•  

    Comment j'ai réussi à attraper la lune de Laurence Labbé

    Catégorie : Roman aventures/Quête d'identité

     

    Lecture commune

    Comment j'ai réussi à attraper la lune de Laurence Labbé

     

    Comment j'ai réussi à attraper la lune de Laurence Labbé

     

    Résumé :

     

    Ce livre est bien plus qu'un roman, c'est une épopée sociale qui nous entraîne dans une galerie de portraits

    au vitriol, au gré d'une quête identitaire qui prend sa source dans les secrets d'enfance.

    Après "Comment je n'ai jamais réussi à attraper le père Noël", apprécié par des milliers de lecteurs en 2016,

    le nouveau roman de Laurence Labbé nous entraîne dans des aventures où la magie côtoie l'humour,

    l'émotion se mêle au suspense, le rire aux larmes.

    Avec un brin de poésie et d'aventure, de la romance, les personnages attachants de "comment j'ai réussi à

    attraper la lune" cultivent le mystère pour cacher leurs blessures intérieures, leurs forces et leurs faiblesse.

    Lucas, cinq ans, veut décrocher la lune pour faire revenir son papa.

    Nina erre dans les rues de Paris à la recherche de son identité.

    Elle rencontre Théo, séduisant et mystérieux jeune homme au destin peu commun.

    Après bien des péripéties, ils feront appel aux talents d'inventrice de Lisa, inventrice de machines à sauver le

    monde, pour aider le petit garçon.

    Les personnages attachants de cette aventure vont vous promener tout au long de cette épopée, jusqu'à une

    fin époustouflante et inattendue qui lève enfin le voile sur le mystère et fait de ce roman une bouffée

    d'optimisme pour tous les moments difficiles de la vie.

    Ce sont les lecteurs qui en parlent le mieux !

     

    Comment j'ai réussi à attraper la lune de Laurence Labbé

     

     

     Par où commencer ? Je ne sais pas…

    Le moins que l'on puisse dire c'est que ce roman m'a totalement décontenancée. Dès les premières pages,

    nous avons affaire à un petit garçon nommé Lucas à la recherche de son père… Les quelques premières lignes

     m'ont légèrement fait sourire…

    Sans aucune transition, j'ai suivi le parcours d'une femme amnésique à la recherche de son passé.

     A travers sa quête, elle va rencontrer un homme aussi paumé qu'elle. Il va lui raconter des brides de son

    enfance mal-aimé. À travers ce voyage, cette dame va rencontrer d'autres personnages assez fantasques.

    Plus j'avançais dans l'histoire, plus je me sentais totalement abasourdie. Une incompréhension totale !

    Une véritable traversée du désert… Je me suis dit que forcément ce récit allait nous dévoiler des faits

     importants… Que nenni ! Je  me suis fortement ennuyée et croyez-moi l'évasion n'était pas au rendez-vous.

    Une fin totalement surprenante et inattendue… Cette issue à éclairer ma lanterne sur un point, la raison

    pour laquelle je n'ai absolument rien compris à cette intrigue.

    Un roman hors normes, qui plaira certainement à d'autres lecteurs ou lectrices. Une fois encore, cela

    prouve que les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

     

    @Laurence LABBE

                                      Comment j'ai réussi à attraper la lune de Laurence Labbé

     


    votre commentaire
  •  

    Rentrée scolaire 2017


    votre commentaire
  •  

    Une chose, un sentiment ou un comportement que je déteste

     

    Thème 

    Ecrire un texte et faire deviner une chose ou bien un sentiment, un comportement que je déteste sans le dire.... Je le mettrai à la fin... La réponse sera sous l'image.

     

    Mon texte 

     

    Dès la naissance, nous arrivons sur cette terre pour accomplir notre destin. Nous ne sommes pas tous égaux,

    certains seront beaucoup plus avantagés que d’autres. Est-ce le hasard ?

    La voix qui nous est réservée ? Ou la volonté de Dieu ? Toujours est-il que quoi qu’il arrive nous devrons

    avancer sur notre route, faire face à l’adversité, aux embûches que nous rencontrerons sur notre chemin…

    Pour certains d’entre nous, les cartes ont été mal distribuées et notre existence deviendra un véritable

    combat. Est-ce une façon de nous mettre à l’épreuve pour évaluer notre résistance ? Notre volonté d’exister

    au même titre que les individus dit valides ? Oui, c’est ce pourquoi nous nous battons. L’on nous surnomme :

    « les personnes en situation de handicap ». C’est la nouvelle appellation politiquement correcte. Il ne faut pas

    avoir peur d’appeler un chat, un chat. Nous sommes des personnes handicapées, infirmes…

     

    À mon âge, je peux dire que j’ai vécu des situations et des réactions peu enviables. Je me suis souvent

    demandée pour quelles raisons ? La peur de nous aborder normalement ? La difficulté d’être confronté à la

    différence ? Effectivement, elle saute aux yeux…

     

     A l’adolescence, nous ne supportons pas l’idée d’être mis dans des cases. Infirme Moteur Cérébral, c’est le

    lourd fardeau que nous devrons porter jusqu’à l’heure où nous devrons partir ailleurs… Dans un monde

    meilleur ? Qui peut le dire ?

     

    À l’âge de 30 ans quand vous croisez quelqu’un dans la rue qui vous tutoie… Cela fait mal… Arrive

    immanquablement la question : pourquoi ? Je ne me permettrai jamais d’agir ainsi avec un inconnu.

    Il y a encore quelques années en arrière, lorsque je me promenais dans un magasin accompagnée d’une amie

    valide, la vendeuse s’adressait systématiquement à elle… J’entends, je comprends, je réponds… Alors

    pourquoi ?

     

    Quand je suis face à un médecin avec qui j’ai une conversation totalement normale et soudain, ce dernier se

    met à prendre des notes en parlant à haute voix. Je suis estomaquée de constater qu’il ose dire : « elle

    comprend tout ». Ce que ce brave médecin oublie, c’est que je suis devant lui. Alors, je fulmine, je suis en

    colère mais je ne dis rien… Tout simplement parce que je trouve cela très grave. Lequel des deux est le plus à

    plaindre ? Moi qui reste calme du moins en apparence, qui comprend tout, mais qui me tais… Où cet homme

    devant moi, qui a fait des études de médecine qui plus est, mais qui n’éprouve pas la moindre gêne à laisser

    s’échapper ses pensées…

     

    Les épreuves de la vie m’ont parfois affaibli, m’ont fait douter, m’ont fait pleurer… Pourtant, elles m’ont

    enseignées les vraies valeurs, les priorités, l’urgence de vivre, de profiter.

     

    Elles m’ont appris, à savoir écouter, à regarder au-delà des apparences, à trouver les qualités de cœur, la

    beauté de l’âme, la sincérité…

     

     Il y a une attitude que je ne supporte absolument pas … Ce ressenti profond que je trouve abject… Alors

    avez-vous une idée de ce comportement si détestable ?

     

    Rassurez-vous à mon âge, tout cela ne me dérange plus vraiment… Disons que je n’y fais pratiquement plus

    attention… Ceci dit, cela se produit très rarement aujourd’hui. Je réagis souvent avec humour, c’est la

    meilleure façon de donner la réplique à ceux qui persistent encore à réagir ainsi.

     

    N'oubliez pas, personne n'est à l'abri, savourez la vie,  nous ne savons pas ce que nous réserve demain...

     

     

    Le manque de respect

     

    Une chose, un sentiment ou un comportement que je déteste

    A Bientôt@Pat Pepette

     

     


    3 commentaires
  •  

    Prévisions de lectures du mois de septembre 2017

    Les résumés :

     

    De terre et de Racines de Oriane M.

    Où se cache notre identité ? Sur nos terres, dans nos racines… ailleurs ?
    Au Grand Terrier, Gareth subit le rejet quotidien. Il ne s’imaginait pas sauver Corène, quitter son pays ou encore affronter les meurtriers « respectables » de son père.
    Pourtant, même loin des siens, il protégera Corène. Parce que sa culture et ses différences le fascinent et le troublent à la fois. L’alchimie se crée et il est bien décidé à comprendre…

    Pourquoi des gardiens terrons pourchassent-ils une jeune Silverine ? 

    Exil, manipulation, mort ; le pire les menace. Hélas, plus question de reculer : il leur faut éclairer leurs passés pour enfin se définir.

    Découvrez une romance pleine de questionnements, d'innocence et de légèreté, quand deux héros venus de pays différents voient leurs repères chamboulés et leurs ombres du passé les poursuivre. 

    A leur âge, on ne devrait pas s'inquiéter de demain. 
    Mais aussi, on a rarement l'occasion de ressentir un tel amour. 

    Comment vont-ils y survivre ?

    Après "Souvenirs d'une rose", l'auteure Oriane revient avec une SF romance pleine d'émotions.

     

    Lifelines un p'tit truc en plus de Tasha Lann

    J’étais prête à tout pour obtenir ce job, même à mentir ! Maintenant que j’ai signé mon contrat, ma vie est un enfer...La vengeance du Karma, incontestablement.

    Mon patron est le pire qui soit : un médecin autoritaire, manipulateur, irrespectueux, tyrannique avec, pour mon plus grand malheur, une gueule d’ange.

    Son but ? Me pourrir l’existence pour me forcer à démissionner. Mais c’est bien mal me connaître. J’ai besoin de m’assurer un avenir stable, coûte que coûte. À force de jouer au chat et à la souris, notre relation malsaine va nous échapper... et là, je suis plus en danger que jamais !

     

    Le bilan d'une quinquagénaire de Frédérique Viol

    Des votre naissance on vous attribue un "jeu de carte"

    Aucune règle n'est préétablie.

    La vie est faite de choix, qu'ils soient bons ou mauvais (et que vous puissiez en tirer

    des leçons). Ils sont les votre... et détermineront votre vie...

    - Enfant, tu écoutes, tu obéis, on choisit pour toi. Ils savent ce qui est bon pour toi.

    - Adolescence, chois de l'orientation scolaire déterminant ton parcours professionnel

    puis première faille perte d'un être cher, tu relativiseras apprendras à vivre avec.

    - Adulte, tu te marieras, tu feras ta place traversant des tentatives plus où moins

    fructueuses, tu connaîtras le parcours du combattant essayant d'avancer, de te

    construire, d'exister, tu feras des enfants.

    La vie est une course continue, elle te donne des cartes au hasard sans t'en expliquer

    les règles... c'est à toi et toi seul d'apprendre à jouer avec...

    Parfois tu en gagneras, et parfois tu en perdras, pour en regagner des nouvelles.

    Puis un jour... Arrivé à la cinquantaine... Tu te poseras... regarderas en arrière et

    analyseras tout le chemin parcouru...

     

    Keops de Christiane Marques

    C'est le roman d'une rupture dévastatrice et d'un hymne à l'amour envers un animal de

    compagnie. Une histoire dont je ne garde, à la fin, que l'écume magnifique, et ce, malgré la 

    brutalité et la tristesse des faits. Aujourd'hui encore, la morsure familière du chagrin, l'absence,

    la culpabilité, le long remords qui envahit tout, enserrent toujours mon coeur...

     

    Everything Everything de Nicola Yoon

    Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors.
    Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.
    Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

     

    Crâne de lumière de Béatrice Saccardi

    Alors que Noël se prépare, Noémie tente d'oublier son "plus qu'ami". Ses efforts sont vains, l'antidote se révèle inefficace. C'est emplie de tristesse qu'elle s'envole vers la Floride afin de rejoindre son cousin, sans savoir qu'elle est devenue la cible des ennemis de Keott. En effet, le dessein du terrifiant Nagual, cet homme qui se cache derrière un masque, est de s'emparer des Crânes de lumière et de la Quatrième force. Et Noémie est au cœur de sa stratégie. Mêlée à cette lutte de pouvoirs, l'adolescente comprend très vite que son effrayante odyssée est loin d'être achevée.
    Des Keys à la forêt amazonienne, ce tome 2 offre à la trilogie des cinq forces une suite riche en rebondissements et en émotions.

     

    Sacrifices de Pierre Lemaitre

    Témoin d’un hold-up dans le quartier des Champs-Élysées, Anne Forestier échappe par miracle à la sauvagerie du braqueur. Détruite, défigurée. Bouleversé, le commandant Verhœven, qui est son amant, s’engage corps et âme dans cette enquête dont il fait une affaire personnelle. D’autant que le braqueur, récidiviste déterminé et d’une rare férocité, s’acharne à retrouver Anne pour l’exécuter… Les deux hommes s’engagent alors dans un face à face mortel dont Anne est l’enjeu. Verhœven, touché au plus secret de sa vie privée, devient à son tour violent, implacable, jusqu’à sacrifier tous ses principes… Mais en réalité, dans cette affaire, qui est le chasseur ? Et qui est la proie ?

     

    Et d'autres encore...


    2 commentaires