• Atelier N°39

     

    Atelier N°39

      

     

      

     

    Atelier N°39

    Consignes :

    11 lettres style burlesque dans une poésie où l'on ajoute des terminaisons latine. 

    A A U E C O I N M R Q

    Mot à trouver : MACARONIQUE

     

    Mes mots : Monique  Moque  Cinéma Comique ruiner  Manque

     

    Mon texte 

     

    Monique, ma mère lorsqu’elle était jeune, était passionnée par l’écriture. Elle possédait un don incontestable

    pour composer de beaux textes, elle inventait de belles histoires et avait l’imagination fertile. Cependant au

    bout d’un certain temps elle se mit à stagner et soif de connaissances elle souhaita s’inscrire dans un atelier

    de poésie. C’est un domaine qu’elle ne maîtrisait pas trop, elle envisageait d’en connaitre les rudiments pour

    pouvoir élargir son horizon.

     

    Quelle ne fut pas sa surprise, quand son professeur lui annonça le prix des cours particuliers. Elle avait

    intérêt à faire preuve d’assiduité, car elle n’envisageait pas de se ruiner, si les résultats n’étaient pas

    probants.

    Elle était novice en la matière et craignait que l’on se moque d’elle !

     

    C’est plein d’entrain qu’elle se rendit à sa première leçon et fut très étonnée de voir que plusieurs personnes

    faisant partie du groupe étaient très érudits. Pleine de bonne volonté elle ne demandait qu’à apprendre. Le

    doute toutefois s’installa, elle s’était peut-être fait son cinéma et pensait ne pas être à la hauteur.

     

    Malgré son manque de confiance, maman voulait persévérer ! Au bout du premier trimestre, elle prit plaisir à

    mettre en place ce qu’elle avait apprit. Tout paraissait plus facile et ne regrettait pas son choix, elle se régalait

    chaque semaine.

     

    Vint le jour où Marc leur instructeur leur expliqua qu’il était temps d’introduire un style burlesque dans les

    poésies en y ajoutant des terminaisons latines. Les choses allaient se corser. Ce nouveau procédé consistait à

    employer  un style macaronique. Ma mère était un petit peu déboussolée, trop de nouveautés techniques !

    Connaissant sa pugnacité elle continuerait de travailler dur pour intégrer ces nouvelles données. Dans un

    premier temps elle avait compris de façon simplifiée que c’était une méthode qui permettait de rendre comique

    ses écrits. Ce ne fut pas facile au début, Monique était la plus âgée de tous. Elle ne voulait pas renoncer pour

    autant et a eut raison de persévérer car elle composa des poèmes hilarants.

    Comme quoi, quand on le veut et que l’on ne baisse pas les bras, quand la motivation est là, tout reste

    possible…

     

    En quelques mois ma mère fit des prouesses incroyables. Elle était presque adulée par les autres membres de

    sa classe et je peux dire que j’étais et je suis encore aujourd’hui, très fière d’elle! C’est peut-être de cette

    expérience qu’est né mon désir d’écrire

     

     

    Atelier N°39

    A bientôt  © Pat Pépette


  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 11:53

    magnifique , c'est plus ou moins vrai ?

    on y croit en tout cas

    bravo

    j'avais pas travaillé dessus je me suis mis ce matin a partir de ce qui sera plus moi la première partie d'une histoire que je suis finalement en train de mettre en forme ce passage est la version courte

    j'espère qu'elle te plaira

      • Dimanche 1er Novembre 2015 à 12:05

        Non c'est totalement inventé, si ce n'est que ma mère s'appelle Monique mais pour le reste c'est l'imagination :) merci pour ton compliment. Je suis sûre que ton texte me plaira. Je me langui de le lire.

         

    2
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 15:47

    Coucou

    Bravo c'est un très beau texte. Il me plaît beaucoup.

    Bises du dimanche

    Béa kimcat

    3
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 19:54
    covix

    Bonsoir, 

    Une histoire qui respire la réalité, on peut-être fière de sa mère. sympa ce texte.

    Bonne soirée

    @mitié

    4
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 21:34

    C'est un texte très touchant écrit avec beaucoup d'amour - Oui effectivement ta maman t'a donné son goût pour l'écriture - bonne soirée -

      • Lundi 2 Novembre 2015 à 07:28

        Bonjour

        Tout le monde a cru que mon histoire était du vécu mais c'est de la pure invention

        Vive l'imagination !

        Bonne semaine

        Bises

    5
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 22:43
    très joli texte , plein de positivisme ! bravo !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :