•  

    Everything Everything de Nicola Yoon

    Catégorie : Young Adult

     

    Everything Everything de Nicola Yoon

    Résumé :

     

    Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de

    l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un

    pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des

    nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent

    pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par

    exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

     

    Everything Everything de Nicola Yoon

     

     La consigne pour ce challenge du mois de septembre est de choisir un livre dont le titre est en anglais.

    C'est sans hésiter que j'ai voulu me lancer dans la lecture de ce roman qui traîne depuis longtemps dans

    ma PAL. La traduction française du titre est la suivante : le plus grand risque dans la vie, c'est de ne pas en

    prendre. Cette phrase résume le thème de ce récit.

    Au départ, il m'a fallu un petit temps d'adaptation par rapport au style d'écriture. Ceci dit, il était difficile

    qu'il en soit autrement. En effet, Madeline est une jeune fille que l'on nomme plus communément 

     « enfant bulle ». C'est le nom que l'on donne à cette maladie gravissime. Dépourvue de défense immunitaire,

    l'exposer à l'air libre l'amènerait certainement à une mort assurée. Elle vient d'avoir 18 ans, et malgré

    sa différence elle rêve d'une vie meilleure, d'un ailleurs au-delà de ces quatre murs  entre lesquels elle est

    confinée. Alors, elle observe les allées et venues de ses nouveaux voisins, leurs emplois du temps etc…

    Au fil des pages, elle va apprendre à connaître Olly, le fils de cette famille. Pour communiquer, une seule

    solution ; la messagerie instantanée. Ce moyen de converser leur suffira-t-il ? L'un est libre, l'autre pas…

    Finiront-ils par s'attacher ? Lorsque les sentiments s'en mêlent, seront-ils capables de résister à la tentation

     de se tenir côte à côte ? De se toucher ? De s'embrasser ? Une chose est sûre, c'est le chaos total dans la tête

    de notre héroïne. Elle s'interroge, se projette… Sortir au risque de succomber à chaque instant,

    ne vaut-il pas mieux que de végéter cloisonner ? Décidera-t-elle de commettre l'irréparable pour qu'une fois

    dans son existence elle ait l'impression de se sentir vivante ?

    Au fur et à mesure du récit nous assistons au cruel dilemme, dont est victime notre jeune femme malade.

    Cependant, des doutes vont petit à petit s'insinuer dans la tête de certaines personnes. Madeline connaît-elle

    toute la vérité sur l'histoire de sa famille ? Elle l'apprendra à ses dépens… Quelle sera sa réaction ?

    L'amour est-il plus fort que la peur de la mort ? Ce sont toutes ces questions que l'auteur va mettre en avant.

    Madeline et Olly devront faire des choix. Feront-ils les bons ? Une chose est sûre, aucune erreur de jugement

    n'est possible. Prendre le risque de vivre coûte que coûte ou bien se contenter de survivre  en ne prenant

    aucun risque ?

    Cela revient à choisir entre la qualité et la durée...

    L'auteur nous dévoile un final inattendu… À moins d'arriver à rassembler toutes les pièces du puzzle,

     alors effectivement tout devient clair...

    J'ai trouvé ce roman très intéressant et je ne regrette pas d'avoir persisté malgré ma petite réticence

    au départ.

    Un roman qui pousse à réfléchir, des personnages attachants et une intrigue qui se dessine progressivement.

    Un bon moment de lecture.

     

    Extrait et citations :

     « Tous les jours, tu te lèves, et tu apprends de nouvelles choses. Tous les jours, tu trouves une raison d'être

    heureuse. Tous les jours, tu m'offres ton plus beau sourire. Tu t'inquiètes plus pour ta mère que pour toi. »

     

    « – Qu'est-ce que tu racontes ? Tu veux te suicider ? »

     

     « J'étais heureuse avant de le rencontrer. Mais à présent je suis vivante, ce qui est totalement différent. »

     

    @Nicola YOON

                      Everything Everything de Nicola Yoon

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Attachez vos ceintures... décollage immédiat ! de Isabelle Tronquet

    Catégorie : Témoignage

     

    Attachez vos ceintures... décollage immédiat ! de Isabelle Tronquet

      Résumé :

     

    Les mémoires à peine croyables d’une hôtesse de l’air !

     

    S’il est un métier qui fait fantasmer, c’est bien sûr celui d’hôtesse de l’air ! Depuis une quinzaine d’années,

    Isabelle Tronquet exerce sur les vols long-courriers d’une célèbre compagnie aérienne et accueille ses

    passagers avec un large sourire. Parfois, cependant, son métier réserve bien des surprises et les vols ne sont

    pas tous de tout repos ! Passagers insupportables, questions idiotes, disputes, dragueurs invétérés, demandes

    délirantes et rencontres improbables peuvent embarquer, au grand désespoir des membres de l’équipage...

     


    Il s’en passe de belles en plein vol !

     

    Paris, New York, Cuba, Tokyo, Bali... Isabelle Tronquet parcourt le monde et raconte ces anecdotes

    incroyables mais vraies avec humour, émotion et style. Son témoignage inédit va vous étonner. Une chose est

    sûre, vous ne monterez plus jamais à bord d’un avion sans penser à ce livre...

     

    Alors, attachez bien vos ceintures... quelques turbulences s’invitent parfois en cabine !

     

    Attachez vos ceintures... décollage immédiat ! de Isabelle Tronquet

     

    Le thème choisi pour le challenge du mois d'août :  un livre écrit par une blogueuse ou bien un livre

    qui parle d'une blogueuse. j'ai choisi ce récit qui recueille un certain nombre d'anecdotes en tout genre.

    Certaines sont on ne peut plus farfelues, difficilement imaginables… Et pourtant, il faut une certaine dose

    de patience au personnel navigant. Les quelques fois où j'ai pris l'avion, je me suis toujours demandée

    ce qu'il y avait de palpitant dans ce métier ? Certes, lors des escales les personnes concernées peuvent

    profitez de visiter de façon aléatoire certains pays. Cependant, il ne faut pas oublier que la majorité du temps

    les hôtesses passent leur vie debout, à très haute altitude, et reste enfermées dans le cockpit de l'appareil.

    En ce qui me concerne je trouve cette profession plutôt contraignante. Elles doivent en toutes circonstances

    rester courtoises, souriantes, réactives en cas de comportements excessifs de certains passagers. Parfois,

    elles doivent faire face à des situations dangereuses voire dramatiques. Ce roman est une suite d'anecdotes,

    dans la majorité des cas totalement hallucinantes. Malgré cela, je me suis rapidement ennuyée. Certaines

    réactions d'enfants sont mignonnes mais je n'ai pas du tout adhéré à ce style d'humour. Il en va de soi que

    l'ensemble des témoignages retranscrits sont réels.  Isabelle Tronquet nous raconte ce qu'elle a vécu

    personnellement, mais  pas seulement…

    Le résumé me paraissait prometteur et j'avoue que cette lecture comporte certaines longueurs et cela a

    fini par devenir lassant.

    Une chose est sûre, vous changerez peut-être d'avis sur le métier d'hôtesse de l'air après avoir découvert

    ce recueil de témoignages.

     

    Extraits et citations :

     « Si nous sommes parents, la journée de retour de vol est interminable ! Tenir éveillée est presque un

    combat ! En général, je flanche à la mi-journée, et m'endors bien malgré moi… Ne pas s'asseoir, ne pas se

    poser, sinon, coma assuré ! Ou alors, attendre la sieste du fiston ! »

     

    « Le commandant chez son annonce : « Bienvenue sur ce vol à destination de Roissy… » Une passagère

    se lève affolée : « Je dois descendre, ce n'est pas mon avion, je vais à Charles-De-Gaulle, pas à Roissy ! »

     

    « Je me souviendrai toute ma vie de cette jeune passagère qui a sûrement quitté ce monde depuis longtemps.

