•  

    La dernière leçon de Mitch Albom

    Catégorie : Littérature.

     

    La dernière leçon de Mitch Albom

    Résumé :

    Chacun a connu dans sa jeunesse quelqu'un qui a su comprendre ses aspirations et ses inquiétudes, l'a aidé à

    trouver sa voie, à devenir un adulte. Pour Mitch Albom, cet homme fut Morrie Schwartz, son professeur

    d'université.

    Après l'avoir perdu de vue, Mitch apprend que Morrie est atteint d'une maladie mortelle et qu'il a décidé de

    transformer sa mort en une dernière leçon de philosophie. Mitch lui rendra visite pendant de longs mois, pour

    chercher avec lui la réponse à cette question qui nous hante tous : comment vivre ?

     

    La dernière leçon de Mitch Albom

     

    Le thème du mois de mai de ce challenge : des fleurs sur la couverture du livre. J'ai choisi ce roman, car

    j'avais lu du même auteur : « Les gens d'en haut » que j'avais  beaucoup aimé. Le résumé de celui-ci me

    paraissait intéressant, je n'ai donc pas hésité à entamer cette lecture. À la moitié du récit, j'ai décidé de

    jeter l'éponge… Ce qui est très rare de ma part. J'ai pourtant insisté et résisté un bon moment, rien à faire…

    Le sujet nous amène à nous interroger sur un point bien précis. Comment regarde-t-on la vie quand la date

    de notre mort est quasiment annoncée.

    Mitch retrouve son professeur bien des années après avoir terminé ses études. Il apprend que le vieil homme

    va mourir, il décide de lui rendant visite régulièrement. Les chapitres sont alternés entre les années d'études

    de cet ancien élève et le présent que vit son ancien professeur.

    De longues conversations s'engagent jour après jour entre les deux hommes. Le sujet s'articule toujours

    autour du décès imminent du vieil homme. Comment dire ? Au fil des pages, j'ai trouvé que le récit devenait

    vraiment répétitif. Les longueurs se sont enchaînées à n'en plus finir… Nous comprenons bien que l'auteur

    souhaite nous faire réfléchir sur la manière d'appréhender la vie, lorsque nous sommes sur le point de

    la quitter. Nous assistons sans arrêt à des dialogues interminables, à des réflexions peut-être en partie

    philosophiques. À petite dose, bien sûr que cela a de l'intérêt, mais dans ce cas présent trop c'est trop...

    Je n'ai pas pu continuer, malgré ma persévérance. Je ne mettrai pas de note  à cette chronique puisse que je

    ne connais pas la suite de ce récit.

    Cela montre vraiment qu'en matière de lectures, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Après avoir

    refermé ce livre sans regret, la pensée qui m'est venue à l'esprit a été : « Aimons-nous vivants ». Cela reste

    bien sûr mon ressenti personnel, qui ne remet pas pas en cause  le talent de l'auteur. Par curiosité, je suis

    allée voir les avis qui sont divers et variés.

     

     


    2 commentaires
  •  

    Le journal de Nightstalker de Steve "serpent" Fabry

    Thème mois d'avril 2018 : Lire un roman d'une maison d'éditions que vous ne connaissez pas.

     

    Le journal de Nightstalker de Steve "serpent" Fabry

    http://patpepette.eklablog.com/le-journal-du-nightstalker-tome-1-de-steve-serpent-fabry-a141000196


    votre commentaire
  •  

    Dernière dans de LouGane Rose

     

    Thème du mois de Mars : Un livre qui parle de danse ou dont le mot danse figure dans le titre.

     

    Dernière dans de LouGane Rose

    http://patpepette.eklablog.com/derniere-danse-de-lougane-rose-a139203814

     


    1 commentaire
  •  

    Pas si simple de Lucie Castel

    Catégorie : Littérature sentimentale

     

    Pas si simple de Lucie Castel

    Résumé :

     

    Parce que, dans la vie, rien n'est simple, Scarlett se retrouve coincée par la neige à l'aéroport d'Heathrow

    avec sa soeur Mélie l'avant-veille de Noël. Parce que, dans sa vie, tout est compliqué, Scarlett entre par

    erreur dans tes toilettes des hommes et tombe sur William, un Britannique cynique et provocateur dont le

    flegme et le charme distingué sont ce que la Grande-Bretagne promet de mieux. Les heures d'attente leur

    permettent de faire plus ample connaissance et William leur propose alors de passer le réveillon dans sa

    maison, près de Kensington Street, le temps que le trafic reprenne. Une invitation en apparence innocente,

    mais qui va conduire les deux jeunes femmes au coeur d'un réveillon riche en émotions et en surprises de

    taille...

     

    Pas si simple de Lucie Castel

     

    Le thème du challenge «Thématik' » de ce mois-ci : champagne et de cotillons. Mon choix s'est porté

    sur ce roman qui traînait depuis pas mal de temps dans ma PAL. C'est avec beaucoup de plaisir

    que j'ai découvert ce récit avec des personnages hauts en couleur. Des caractères et des tempéraments

    totalement différents et pourtant… Ce mélange savoureux m'a totalement conquise. Une lecture remplie

    deux situations cocasses, de quiproquos, de surprises totalement inattendues. En effet, quoi de plus ennuyeux

    que de se retrouver coincé dans un aéroport car aucun avion ne peut décoller. Les conditions météorologiques

    sont catastrophiques et vont obligées Scarlett et Mélanie à  patienter à la veille des fêtes de Noël.

    Pourtant, la providence va mettre sur le chemin William, un personnage charismatique anglais qui va

    leur proposer de les héberger en attendant que la situation se débloque.

    À partir de ce moment-là, nous pénétrons dans cette famille hors du commun, surprenante qui va

    ravir le lecteur ou la lectrice potentiel. Des réparties humoristiques fabuleuses, des moments de fous rirent

    incroyable. Que se passe-t-il quand plusieurs individus doivent cohabiter sous le même toit mais qu'ils

    n'ont pas la même façon de vivre au quotidien. Des passages inoubliables, du suspense, de l'étonnement

    à tous les étages.

    Cette lecture nous donne du baume au cœur. C'est une bouffée d'air frais qui pénètre dans notreAlors 

    maison. Comment suis-je restée aussi longtemps avec ce livre dans mon placard ? Une découverte

    absolument fabuleuse. Une pépite d'or, à lire sans modération. Un antidépresseur naturel !

    J'ai adoré ce roman tellement il est source de joie et de bonne humeur. Il en va de soi que c'est un sacré

    coup de cœur.

     

    Extraits et citations :

     « – Je travaille dans le domaine du sexe, déclare Mélie sur un ton de répondeur téléphonique. Le silence

    s'abat entre les plats et les convives. »

     

    « Ma sœur me tapote l'épaule comme pour faire repartir le mécanisme.

    – Tout va bien ? Demande-t-elle.

    – Maman est à Londres. À la Gare de Saint-Pancréas. 

    – Merde !

     Pas mieux. »

     

     « – Ne contrarie pas ta mère, je viens de loin. »

     

    @Lucie Castel

    Pas si simple de Lucie Castel

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique