•  

    Le dernier jardin Tome 1 Ephémère de Lauren de Stefano (Challenge Babelio et SF etc  LC avec Gaëlle)

     

    Le dernier jardin Tome 1 Ephémère de Lauren de Stefano (Challenge Babelio et SF etc  LC avec Gaëlle)

     

    Catégorie : Dystopie

    Le dernier jardin Tome 1 Ephémère de Lauren de Stefano (Challenge Babelio et SF etc  LC avec Gaëlle)

    Résumé :

     

    Que faire de sa vie quand on connaît la date exacte de sa mort ?

     

    Les scientifiques ont créé des enfants génétiquement parfaits, immunisés contre toutes les maladies.

    L'humanité a cru voir son avenir assuré...jusqu'au jour où le verdict accablant est tombé. Ces jeunes gens

    ont une espérance de vie incroyablement courte : 25 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes, sans

    exception. Dans ce monde désolé, des jeunes filles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames

    pour la survie de l'espèce.

     

    Rhine, âgée de seize ans, a été enlevée de force à son frère. Elle se réveille enfermée dans une prison dorée, un

    manoir où des serviteurs veillent à ses moindres désirs. Malgré l'amour sincère de son mari et la confiance

    qui s'instaure petit à petit avec ses sœurs épouses, Rhine n'a qu'une idée en tête : s'enfuir de cet endroit.

     

    Le dernier jardin Tome 1 Ephémère de Lauren de Stefano (Challenge Babelio et SF etc  LC avec Gaëlle)

     

     Très Amatrice de la  catégorie Dystopie, j'ai choisi son roman qui correspondait  à plusieurs challenges en

    cours. Un virus inconnu a frappé la population humaine et l'espérance leur espérance de vie est bien

    trop courte. 

    Rhine est enlevée par beaucoup d'autres filles sans en connaitre la raison. Leur séquestration, va soulever

    beaucoup d'interrogations ? Que vont-elles devenir ? Qui est derrière tout cela ? Expériences ? 

    Mariage forcé ? Trouver une antidote contre ce virus qui élimine doucement mais sûrement la population ?

    Enfanter ses jeunes filles pour repeuplé la race humaine ?

    Les personnages sont plus où moins attachants. Il y a Rhine, la rebelle qui ne pense qu'à trouver une 

    solution pour fuir et Gabriel un domestique n'ayant jamais connu le monde extérieur et Jenna pour

    qui j'ai eu une véritable empathie. Ils prennent des risques ils s'entraident et sont très complices.

    D'un autres coté nous avons Cécily, 13 ans, encore gamine. Linden, et Maître vaughn père est fils qui 

    maintiennent c'est trois jeunes filles en détention pour une raison bien précise. L'argent et le pouvoir

    peuvent-ils tout acheter ? Leur plan est terrifiant mais bien mise en place, arriveront-ils au but ultime

    qu'il se sont fixé ? Rhine parviendra-t-elle a quitter cette prison soit disant dorée ? Pas tant que cela quand

    nous voyons ce qu'il si passe ? Partir oui mais pour aller où ? Dehors beaucoup de gens ont perdu la vie.

    Malgré quelques personnages attachants, j'ai trouvé que cette histoire manquait de rythme du début 

    jusqu'à la fin. Ce roman est facile à lire mais les évènements s'enchainent et le tout reste assez mou.

    Vu qu'il s'agit d'une trilogie j'ai hâte de connaître la suite du récit tout en espérant que ce soit plus rythmé.

    Cette lecture n'est pas déplaisante, mais pas addictive du tout pour ma part. Elle le deviendra peut-être

    qui sait ?

     

    Extraits et citations :

     « J'essaie de m'imaginer un monde peuplé d'humains  « naturels », quand on était jeune  à vingt ans,

    quand la mort était loin.»

     

     «Elle a su accepter cette vie, aimer notre époux. Quant à moi, je partirai d'ici, quitte à trouver la mort en

    tentant de fuir. »

     

     «Un jour, je quitterai ce manoir, et ce sera le monde extérieur. Un monde sain, plein de vie, dans lequel je

    trouverai ma voie, au fil d'une vie longue et belle. »

     

     « – Il y a des gens qui ne veulent pas d'une antidote. Des gens qui pensent que notre monde touche à sa

    fin, et qu'il est préférable de laisser la race humaine s'éteindre. »

     

     « – Super, répond Jenna en haussant les sourcils.

     – Qu'est qui te ferait plaisir ? demandé-je.

     – Un tunnel de lumière, ça m'irait. »

     

     « – C'est votre soeur épouse qui m'a dit de vous venir en aide, déclare-t-il. La petite. La rouquine. »

     

     « Cette fois j'ignore où la lumière nous conduira. »

     

    @ Lauren DeStefano

     

    Le dernier jardin Tome 1 Ephémère de Lauren de Stefano (Challenge Babelio et SF etc  LC avec Gaëlle)

     


    1 commentaire
  •  

    Le passager de Jean-Christophe Grangé

     

    Catégorie : Policiers/Thrillers

    Le passager de Jean-Christophe Grangé (Challenge Babelio et LC avec Marie)

    Résumé :

    Je suis l'ombre. Je suis la proie. Je suis le tueur. Je suis la cible. Pour m'en sortir, une seule option : fuir

    l'autre. Mais si l'autre est moi-même ?...

    "Grangé a le chic, en construisant avec une minutie d'horloger son intrigue au long cours, de rendre crédible

    ce que son imagination débordante invente de façon totalement débridée. Bravo l'artiste !" Blaise de

    Chabalier, Le Figaro littéraire.

    Diaboliquement construit suivant le principe des poupées russes, "Le Passager" se dévore avec un mélange

    d'effroi et de jubilation.

    Grangé explore la frontière ténue qui sépare la raison de la folie. Celle floue entre le bien et le mal. Il nous

    entraîne vers des abîmes d'autant plus angoissants qu'il les a puisés dans l'ordinaire - à peine exagéré - de la

    société contemporaine et ses dérives.

     

    Le passager de Jean-Christophe Grangé (Challenge Babelio et LC avec Marie)

     

    C'est le deuxième roman que je lis de Jean-Christophe Grangé, et je dois dire que celui-là m'a

    particulièrement intéressé. Difficile de faire une chronique sans raconter l'histoire mais je vais essayer

    de donner le fil conducteur et les grandes lignes de ce livre.

    Tout d'abord le sujet est particulièrement recherché est rarement exploité. Un meurtre a été commis dans

    des circonstances très particulières. Nous avons Mathias Freire  psychiatre qui accueillent un SDF

    amnésique… Ce dernier aurait-il un rapport quelconque avec l'homme retrouvé mort ? Anaïs Chatelet est

    immédiatement chargé de l'enquête. Cette dernière va être riche en rebondissements de toutes sortes et en

    événements inattendus. Mathias Freire est-il vraiment la personne qu'il prétend être ? Pas sûr, ce dernier

    fait régulièrement des fugues psychiques. En gros il incarne plusieurs  individus et régulièrement il

    change d'identité sans se rappeler de la précédente.  Est-il victime d'une machination machiavélique ?

    Bien sûr il finit par être soupçonné et doit alors fuir le plus loin possible. Ce thriller psychologique

    nous entraîne dans un univers très particulier avec une histoire passionnante. Et si  les changements de

    personnalités successives de notre suspect numéro un était provoqué par un mécanisme chimique ?

    Anaïs Châtelet est à la poursuite de cet individu  entre Bordeaux et Marseille et ne compte pas lâcher

     sa proie ?  Seulement voilà, est-ce que la vérité est au bout du chemin emprunté  ? Le mystère est  semble-t-il

    bien plus complexe que cela. Jusqu'au bout Christophe Grangé nous attire dans les méandres de

    l'irrationnel et pourtant… Ne serait-ce pas là que se trouverait la clé de l'énigme ? Je n'en dirai pas plus

    pour ne pas divulguer la finalité du récit. Ce que je peux dire c'est qu'une fois encore mes neurones  ont

    tournées à 200 %. L'auteur mêne son intrigue d'une main de maître et en tant que lectrice il m'a fallu

    bien analyser chaque chose pour dénouer le nœud du problème. C'est une trame très particulière qui a

    attirer toute son attention, et malgré que cette œuvre soit un véritable pavé mon intérêt n'a pas faibli une

    seule seconde. Je peux simplement dire que la fin dépasse tout ce que l'être humain est en mesure

    d'imaginer…

    Ce n'est pas invéritable coup de coeur mais pour ma part je n'en suis pas loin. Ce  thriller psychologique

    est vraiment à découvrir. Pour les lecteurs ou  lectrices courageux (en raison du nombre de pages) je le

    conseille vivement !

     Pas une seconde à perdre, un suspense haletant et un final époustouflant !

     

     Extraits et citations :

      « Un homme dans sa ville avait tué un innocent et lui avait enfoncé une tête de taureau sur le crâne. »

     

    « Le  Minotaure avait confiance en son bourreau. »

     

    « Le caractère inventé du patronyme aurait dû lui sauter aux yeux. Ces deux syllabes traduisaient sa

    volonté, son espoir de devenir un «  bon fils ». Avait-il été un enfant indigne ? »

     

    « La situation était presque comique. Deux amnésiques se rencontrent et ne se connaissent pas… »

     

    « La seule chose que tu dois faire, c'est te rendre à la police. Te faire soigner. Les médecins te permettront de

    mettre de l'ordre dans tes personnalités. De revenir à ta première identité. Elle seul compte. »

     

    « Une vérité qui concernait son identité d'origine ou les crimes du tueur des clochards. Une vérité qu'il

    pourrait voir apparaître aux rayons X. »

     

    « Sauf que cet objet ne visait pas à le soigner mais au contraire à provoquer la maladie. C'est implant lui

    injectait un produit au fond du cerveau qui provoquait  fugues  psychiques. »

     

    « Le ventre de Francyzska Kubiela était devenu le lieu d'une lutte à mort. »

     

    « Deux enfants étaient nés le 18 novembre 1971. Mais pour Francyzka, le jumeau dominant demeurait

    le « fils du diable ». Elle n'avait pas voulu lui élever ni le garder auprès d'elle. Andrzej s'était chargé de

    le placer, de l'écarter, de le faire disparaître. »

     

    « L'appel avait été entendu. Le jumeau noir était revenu, à travers des crimes en série. Le fils du diable,

    renié, rejeté, éloigné, avait commis ces meurtres en s'inspirant de mythes immémoriaux parce qu'il

    considérait le juste héros d'une histoire universelle. Le retour du fils exilé. La vengeance du héros malmené. »

     

    « Le vieillard qui connaissait toute son histoire. Et qu'il avait sans doute écrite. Je suis celui qui t'a créé. »

     

    « La molécule n'avait pas modifié le patrimoine génétique des embryons mais leur comportement, dès la vie

    intra-utérine. Les pulsions négatives surtout étaient localisées chez un seul enfant. Un être  hostile, agité,

    agressif, qui cherchait à tuer son frère. »

     

    « – Tu nous laisses partir ?

    – A une seule condition. Tu marcheras devant.  Anaïs te suivra. Si tu te retournes, ne serait-ce qu'une seule

    fois  pour vérifier si elle est là, elle mourra. »

     

    @ Jean-Christophe Grangé

     

    Le passager de Jean-Christophe Grangé (Challenge Babelio et LC avec Marie)

     

     


    2 commentaires
  •  

    Te laisser partir de Clare Mackintoch (Challenge Babelio) LC avec Gaëlle

     

    Catégorie : Policier/Thriller

    Te laisser partir de Clare Mackintoch (Challenge Babelio) LC avec Gaëlle

    Résumé :

     

    Une mère accablée par la mort de son enfant. Un capitaine de police déterminé à lui faire justice, jonglant

    entre tensions familiales et obligations professionnelles.

     

    Une femme fuyant son passé, résolue à construire une nouvelle vie...

     

     

    Te laisser partir de Clare Mackintoch (Challenge Babelio) LC avec Gaëlle

     

    J'ai choisi Ce roman dans le cadre d'un challenge Babelio que je fais avec ma  binôme Gaëlle. Je dois dire

    que cette lecture m'a estomaqué ! J'ai pourtant lu le résumé, ce qui ne m'a pas empêché d'aller de fausses

    pistes en fausses pistes… J'ai dévoré ce livre en une journée, une fois ouvert impossible de le refermer.

    L'auteur  balade son lecteur d'une main de maître ! L'intrigue est passionnante  presque envoûtante.

    Impossible de dénouer le vrai du faux pratiquement jusqu'au dernier chapitre. J'ai passé du temps à

    douter et me poser des tonnes de questions, c'est en général ce que l'on attend d'une œuvre de ce style.

    Au fil des pages nous faisons de nouvelles découvertes plus déconcertantes les unes que les autres.

    Les personnages sont attachants malgré une ambiance angoissante.  Est-ce que l'accident qui a coûté la vie

    à ce jeune garçon n'était pas plutôt intentionnel ? Nous avons affaire à une mère  dévastée de chagrin, une

    femme qui décide de tout quitter pour aller vivre dans un endroit isolé pour essayer de refaire sa vie.

    Aurait-elle quelque chose à se reprocher ? Peut-être fuit-elle pour des raisons que l'on ne soupçonne pas ?

    Nous avons également nos deux enquêteurs qui pataugent… Au bout d'un certain temps l'affaire

    est classée sans suite. Seulement voilà peut-on  dormir tranquille tant que la vérité n'éclate pas au grand

    jour ? Quelque temps plus tard le dossier est repris en main, quel élément nouveau va-t-il faire basculer

    les recherches ?

    Ce roman m'a fait vibrer, douter énormément, et je n'ai pas pu le refermer sans connaître la fin de cette

    tragédie. Tout au long de cette lecture mes neurones  ont tourné à 200 % !

    En conclusion, aucun doute c'est pour moi un coup de cœur.


     Extraits les citations :

     « Est-il possible de simplement abandonner une vie pour en commencer une autre ? »

     

    « J'aimerais graver une image de lui dans un esprit, mais tout ce que je vois quand je ferme les yeux, c'est

    son corps sans vie dans mes bras. Je l'ai laissé tomber et je ne pardonnerai jamais. »

     

    « – Je ne supporte pas l'idée que le conducteur court toujours en pensant qu'il s'en est tiré. Et je ne

    supporte pas l'idée que la mère de Jacob soit partie de Bristol en pensant qu'on ne faisait pas tout pour

    retrouver le responsable. »

     

    « Plus tôt dans la journée, nous nous sommes rendus à Blaen Cedi, un cottage près de Penfach au pays de

    Galles, ou à 19h33 j'ai arrêté Gray. Elle est soupçonnée de conduite dangereuse ayant entraîné la mort

    et de délit de fuite. »

     

    « Tout ce  qui l'intéresse, c'est le terrible secret que je lui ai caché. »

     

    « C'est dans ces moments-là que la prison apparaît comme une alternative bienvenue à la vie que je mène. »

     

    « Vous devez vous rappeler que c'était un petit garçon. Qu'il avait une mère. Et  qu'elle a le cœur brisé. »

     

    « J'ai crié, mais Ian  n'a pas ralenti. On l'a renversé et j'ai vu sa mère s'effondrer comme si elle avait été

    renversée elle aussi. J'ai essayé de descendre de la voiture, mais Ian  à verrouillé les portes et il a entamé

    une marche arrière. Il n'a  pas voulu me laisser y retourner. »

     

    « La mort de Jacob n'était pas un accident. »

     

     

    Te laisser partir de Clare Mackintoch (Challenge Babelio) LC avec Gaëlle


    3 commentaires
  •  

    La liste de Siobhan Vivian (Challenge Babelio, 1 mois 1 illustration) et LC Gaëlle et Maribel

     

    Catégorie : Littérature jeunesse

     

    La liste de Siobhan Vivian (Challenge Babelio, 1 mois 1 illustration) et LC Gaëlle et Maribel

     Résumé :

    La liste nomme 8 filles chaque année.
     

    Les 4 plus belles et les 4 plus laides du lycée.
     

    Et si votre nom s’y trouvait ?

     

    Une tradition odieuse sévit au lycée de Mount Washington : tous les ans, une semaine avant le bal de début

    d’année, une liste est placardée dans les couloirs. Personne ne sait qui établit cette liste. Et personne n’a

    jamais réussi à empêcher qu’elle soit publiée. Invariablement, chaque année, la plus belle et la plus laide des

    troisièmes, des secondes, des premières et des terminales sont désignées. 8 filles en tout. 8 filles qui se

    retrouvent sous les projecteurs impitoyables du lycée. 8 filles qui vont voir leur vie brusquement changer…

    pour le meilleur ou pour le pire ?

     

    La liste de Siobhan Vivian (Challenge Babelio, 1 mois 1 illustration) et LC Gaëlle et Maribel

     

     J'ai un petit faible pour la littérature jeunesse, et dans le cadre du challenge Babelio  et d'une lecture

    commune, j'ai opté pour ce roman.

    Le résumé était assez intrigant, j'ai voulu me lancer dans l'aventure me disant que j'allais peut-être

    découvrir autre chose  ?

    J'ai dans un premier temps pensé que le sujet pouvait être intéressant puisqu'il était synonyme pour moi

    de harcèlement dans le milieu scolaire.

    Seulement ce roman n'était pas du tout celui auquel je m'attendais…

    Une liste et donc établie chaque année pour classer les huit plus belles filles et les huit plus moches. Dans

    quel but ? Ségrégation ? Mise à l'épreuve ? Révéler les caractères  des seize filles inscrites sur ce bout de

    papier ?  Dans une certaine mesure, n'était-ce pas un moyen de  mettre fin à certaines amitiés ou au

    contraire  un moyen d'en créer d'autres qui paraissaient à première vue improbables ? Amitiés par intérêt ?

    J'ai trouvé cette histoire plus que décevante, beaucoup trop de personnages ce qui fait que par moment je

    m'y perdais un petit peu. Je cherche encore l'intérêt d'une telle lecture ? Même si c'est une fiction cela met

    en avant  la ségrégation sur des critères complètement ridicules. Quant à l'aboutissement de ce récit

    j'en suis resté sans voix…

    Voyant que la magie n'était pas au rendez-vous, j'ai essayé d'analyser les comportements et les priorités de

    plusieurs personnages. Cela ne m'a pas davantage aidé, j'ai trouvé ce livre  truffé de bavardages d'ados

    complètement  ridicules. Alors me direz-vous, c'est vrai j'ai passé l'âge de l'adolescence depuis longtemps

    mais quand même, le style d'écriture n'est ni fluide ni agréable à lire. Beaucoup trop de méli-mélo par

    moment.

    Il est même pour moi très difficile de faire cette chronique, tellement ce récit est particulier !

    La plume de l'auteur et le thèmes abordés ne m'ont pas conquise une seule seconde. Ceci dit il en faut pour

    tous les goûts.

     

     Extraits et citations  :

     « Aux élèves figurant sur la liste :

    Merci de passer dans mon bureau après les cours.

    Ceci n'est pas optionnel.

    La proviseur, Mrs Colby. »

     

    « Quelqu'un s'est permis de vous sortir du lot, de vous coller une étiquette et de voir réduire arbitrairement

    à  votre dimension la plus superficielle. Ça ne peut pas ne pas avoir de conséquences psychologiques, que vous

    soyez du  « bon » ou du « mauvais » côté. »

     

    « Et je me fous que cette liste continue d'exister. D'ailleurs, non, j'espère qu'elle va continuer ! C'est du

    délire que les gens n'y accordent autant d'importance. S'ils gobent n'importe quoi, tant pis pour eux. »

     

    « – Cette fois-ci, elle va peut-être comprendre qu'on ne peut pas traiter les gens comme de la réserve sans

      qu'il y ait des conséquences. »

     

    « Regarde comme tu parles tout le temps de la liste, en disant que tu voudrais être au-dessus un jour ?

    Eh bien, mets-toi à ma place. C'est beaucoup de pression. »

     

    « – Pourquoi tu t'es choisie comme la plus moche des terminales ? C'était pour me piéger ? Tu voulais juste

    te faire plaindre ?

    – Pourquoi je n'aurais pas le droit de me faire plaindre ? »

     

    « Elle savait bien que les brillants n'étaient pas des diamants, mais elle a toujours imaginé que la tiare était

    en métal.

    En fait, non.

    C'est du plastique. »

     

    La liste de Siobhan Vivian (Challenge Babelio, 1 mois 1 illustration) et LC Gaëlle et Maribel


    votre commentaire
  •  

    Et soudain tout change de Gilles Legardinier (Challenge Marie) (Challenge Babelio) et LC

     

     

    Catégorie  : Roman jeunesse

    Et soudain tout change de Gilles Legardinier (Challenge Marie) (Challenge Babelio) et LC

    Résumé :

     

    Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d'avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa

    complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.

     

    A quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu'avant l'été,

    le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie... Du meilleur au pire, avec l'énergie délirante et

    l'intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se

    battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur...

     

    Avec cette nouvelle aventure, Gilles signe un roman comme il en a le secret et qui, entre éclats de rire et

    émotions, nous ramène là où tout commence vraiment. Cette histoire est aussi la nôtre. Bienvenue dans ce

    que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais.

     

    Et soudain tout change de Gilles Legardinier (Challenge Marie) (Challenge Babelio) et LC

     

    Je découvre une nouvelle fois le talent de Gilles Legardinier. Le 1er roman que j'avais lu de cet auteur était

     « Complètement cramé » que je n'avais pas apprécié plus que cela…  Je restais sur ma réserve, puis j'ai lu

    « Quelqu'un pour qui trembler » qui m'a beaucoup plus  et m'a permis de revoir mon opinion.

    Dans ce troisième roman, je n'ai plus aucune hésitation. Cette histoire m'a réellement touché pour

    plusieurs raisons. Nous  pénétrons dans le monde des ados, leurs études, leurs amitiés, leurs amours,

    leurs espoirs et leurs doutes… Les personnages sont touchants je pense particulièrement à  Léa bien sûr,

    ainsi que Camille, Alex, Tibor, et puis les autres… Ils vont nous faire partager leur quotidien, leurs

    insouciances jusqu'au jour où soudain tout change… Lorsque l'un d'entre eux est touché par une maladie

    grave,  c'est leur petit monde qui va s'écrouler à la suite d'une annonce implacable. À cet âge-là, il est

    inconcevable de penser à la mort… Chacun pense avoir la vie devant soi… Seulement voilà même si ce

    n'est pas dans l'ordre des choses, l'impensable peut se produire… L'auteur nous décrit parfaitement

    ce revirement de situation, j'ai été émue par cet esprit de solidarité qu'il va y avoir autour de Léa.

    Ses amis proches vont être touchés profondément dans leur propre chair et toutes leurs certitudes vont

    s'effondrer… Comment vont-ils faire pour soutenir Léa  ? Ils vont  croire fortement à sa guérison.

    Au fur et à mesure des pages,   leurs attitudes vont se modifier car ils vont comprendre que la vie de leur

    amie ne tient qu'à un fil. Au lieu de s'effondrer, ils vont tout faire pour l'apaiser et lui apporter du bonheur.

    Ne pouvant pas rajouter des jours à sa vie ils vont mettre de la vie dans les moments qui lui restent.

    C'est un joli roman, touchant. L'auteur réussit à nous faire  connaître des instants de joie, de tristesse,

    de résignation. Une écriture fluide agréable à lire.

    J'ai beaucoup apprécié ce récit car il nous  décrit très bien le monde de l'adolescence insouciante qui bascule

    en quelques minutes, d'où le titre de ce livre  « Et soudain tout change... ». Ados ou adultes,  cette œuvre

    nous rappelle que nous sommes bien peu de choses sur cette terre…

     

    Extraits et citations :

     « Beaucoup de gens plus vieux disent qu'être jeune est vraiment formidable. Du coup, je redoute un peu la

    suite, parce que si ne rien savoir, ne rien pouvoir et flipper pour tout c'est le bonheur, qu'est-ce qui se

    passe après ? »

     

    «  – Il n'y a rien à faire, Camille. Mon cœur a de plus en plus de mal à battre. Il se fatigue, ils disent qu'il

    durcit. Tout va aller très vite. Alors je te  repose ma question parce que je vais avoir besoin de ton aide :

    s'il ne te restait que six mois à vivre, qu'est-ce que tu ferais ? »

     

    « Il a suffi d'une phrase pour que soudain tout change. »

     

    « Faut-il attendre que la mort arrive pour se rendre compte de la place qu'occupent les gens ? »

     

    « Vous êtes peut-être moins insouciants, plus conscients des limites de la vie et de sa fragilité. »

     

    «  – Camille, cette fois c'est sérieux. On va avoir besoin de toi.

    – Qu'est-ce que je peux faire ?

    – Être prête. Être prête si Léa se réveille. Être prête si Léa ne se réveille pas. Aucune des deux solutions ne

    sera simple. »

     

    « N'empêche, quand tu m'as dit ça, j'ai compris quelque chose : celui qui meurt emporte un bout de ceux

    qui l'aiment avec lui, et c'est à ceux qui restent d'empêcher que tout ne parte avec. »

     

    « Quand je repense à notre groupe au début de l'année et à ce qu'il est maintenant, je me dis qu'on a déjà

    traversé pas mal de choses. Il faudrait que le Dieu facétieux nous lâche un peu… »

     

    « Je vois ses yeux. J'y lis quelque chose que je n'avais jamais vu : la peur. »

     

    « Elle m'agrippe le bras :

    – Non. Ils ne peuvent plus rien. Aide-moi à vivre encore une fois, aide-moi à  sortir d'ici. »

     

    « – Toi et ton pingouin, vous avez été parfaits. »

     

    Et soudain tout change de Gilles Legardinier (Challenge Marie) (Challenge Babelio) et LC

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique