•  

    Au nom d'Athée de Mathieu Dugas

    Thème : Lire un roman d'un auteur de notre région

    Mathieu Dugas originaire de la région PACA

     

    Au nom d'Athée de Mathieu Dugas

     

    http://patpepette.eklablog.com/au-nom-d-athee-de-mathieu-dugas-a133959658


    votre commentaire
  •  

    Rejoins-nous de LIELIE SELLIER

    Thème : Novembre choisir un livre qui ait un rapport avec la mort

     

    Rejoins-nous de LIELIE SELLIER

    http://patpepette.eklablog.com/rejoins-nous-de-lielie-sellier-a132469966 


    votre commentaire
  •  

    La foire des Ténèbres de Ray Bradburry

    Thème de ce mois d'octobre : Un livre ayant un rapport avec Halloween

     

    La foire des Ténèbres de Ray Bradburry

    Résumé :

     

    Quelques jours avant Halloween, la foire est arrivée à Green Town en pleine nuit, dans un train mystérieux.

    Jim et Will ont entendu le chant de l'orgue et le sifflet du train, ils ont vu la foire débarquer. Seuls témoins

    d'événements inquiétants, ils savent qu'elle a de noirs desseins. Un carrousel qui, en tournant à rebours,

    inverse le cours du temps, la plus belle femme du monde endormie dans un bloc de glace, un homme qui a le

    pouvoir d'exaucer les vœux les plus fous... telles sont les attractions de cette foire de cauchemar.

    Jouant sur les peurs de l'adolescence, Bradbury mêle poésie et surnaturel pour nous entraîner dans une

    terrifiante aventure. 

     

    La foire des Ténèbres de Ray Bradburry

     

    Le résumé me paraissait prometteur, c'est la raison pour laquelle j'ai choisi ce livre. Je n'ai pas réussi à

    rentrer dans l'histoire. Après environ 120 pages, j'ai décidé de ne pas poursuivre et d'arrêter ce roman.

    Je suis pourtant adepte de ce genre de littérature, mais cette fois-ci, malgré ma persévérance, la magie n'a

    vraiment pas opéré. Peut-être, devrais-je le relire plus tard ? Parfois, ce n'est tout simplement pas le

    bon moment...

     

    @Ray Bradbury

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Everything Everything de Nicola Yoon

    Catégorie : Young Adult

     

    Everything Everything de Nicola Yoon

    Résumé :

     

    Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de

    l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un

    pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des

    nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent

    pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par

    exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

     

    Everything Everything de Nicola Yoon

     

     La consigne pour ce challenge du mois de septembre est de choisir un livre dont le titre est en anglais.

    C'est sans hésiter que j'ai voulu me lancer dans la lecture de ce roman qui traîne depuis longtemps dans

    ma PAL. La traduction française du titre est la suivante : le plus grand risque dans la vie, c'est de ne pas en

    prendre. Cette phrase résume le thème de ce récit.

    Au départ, il m'a fallu un petit temps d'adaptation par rapport au style d'écriture. Ceci dit, il était difficile

    qu'il en soit autrement. En effet, Madeline est une jeune fille que l'on nomme plus communément 

     « enfant bulle ». C'est le nom que l'on donne à cette maladie gravissime. Dépourvue de défense immunitaire,

    l'exposer à l'air libre l'amènerait certainement à une mort assurée. Elle vient d'avoir 18 ans, et malgré

    sa différence elle rêve d'une vie meilleure, d'un ailleurs au-delà de ces quatre murs  entre lesquels elle est

    confinée. Alors, elle observe les allées et venues de ses nouveaux voisins, leurs emplois du temps etc…

    Au fil des pages, elle va apprendre à connaître Olly, le fils de cette famille. Pour communiquer, une seule

    solution ; la messagerie instantanée. Ce moyen de converser leur suffira-t-il ? L'un est libre, l'autre pas…

    Finiront-ils par s'attacher ? Lorsque les sentiments s'en mêlent, seront-ils capables de résister à la tentation

     de se tenir côte à côte ? De se toucher ? De s'embrasser ? Une chose est sûre, c'est le chaos total dans la tête

    de notre héroïne. Elle s'interroge, se projette… Sortir au risque de succomber à chaque instant,

    ne vaut-il pas mieux que de végéter cloisonner ? Décidera-t-elle de commettre l'irréparable pour qu'une fois

    dans son existence elle ait l'impression de se sentir vivante ?

    Au fur et à mesure du récit nous assistons au cruel dilemme, dont est victime notre jeune femme malade.

    Cependant, des doutes vont petit à petit s'insinuer dans la tête de certaines personnes. Madeline connaît-elle

    toute la vérité sur l'histoire de sa famille ? Elle l'apprendra à ses dépens… Quelle sera sa réaction ?

    L'amour est-il plus fort que la peur de la mort ? Ce sont toutes ces questions que l'auteur va mettre en avant.

    Madeline et Olly devront faire des choix. Feront-ils les bons ? Une chose est sûre, aucune erreur de jugement

    n'est possible. Prendre le risque de vivre coûte que coûte ou bien se contenter de survivre  en ne prenant

    aucun risque ?

    Cela revient à choisir entre la qualité et la durée...

    L'auteur nous dévoile un final inattendu… À moins d'arriver à rassembler toutes les pièces du puzzle,

     alors effectivement tout devient clair...

    J'ai trouvé ce roman très intéressant et je ne regrette pas d'avoir persisté malgré ma petite réticence

    au départ.

    Un roman qui pousse à réfléchir, des personnages attachants et une intrigue qui se dessine progressivement.

    Un bon moment de lecture.

     

    Extrait et citations :

     « Tous les jours, tu te lèves, et tu apprends de nouvelles choses. Tous les jours, tu trouves une raison d'être

    heureuse. Tous les jours, tu m'offres ton plus beau sourire. Tu t'inquiètes plus pour ta mère que pour toi. »

     

    « – Qu'est-ce que tu racontes ? Tu veux te suicider ? »

     

     « J'étais heureuse avant de le rencontrer. Mais à présent je suis vivante, ce qui est totalement différent. »

     

    @Nicola YOON

                      Everything Everything de Nicola Yoon

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Attachez vos ceintures... décollage immédiat ! de Isabelle Tronquet

    Catégorie : Témoignage

     

    Attachez vos ceintures... décollage immédiat ! de Isabelle Tronquet

      Résumé :

     

    Les mémoires à peine croyables d’une hôtesse de l’air !

     

    S’il est un métier qui fait fantasmer, c’est bien sûr celui d’hôtesse de l’air ! Depuis une quinzaine d’années,

    Isabelle Tronquet exerce sur les vols long-courriers d’une célèbre compagnie aérienne et accueille ses

    passagers avec un large sourire. Parfois, cependant, son métier réserve bien des surprises et les vols ne sont

    pas tous de tout repos ! Passagers insupportables, questions idiotes, disputes, dragueurs invétérés, demandes

    délirantes et rencontres improbables peuvent embarquer, au grand désespoir des membres de l’équipage...

     


    Il s’en passe de belles en plein vol !

     

    Paris, New York, Cuba, Tokyo, Bali... Isabelle Tronquet parcourt le monde et raconte ces anecdotes

    incroyables mais vraies avec humour, émotion et style. Son témoignage inédit va vous étonner. Une chose est

    sûre, vous ne monterez plus jamais à bord d’un avion sans penser à ce livre...

     

    Alors, attachez bien vos ceintures... quelques turbulences s’invitent parfois en cabine !

     

    Attachez vos ceintures... décollage immédiat ! de Isabelle Tronquet

     

    Le thème choisi pour le challenge du mois d'août :  un livre écrit par une blogueuse ou bien un livre

    qui parle d'une blogueuse. j'ai choisi ce récit qui recueille un certain nombre d'anecdotes en tout genre.

    Certaines sont on ne peut plus farfelues, difficilement imaginables… Et pourtant, il faut une certaine dose

    de patience au personnel navigant. Les quelques fois où j'ai pris l'avion, je me suis toujours demandée

    ce qu'il y avait de palpitant dans ce métier ? Certes, lors des escales les personnes concernées peuvent

    profitez de visiter de façon aléatoire certains pays. Cependant, il ne faut pas oublier que la majorité du temps

    les hôtesses passent leur vie debout, à très haute altitude, et reste enfermées dans le cockpit de l'appareil.

    En ce qui me concerne je trouve cette profession plutôt contraignante. Elles doivent en toutes circonstances

    rester courtoises, souriantes, réactives en cas de comportements excessifs de certains passagers. Parfois,

    elles doivent faire face à des situations dangereuses voire dramatiques. Ce roman est une suite d'anecdotes,

    dans la majorité des cas totalement hallucinantes. Malgré cela, je me suis rapidement ennuyée. Certaines

    réactions d'enfants sont mignonnes mais je n'ai pas du tout adhéré à ce style d'humour. Il en va de soi que

    l'ensemble des témoignages retranscrits sont réels.  Isabelle Tronquet nous raconte ce qu'elle a vécu

    personnellement, mais  pas seulement…

    Le résumé me paraissait prometteur et j'avoue que cette lecture comporte certaines longueurs et cela a

    fini par devenir lassant.

    Une chose est sûre, vous changerez peut-être d'avis sur le métier d'hôtesse de l'air après avoir découvert

    ce recueil de témoignages.

     

    Extraits et citations :

     « Si nous sommes parents, la journée de retour de vol est interminable ! Tenir éveillée est presque un

    combat ! En général, je flanche à la mi-journée, et m'endors bien malgré moi… Ne pas s'asseoir, ne pas se

    poser, sinon, coma assuré ! Ou alors, attendre la sieste du fiston ! »

     

    « Le commandant chez son annonce : « Bienvenue sur ce vol à destination de Roissy… » Une passagère

    se lève affolée : « Je dois descendre, ce n'est pas mon avion, je vais à Charles-De-Gaulle, pas à Roissy ! »

     

    « Je me souviendrai toute ma vie de cette jeune passagère qui a sûrement quitté ce monde depuis longtemps.

    Et à chaque fois que je pense à elle, c'est son sourire que je vois, son enthousiasme, sa bonne humeur. Ce

    jour-là, j'ai pris neuf heures de retard, mais surtout une grosse claque… »

     

    @Isabelle Tronquet

                                     Attachez vos ceintures... décollage immédiat ! de Isabelle Tronquet

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique