• Atelier Lady Marianne N° 40

     

     

     

     

    Consignes :

    11 lettres habitudes ou affection de douter de tout. Nom tiré d'une doctrine philosophique.

    Les lettres :

    I E O S R R H N P Y M

    Mot à trouver : PYRRHONISME

     

    Mots : MINER PRIER MIENS HEROS PIRES RIENS PRIME

    Mon texte

    Je suis née dans une famille entourée de gens défaitistes ! De part mon handicap, il suffisait que je veuille

    entreprendre quelque chose pour que l’on me dise systématiquement : « Tu ne vas pas y arriver ». Rien de

    plus pénible, pour vous miner le moral. Me concernant cela produisait l’effet contraire.  Plus ils

    m’affirmaient que c’était impossible, plus je souhaitais leur prouver de quoi j’étais capable. Il fallait cependant

    être forte de caractère car beaucoup se seraient découragés à juste titre. Ma mère se faisait toujours du soucis

    pour des petits riens… Peur que je sois malade, que je tombe, que je sois déçue, la liste était longue… Elle ne

    le faisait pas pour me dénigrer oh non ! C’était certainement pour elle une façon de me préserver

    d’éventuelles déceptions….. Avec mon frère nous ne voulions pas passer pour des héros mais juste que l’on

    nous fasse confiance. Lui plus fragile psychologiquement à eu beaucoup de difficultés a supporter cela. Il était

    toujours mal dans sa peau, il n’était jamais content de lui, il doutait de tout ! Le comportement de mon père

    et de ma mère avait un effet néfaste sur lui. Moi à l’inverse, je me disais « vous allez voir si je ne vais pas y

    parvenir… » et je me lançais des défis, mais cela était fatiguant car il fallait toujours prouver que c’était

    réalisable. Un jour, je suis allée voir mon généraliste pour lui faire part de mon souci. En effet j’étais excédée

    par leurs agissements. Le docteur m’expliqua qu’il ne pouvait rien faire pour moi, il me demanda de prier 

    pour qu’ils acceptent enfin de me laisser ma chance. Il m’expliqua que ces habitudes ou affection de douter de

    tout était tiré d’une doctrine philosophique qui portait le nom de pyrrhonisme. Cela me faisait une belle

    jambe.  Je suis sûre que s’il existait une prime que l’on décerne aux personnes sceptiques, ils détiendraient la

    palme d’or ! Je me suis battue toute ma vie pour réussir mes études, conduire, vivre seule et autonome et

    quelque part, je peux leur dire merci. C’est grâce à leurs mises en garde perpétuelle, que je me suis surpassée.

    Je pense avoir réussi ma vie et obtenue ce que je désirais, bien sûr au prix de beaucoup d’efforts. Le résultat

    est là aujourd’hui et c’est ce qui compte le plus à mes yeux. Il est clair que j’aurai pu avoir les pires angoisses

    mais cela n’a pas été le cas, fort heureusement

     

    Je pense que l’on ne peut pas changer une personne, cela fait partie de son caractère, elle peut essayer

    d’évoluer mais chassez le naturel il revient au galop. Quand je fais le bilan aujourd’hui, je me rends compte

    que c’est leur attitude alarmiste qui m’a permis de me dépasser pour leur démontrer mes capacités à

    m’adapter dans mon quotidien.

     

    J’aurai préféré avoir des parents qui me poussent en avant mais malgré tout c’est moi qui est dû déplacer des

    montagnes pour obtenir ce que je désirais. Je ne leur jette pas la pierre, car si j’avais eu une famille, je ne sais

    pas comment j’aurai agis avec les miens.

     

     

    A bientôt  © Pat Pépette


  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 12:56
    Oui je te comprends
    En ce moment à la maison j'en ai un qui râle mais qui ne fait rien pour que ça change dans sa vie.
    Je suis comme toi. J'agis je me donne tous les moyens je persiste et j'arrive là où je veux en principe mais j'ai le mérite d'essayer et je trouve que c'est plus courageux et efficace que de dire à quoi bon et ne rien tenter.
    Bises ma belle
    2
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 19:36
    colettedc

    Bravo Pat ! Et tu en as fait un merveilleux texte de tout cela, en plus !

    Bonne soirée !

    Bisous♥

    3
    Samedi 7 Novembre 2015 à 08:36

    Merci Colette je suis en avance c'est pour dimanche mais c'est fait Bisous

    4
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 14:26

    Coucou Pat

    C'est un très beau texte... ça sent le vécu...

    J'aime beaucoup...

    Bisous du dimanche

    Béa kimcat

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 16:03

        Merci c'est du vécu alors ça aide :)

        Bisous

    5
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 17:36
    globule

    C'est un bien joli texte rempli de sincérité et d'émotions de toutes sortes. Parfois nous avons besoin d'être écoutés et d'êtres mises en confiance mais hélas, ce n'est pas toujours simple.

    En tout cas, tu as le mérite d'arriver par toi même et ca c'est super.

    Bises

      • Dimanche 8 Novembre 2015 à 18:12

        Merci je suis très touchée

        Bonne soirée

        Bises

    6
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 18:51

    C'est beaucoup de courage - et tu en as seule le mérite - Tu sembles bien avoir mené ta vie - bravo - Bonne soirée - A bientôt

      • Lundi 9 Novembre 2015 à 07:22

        Bonjour

        J'ai essayé de te mettre un message sur ton blog ça n'a pas marché dommage.

        Merci du compliment 

        A Dimanche prochain 

        bises

    7
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 20:17

    Bravo, douce soirée

      • Lundi 9 Novembre 2015 à 07:24

        Bonjour

        Merci du compliment

        Bises

    8
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 20:28

    c'est autobiographique ?


    je crois que beaucoup de parents ne savent pas aider leur(s) enfant(s) à prendre confiance en eux ..avoir confiance en eux ...les aider à grandir ...


     

      • Lundi 9 Novembre 2015 à 07:23

        Bonjour

        Oui plus ou moins, d'autant plus quand tu es frappée d'un handicap ça n'aide pas

        Bises

    9
    Lundi 9 Novembre 2015 à 11:56

    Un texte très émouvant car visiblement autobiographique .

    Bravo pour le courage d'entreprendre envers et contre tout .

    Bonne journée 

    Bisous 

    10
    Mardi 10 Novembre 2015 à 18:35

    hé oui on fait avec ce que l'on est !!!!
    comment ça , je cultive le fatalisme ??? wink2
    bises

      • Mercredi 11 Novembre 2015 à 07:51

        Oui quand on est obligée, on accepte pas on vit avec !

        Bonne continuation à bientôt

        Bises

    11
    Mardi 10 Novembre 2015 à 21:38

    bravo ,bravo,  pour tout

    ces défis te réussissent bien finalement

    va savoir si en effet ce ne fut pas un mal pour bien ,parce que  du coup tu as repoussé tes limites, parfois tu les pousses un peu trop mais bon

    kiss kiss ma Pat

     

     

      • Mercredi 11 Novembre 2015 à 07:59

        Merci pour ton compliment, encore une fois mon handicap m'aide à écrire ces textes. Oui parfois, je vais un peu au-delà de ce que je devrais faire mais si tu m'avais connu avant c'était bien pire que ça. Le physique baisse mais la "vraie personne" qui sommeil en moi et toujours là !!!

        Bisous et merci pour tout car c'est toi qui m'a mis le pied à l'étrier 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :