• Challenge contre l'homophobie "Super tragique" de Nicolas Robin

    Catégorie : Roman Gay

    Résumé :

    J'inspire.

    J'ai 29 ans et un grand-père à charge, un sexappeal de batracien, un voisin barbu et

    tatoué dans ma ligne de mire, j'écris des vannes franchouillardes pour survivre, et

    mon ex refait sa vie avec un cadre bancaire gogo dancer. Drôle, tendre et émouvant,

    Nicolas Robin est le plus bel OVNI de la littérature gaye.

     

     

     

    Le titre du roman résume le sentiment que j'ai ressenti en lisant ce livre, mais pas dans

    le bon sens du terme ! Au début, j'ai trouvé que ce roman était plein d'humour et je me

    suis dis, cela va me plaire. Au final pas du tout, je n'ai réussi à m'attacher à aucun

    personnage. L'histoire ne m'a pas accroché une seule seconde. Hormis de très belles réparties

    mais selon moi, utilisées à outrance. A un moment donné, cela perd tout son charme.

    Comme le dit si bien le résumé Nicolas Robin, L'auteur est un OVNI dans l'univers de

    la littérature gay. C'est exact,  mais dans mon cas cela n'a pas fonctionné. A la longue

    cela devenait lassant. Très peu pour moi ! Drôle, oui je ne dis pas le contraire mais

    je n'ai pas trouvé le côté tendre et encore moins émouvant. Un homosexuel mal dans

    sa peau qui se plaint tout le long du roman. La trame aurait dû être plus étoffée, pour

    que le lecteur puisse y trouver davantage d'intérêt. Là au contraire j'ai eu l'impression

    de tourner en rond et les blagues de potage finissent par ne plus faire l'effet escompté.

    En un mot Décevant et carrément énervant !

     

    Extraits :

    "A un carrefour de ma vie où j'essaie d'être à la hauteur d'un futur trentenaire, Thierry

    m' expédie six pieds sous terre."

     

    "J'inspire. J'ai 29 ans, des doutes concernant mon physique, le renouvellement de mon

    CDD et la santé mentale de mes collègues. Je doute, donc je suis. Et, au fait, où est la

    sortie de secours dans ce bâtiment ?"

     

    "- Eh ben ça commence bien. J'inspire j'ai 29 ans, un chat de gouttière au pied de mon lit,

    je perds les mecs au Monoprix et je dors avec un vieux. Si dieu existe, il a un sens de

    l'humour très particulier, à la limite du super tragique."

     

    "- Mais tu as un mec depuis quelques jours ? Y a quelqu'un chez toi, non ?

    - C'est mon grand-père ! Je vais avoir 30 ans et je suis en colocation avec un vieux et

    son chat débile."

     

    "Jean-Louis exprime quelque chose du genre :"tu as remarqué que le vieux a pété une

    durite ?" Je suis au chômage, j'ai un grand-père à côté de la plaque et je communique

    par télépathie avec un chat".

     

    "T'as dû lui en faire voir de toutes les couleurs avec ta théorie sur le sexe ; t'as dû le

    tromper avec des Mexicains, des Albanais, des Ukrainiens.

    - Non.

    - Alors, pourquoi il est parti ?

    - Parce qu'il est mort."

     

    "Dans cette cuisine, un névrosé en cache un autre et ils ne peuvent pas s'aider, alors je

    quitte cet appartement en emportant avec moi le paquet de cacahuètes."

     

    "Je dois être masochiste ou quelque chose de ce genre. Assis entre l'objet de ma convoitise

    et l'objet de mon regret, je risque de finir chez un psy avec une facture salée."

     

     

    Chalenge contre l'homophobie "Super tragique" de Nicolas Robin


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :