de Maud Cordier

    Catégorie : Lecture M M Jeunesse

     

    Undisclosed Désires de Maud Cordier

    Résumé :

     

    Suite à l'emménagement de son père avec sa nouvelle compagne, Vincent quitte Marseille pour Chalon sur

    Saône, une ville de Bourgogne. Il laisse derrière lui son meilleur ami, Samir, et Sophie, son premier amour.

    Mais cette ville et cette dernière année de lycée lui réservent bien des surprises. Vincent va faire la

    connaissance de Florian, un jeune homme de son âge avec qui il va nouer une réelle amitié. Lors d'une soirée,

    un jeu va flouer les limites de leur relation : Florian et Vincent vont devoir échanger un baiser. Vincent va

    embrasser un garçon... Et il va se rendre compte qu'il a aimé ça.

     

    Undisclosed Désires de Maud Cordier

     

     J'ai lu  la totalité et livres de Maud Cordier,  quel que soit le sujet abordé  elle fait  toujours preuve d'un

    formidable talent. Une fois encore, j'ai été totalement conquise par ce roman riche en émotions. En effet,

    Vincent est contraint de quitter Marseille pour rejoindre Boulogne, il va vivre avec son père, sa femme et

    sa fille. Une fois le livre ouvert, impossible de le refermer. Je me suis d'abord dit : « Ô seigneur dans quelle

    famille Vincent est-il tombé ! ». Effectivement, notre héros va en voir de toutes les couleurs, entraînant des

    situations cocasses qui m'ont bien fait sourire… mais qui sont toutefois difficiles à gérer souvent.

    Il va  faire son entrée dans son nouveau lycée, et nous allons découvrir le monde de la jeunesse et 

     rencontrés des adolescents touchants comme Léa (sa presque demi-sœur, comme il la surnomme lui-même)

    Morgane, Sébastien et  un certain Florian. Leur rencontre provoque de drôles de sensations de part et d'autre.

    Sentiments d'incompréhension, de déni peut-être au départ ? Toujours est-il qu'ils deviennent de très bons

    amis partageant des passions communes. Vincent beau garçon attire pas mal de filles, en tout premier lieu

    Léa qu'il essaye de repousser avec ménagement. Ce changement de vie le chamboule totalement, ne voulant

    faire de peine à personne, il se débat comme il peut. En amour il faut être deux et ce n'est pas forcément

    réciproque. Maud  Cordier nous décrit parfaitement cette période où l'on se cherche, où l'on doute, où l'on

    n'est pas forcément tout à fait prêt à rentrer dans le monde des adultes. Sentiments confus, des déception,

    de l'amitié… Seulement quand Vincent et Florian se rendre compte que pour eux c'est bien plus qu'une

    rencontre, c'est une évidence… Les deux adolescents vont-ils arriver à dépasser  leurs craintes ? Comment

    réagiront leur entourage,  la bande d'amis du lycée mais aussi leurs parents respectifs ? Seront-ils prêts à

    vivre sans se cacher ?

    Des circonstances particulièrement délicates que nous dépeint parfaitement l'auteure. J'ai ressenti beaucoup

    d'empathie pour Léa et Morgane. J'ai eu peur pour l'avenir de Vincent et Florian… L'amour qui les unit

    sera-t-il plus fort que les menaces et les railleries qu'ils vont subir ?

    Faire face a l'homophobie et au danger que cela représente… Pourront-ils vivre heureux, réalisé ce qu'ils sont

    vraiment ?

    Ces personnages m'ont réellement émue, devant leur indécision j'ai eu l'impression qu'il jouait un peu au

    chat et à la souris.

    Au fil des pages, j'ai eu l'impression d'être avec eux, de ressentir leur malaise, leurs joies, leurs peines. Ils

    doivent à tout prix éviter le danger… J'ai eu peur, j'ai imaginé des scénarios qui n'étaient pas forcément

    les bons… Fuir ? Rester ? Affronté pour affirmer qui ils sont ?

    Seront-ils prêts à mener le combat qui les attend ?

    Un roman criant de vérité, émouvant, passionnant… le suspense est présent partout…

    Cette histoire c'est un chemin de vie, une question de destin contre lequel personne ne peut lutter.

    J'ai refermé cette lecture en  me disant : « C'est déjà fini  ? La plupart d'entre eux vont beaucoup me

    manquer. »

     Un récit mené tambour battant, rempli d'émotions diverses, de moments forts et déchirants…

    Un grand  merci à toi Maud, ton œuvre est plus qu'un coup de cœur, c'est une pépite d'or à lire sans

    modération.

     

    Extraits excitations :

     « Du coup, je me retrouve seul à jouer à la parfaite petite famille recomposée avec Coralie, qui m'appelle

    « Chéri » comme si j'étais son fils, et m'a presque demi-sœur, qui ne pense qu'à me sauter dessus…

    Autrement dit, je suis dans une belle panade ! »

     

    « Je viens d'embrasser un mec…

    Et j'ai aimé ça. »

     

    « – Tu crois qu'il existe un endroit pour les gens comme nous ?

    Il sourit en se rapprochant puis capture à nouveau mon visage dans ses mains :

    – Non, il n'y en a pas. Mais pour toi, je suis prêt à l'inventer. »

     

    « Malheureusement, je dois me faire à l'idée que je ne suis plus rien pour lui. Pourquoi me hait-il autant ?

    Je suis son unique enfant, est-ce qu'il s'apercevra un jour de son erreur ? Je rêve plus que tout de le

    retrouver… »

     

    « Où est-il parti ? Que fait-il ?

    Et surtout, va-t-il me briser le cœur comme il l'a fait a tant d'autres avant moi ? »

     

     « – Une erreur de la nature, oui, et je ne m'en cache pas ! Il n'y aura pas de pédé sous mon toit ! »

     

    « Prisonnier volontaire de mes décisions, je suis incapable de m'en libérer. »

     

    @Maud Cordier

    Undisclosed Désires de Maud Cordier


    2 commentaires
  •    

    Le pavillon des enfants fous de Valérie Valère

    Item : Journal de Jedusor un livre biographique ou un témoignage 20 points

    Titre : Le pavillon des enfants fous

    Auteure : Valérie Valère 

    Le pavillon des enfants fous de Valérie Valère

     Résumé :

     

    A treize ans, Valérie Valère a été internée au pavillon des enfants fous d'un grand hôpital parisien. A quinze

    ans, elle écrit le récit de ce séjour.

     

    Son livre n'est pas seulement une vision du monde hospitalier, des traitements pour les malades mentaux, le

    cri pathétique d'une adolescente de treize ans qui, un jour, a refusé toute nourriture : elle prend conscience

    des raisons profondes qui l'ont amenée au comportement suicidaire qu'est l'anorexie.

     

    Son récit est avant tout l'histoire d'une guérison.

     

    Le pavillon des enfants fous de Valérie Valère

     

    Cela  faisait longtemps que je cherchais ce livre en format numérique, ne le trouvant vraiment pas j'ai décidé

    de l'acheter en  version papier. Bien que ce soit difficile pour moi, je ne le regrette absolument pas.

    Un témoignage bouleversant, un récit décrivant des situations par moment insoutenables. Valérie Valère

    souffrant d'anorexie a été  internée  de force par sa mère. L'auteure nous décrit son calvaire, jour

    après jour… Elle a dû lutter pour tenir tête à un personnel que l'on peux qualifier de geôlier, la menaçant

    sans cesse… Nous trouvons dans ce pavillon des enfants fous, toutes sortes de pathologies, des patients

    jeunes abandonnés de tous. Tout le monde est logé à la même enseigne. Valérie Valère nous entraîne dans

    ce monde inconnu, effrayant par ces conditions d'hygiène, par ce manque d'humanité. Des êtres humains

    réduit parfois à l'état de bête… Comment sortir de l'anorexie dans ces conditions ? Cette maladie grave

    ne peut pas se soigner dans ce genre d'établissement. L'auteure d'abord rebelle, ne cédant rien va finir

    par capituler au fil des mois... Ne serait-ce pas plutôt une ruse pour ne pas se laisser « démolir » par le

    personnel qui l'entoure. Au fil des pages, j'ai suivi son combat traumatisant et j'ai été profondément

    touchée par son parcours. Un objectif à atteindre, un certain nombre de kilos, est-ce cela la guérison ?

    Ce serait bien trop facile, et pourtant… Une fois le but atteint, on leur promet la liberté… Valérie n'est pas

    libre,  le sera-t-elle un jour ? Une lutte inégale, injuste… Comment tenir dans un univers aussi hostile

    à l'âge de seulement 13 ans ? Elle subit des interrogatoires demeurant sans réponse…  pot de fer contre

    pot de terre… 

     Un témoignage percutant, terrifiant qui ne peut laisser personne indifférent. Une période de la vie de

     L'auteure qui restera gravé, marquer au fer rouge. Une épreuve de courage et de ténacité. Merci à

    Valérie Valère de dénoncer de telles pratiques et conditions de vie.

    Émue et parfois effarée de découvrir ce qu'il se passe derrière ces portes closes… Nous imaginons… Mais

    nous sommes loin de la vérité…

     Coups de cœur, cela ne peut pas en être autrement.

     

     Extraits et citations  :

     « Je suis seule. Dehors, le monde est en train de rire, de s'amuser, de parler, je suis seule, seule avec mon

    corps, qui ne veut rien, qui ne demande rien,  sauf de mourir. »

     

    « Un dépaysement », avait-il dit, enfin, ils ne vont pas me mettre chez les fous, je ne suis pas folle ! »

     

    « Mais cesse donc de dire : ces enfants fous, tu en fais partie, tu es folle toi aussi, sinon tu ne serais pas là. »

     

    « Vous êtes drôles, vous ! Rien n'est stupide lorsque les adultes agissent comme des bourreaux ! »

     

    « Elle me regarda avec des yeux tristes et vides, un regard qui disait : je ne peux que me sentir mal, j'ai le

    mal de vivre et c'est un crime. »

     

    « Est-ce vrai, est vrai qu'ils me laissent sortir ? Non, ce n'était à leurre, ils laissent sortir mon corps mais

    moi je reste là, derrière ses murs, dans cette île de folie. »

     

    « Ce ne sont pas les enfants que l'on devrait enfermer pour crime de folie, eux ne savent pas se défendre. »

     

    @Valérie Valère

    Le pavillon des enfants fous de Valérie Valère


    2 commentaires
  •  

    La couleur de l'enfer tome 2 de Tan Hagmann

    Catégorie : Romance Gay/Drame

     

    La couleur de l'enfer tome 2 de Tan Hagmann

    Résumé :

     

    La Couleur de l'Enfer Tan Hagmann Roman de 305 800 caractères, 52 250 mots. Le mannequin danois Kris

    Jorgensen a désormais le vent en poupe, mais il est partagé entre deux désirs : vivre au grand jour avec

    l'homme qu'il aime et avoir des enfants. Son espoir de paternité n'est pas inaccessible car, pour des raisons

    d'image, son employeur l'a contraint à prendre épouse. Comment faire pour aller au bout de ses rêves et

    concilier épanouissement personnel et réussite professionnelle ?

     

     

    La couleur de l'enfer tome 2 de Tan Hagmann

     

     

     Cela  fait quelques temps déjà que j'avais lu le tome 1 intitulé  «Be Live In Me » par l'intermédiaire

    du livre itinérant, proposé par Nathalie du blog « Sur ma table de nuit ». C'est donc avec intérêt que j'ai

    entamé ce second opus. J'avais déjà beaucoup aimé le tome 1, mais celui-ci m'a énormément touchée. C'est

     bien sûr une continuité logique de l'amour qui unissait Andréa musicien et Kristian mannequin de

    renom. Les deux hommes semblent assumés davantage leurs relations, disons qu'ils ne se cachent plus en

    public mais cela n'empêche pas de faire face a des difficultés au quotidien. L'auteure, dénonce une fois encore

    les problèmes d'acceptation de la part de la famille par exemple. Comment nos deux héros doivent-ils s'y

    prendre pour ne pas risquer de perdre leur notoriété ? Et surtout, est-il possible d'éviter de provoquer des

    dommages collatéraux ? 

    Tan Hagmann dans son récit nous montre les réactions stupides et démesurées qui se produisent à maintes

    reprises. Peut-on vivre heureux, un amour sincère, lorsque l'on doit assumer un mariage forcé ? Tout cela

    pourquoi ? Pour rentrer dans la norme ? Sait-on seulement où est la norme ?

    Des personnages attachants, traînant derrière eux beaucoup de souffrance, au nom de quoi ? De la

    différence ? Une lecture émouvante au sujet profond. 

    Un thème traitée par l'auteure, avec toujours autant de pudeur mais aucun faux-semblant ni de non-dits.

    Au fil des pages, j'ai ressenti de plus en plus la tristesse gagner certaines personnes… Des situations

    dramatiques sont décrites alors qu'il serait possible de les éviter, si la nature humaine faisait  preuve de

    davantage de tolérance.

    Roman poignant, j'ai terminé le dernier chapitre vraiment émue. J'attends avec impatience le tome trois

    car ce livre est un réel coup de cœur qui m'a davantage conquise que le précédent. Vivement la suite !!!

     

     Extraits et citations :

     « – si la future question est « comment as-tu pu avoir envie d'un mec ? », J'aime autant te dire tout de suite

    que je n'ai pas de réponse ! anticipa le fils. Je n'en sais rien, c'est comme ça, c'est tout ! »

     

    « Si même Aude d'encourager à retrouver Déa, à quoi bon jouer encore  les gentils maris pleins de

    prévenance et d'attentions ? C'était un rôle d'origine il n'avait manifestement pas l'étoffe. »

     

    « – Je ne suis pas homo, je suis amoureux, ce n'est pas la même chose !

    Pour Diane, qui ne pensait pas à vrai dire entendre confirmer leurs pires soupçons ce fut la goutte d'eau

    deux trop. »

     

    « – Je te parle du comportement du mec qui a épousé une femme, qu'il n'aime pas vraiment, mais qu'il a en

    quelque sorte acheté. »

     

    « l'amour qu'on ne fera pas,

    Entre toi et moi, restera

    Comme une profonde blessure,

    Une plaie qui suppure… »

     

    @Tan Hagmann

    La couleur de l'enfer tome 2 de Tan Hagmann


    2 commentaires
  •  

    Et pourtant je l'aimais En plein coeur du Gévaudan de Céline Thibeaut

    Catégorie : Fantastique

     

    Et pourtant je l'aimais En plein coeur du Gévaudan de Céline Thibeaut

    Résumé :

    Liana, jeune étudiante mène une vie normale, fort amusante avec les péripéties de son amie nymphomane,

    jusqu'au jour où plusieurs meurtres sont commis dans la région du Gévaudan qui, d'après les enquêteurs,

    seraient de simples attaques d'animal sauvage.

     

    Sa rencontre avec trois nouveaux arrivants va bouleverser sa vie?

     

    Après de nombreuses recherches sur l'histoire de la région et sur la bête du Gévaudan, Céline Thibaut nous

    livre ce magnifique roman fantastique et d'amour. Car, inutile de se le cacher, la bête du Gévaudan n'est pas

    un mythe, mais bien une réalité.

     

    Et pourtant je l'aimais En plein coeur du Gévaudan de Céline Thibeaut

     

    Tout  d'avoir je tiens à remercier les Éditions L'ivre-Book  pour m'avoir permis de découvrir ce roman ainsi

    que cette auteure que je ne connaissais pas. Dans un premier temps, le résumé m'a paru très intéressant et

    je trouve que la couverture du livre est très belle.

    Qui n'a pas entendu parler de la bête du Gévaudant ? Mythe ou réalité ? De nombreux témoignages

     concordent et pourtant le doute subsiste…

    Dans ce récit, nous avons d'un côté une bande d'amis, et de l'autre des crimes commis… Y a-t-il une relation

    entre cette bande de jeunes adultes et cette affaire policière ?

    Une histoire intéressante, cependant le livre est court et cela est bien dommage car tout va trop vite et de

     nombreux points mérites d'être davantage développés. Au fil des pages, je suis progressivement l'avancée

    de l'enquête avec beaucoup d'intérêt. Le mystère demeure,  meurtres à répétition  ayant parfois des points

    communs. S'agirait-il d'un tueur en série ? D'une bête sauvage ? C'est aux enquêteurs de découvrir

    l'effroyable vérité. Nous passons d'un chapitre à l'autre, entre nos jeunes amis et les victimes retrouvées

    dans un état inimaginable. La méfiance est de mise et l'urgence de la situation ne fait plus aucun doute.

     J'avoue avoir pensé être d'avantage au coeur d'une oeuvre policière, jusqu'au moment où tout se précipite

    et toutes nos incertitudes s'effondrent… Nous comprenons réellement où l'auteure veut nous mener.

    Personnellement ce fut une surprise de taille, car je n'ai absolument rien vu venir… Un  dénouement

    déroutant… Une question s'impose : « Et si, tout n'était pas fini ?»

     un roman qui se lit facilement, le suspense est au rendez-vous et l'inattendu aussi. J'ai passé un agréable

    moment, seul petit bémol le roman est trop vite fini, ce qui n'a pas permis à Céline Thibaut de s'attarder

    sur certains passages, mais cela est peut-être intentionnel de sa part, en effet une suite est tout à fait

    envisageable.

     

    Extraits et citations :

     « – On est monté jusqu'à Paris pour apprendre que ces deux pauvres filles ont été dévorées par un animal

    inconnu du monde de la science, génial ! »

     

    « C'est une bête de la taille d'un âne dotée de deux pattes immenses, une tête énorme et le poil rougeâtre. »

     

    « – Au secours, commissaire ! Les Choisinets,  vite ! »

     

    « – Alors tu préfères la condamner à une vie de damnation et de dégoût tout ça parce que tu l'aimes ? »

     

    « Je regarde ma jambe, soigneusement bandée, dissimulant une morsure… »

     

    @Céline Thibaut

                                       Et pourtant je l'aimais En plein coeur du Gévaudan de Céline Thibaut

     


    votre commentaire
  •  

    Nouvelles d'un Myrien tome 1 Les sang-mélés de Sandra Moyon

     Catégorie : Fantasy

     

    Nouvelles d'un Myrien tome 1 Les sang-mélés de Sandra Moyon

    Résumé :

     

    La vie n'est qu'injustice. Je me suis longuement interrogé sur les raisons qui faisaient que nous ne partions

    pas tous, dès notre venue au monde, avec les mêmes chances ainsi que les mêmes opportunités. Qu'est-ce qui

    fait que, parce que nous naissons différents des plus forts, nous nous retrouvons condamnés aux pires

    desseins ? Pour ma part, je suis myrien et depuis le commencement de ma pénible vie, j'ai été enchaîné à une

    voie que je n'ai pas choisie. Les sorciers ont-ils déjà pensé qu'aucun myrien n'avait souhaité naître myrien ?

    La scélératesse du monde me révolte et m'accable un peu plus chaque année qui passe. On m'a appris, alors

    que tout m'était encore inconnu, que je n'avais pas le choix, que mon destin était tracé de bout en bout et que

    je devais me contenter de l'accomplir, sans discuter. J'aimerais que le Destin puisse être de chair et de sang,

    ainsi j'irais à sa rencontre et je lui demanderais pourquoi il se complaît à se jouer de nous...

     

    Nouvelles d'un Myrien tome 1 Les sang-mélés de Sandra Moyon

     

    Tout d'abord je tiens à remercier les Éditions Anyway  pour m'avoir permis de découvrir ce roman

    Fantasy. Ce genre de lecture est assez spécial, soit la magie opère puis nous nous laissons embarquer dans un 

     monde totalement imaginaire et féerique. Parfois, il est plus difficile de rentrer dans l'histoire, peut-être

    faut-il garder son âme d'enfant. Pour ma part j'ai trouvé ce livre intéressant et je me suis laissée emporter

    jusqu'au bout de l'aventure…

    Nous allons avoir affaire à trois catégories : les elfes, les sorciers, et les myriens...  Les premiers vont être

    amenés à disparaître… Les seconds vont devenir les maîtres… Mais les autres, qui sont-ils ? Au fil des

    pages,nous allons apprendre à les connaître. Ce sont des êtres, dont les pouvoirs ont été bridés, ils ont un

    destin difficile, Ils sont souvent considérés comme des moins que rien, pourtant  ils vont souvent être mis à

    l'épreuve. J'ai ressenti de l'empathie pour Luhan,  curieux, au grand cœur et au service de son maître.

    Un personnage très attachant à qui il va arriver moult péripéties. Ce dernier a une particularité, il a les yeux

    rouges, ce qui est apparemment très prisé. Il va rencontrer sur son chemin une certaine Lynn, une

    compatriote sur qui il va pouvoir compter. Il va être chargé d'une mission des plus importantes…

    Sera-t-il prêt à relever le défi ? Aura-t-il seulement le choix ? Ce peuple arrivera-t-il un jour à conquérir

    leur liberté ? Peut-être, mais à quel prix ?

    L'auteure a une plume fluide et agréable, sans compter le sens du détail. Un récit original, des personnages

    qui m'ont fait fondre et d'autres que j'ai profondément détestés…

    J'ai bien aimé ce roman, si ce n'est que j'ai trouvé qu'il y avait un manque d'action et de rythme. 

     

     Extraits et citations :

     « Telle est ma condition. Mon triste sort. Condamné à  l'asservissement et dévoré par une violente envie de

    liberté. »

     

     « Ne pas respecter cette loi revient, selon le Conseil des sorciers, à trahir ceux a qui nous devons allégeance

    et la peine encourue est, selon la gravité des faits, la mort ou l'emprisonnement à vie. »

     

    « Aux yeux de n'importe quel myrien sensé, le marché de Fanthom était irrémédiablement le lieu le plus

    abominable qui puisse exister à travers toutes les terres sorcières. »

     

    «C'est toujours lorsque l'on perd quelque chose que l'on réalise combien ce quelque chose comptait pour

    nous. »

     

    «Une malédiction du nom de Rowner ? Etait-ce entrain d'arriver ? »

     

    @Sandra Moyon

                                           Nouvelles d'un Myrien tome 1 Les sang-mélés de Sandra Moyon


    votre commentaire