    Et à chaque fois que je pense à elle, c'est son sourire que je vois, son enthousiasme, sa bonne humeur. Ce

    jour-là, j'ai pris neuf heures de retard, mais surtout une grosse claque… »

     

    @Isabelle Tronquet

                                     Attachez vos ceintures... décollage immédiat ! de Isabelle Tronquet

     

     


    votre commentaire
  •  

    Le silence de Mélodie de Sharon M. DRAPER

    Thème du mois de juillet : livre de 200 pages lues en une journée

     

      Catégorie : Littérature française/Handicap

     

    Le silence de Mélodie de Sharon M. DRAPER

    Résumé :

     

    Mélodie n’est pas une enfant ordinaire. À cause de sa maladie, elle ne peut ni marcher ni parler, mais elle a

    une mémoire photographique et elle se souvient de tout ce qu’elle a vécu dans les moindres détails. À

    seulement 11 ans elle est déjà plus intelligente que les adultes qui veulent la diagnostiquer, et bien plus

    encore que ses camarades de classe, les mêmes qui pensent qu’elle est attardée car elle ne peut pas les

    contredire. Mais Mélodie refuse d’être définie par son handicap, et elle est déterminée à le faire savoir au

    monde entier… d’une manière ou d’une autre.

     

    Le silence de Mélodie de Sharon M. DRAPER

     

    Ce roman trainait depuis un certain temps dans ma PAL, je l'ai choisis par rapport au thème du challenge

    de ce mois-ci. Le sujet qui est abordé ici, je le connais parfaitement puisque l'héroïne souffre d'une paralysie

    cérébrale, ce qui est mon cas. Même si cette dernière est beaucoup plus atteinte que moi, c'est un milieu

    que je côtoie dans le cadre de mon bénévolat. Je me suis dit :  « Il va en falloir beaucoup pour

    m' émouvoir ».Non pas que je ne sois pas sensible, mais disons que je suis « plus ou moins blindée » même si

    l'on ne s'y habitue pas vraiment son quotidien m'a profondément touchée.

    L'auteure nous raconte le parcours du combattant de cette jeune fille de 11 ans qui n'a pas la faculté de

    parler, pourtant son intelligence est totalement normale. Elle comprend tout, mais ne peut sortir aucun son,

    elle est souvent cataloguée comme une enfant attardée. À commencer par le diagnostic du médecin spécialisé

    que les parents ont rencontré. Mélodie va connaître l'amour inconditionnel de ses parents, qui dans un

    premier temps sont persuadés que rien ne peut l'atteindre, qu'elle est tout juste capable d'ébaucher un

    sourire. Un jour la chance ou le destin, je ne sais pas comment faut-il le nommer ? Va ouvrir les portes

    à cette fillette de 11 ans. Grâce aux progrès des technologies, elle va devoir prouver ce dont elle est capable.

    Son rêve :  qu'elle soit considérée comme une écolière à part entière. Elle souhaite se faire des amis, mais

    comment procéder quand la majorité des élèves et même des professeurs croient qu'elle a un retard mental

    considérable. Comment trouver sa place dans cette société ? Seule la lutte qu'elle va mener sans relâche

    va la faire avancer. Au fil des pages elle va entrevoir l'espoir d'un avenir meilleur, épater tout le monde

     par ses prouesses. Sa famille et son entourage vont à soutenir et l'encourager. Les portes de l'intégration

    semblent enfin accessible et pourtant… Ce n'est pas si simple que cela. Bien des embûches vont se trouver

    sur le chemin de vie de notre héroïne. Elle va connaître des personnes formidables, sans qui, elle ne serait

    rien. Ne dit-on pas que l'on ne croise jamais quelqu'un par hasard ?Dans ce roman ce dicton prend tout

    son sens. Sharon M. DRAPER va nous immerger dans la vie de Mélodie, nous faire partager ses désirs,

    ses rêves mais aussi ses nombreuses désillusions et sa souffrance physique et psychologique.

    Un récit touchant riche en émotions positives ou négatives. L'auteure dresse le portrait d'une personne

    formidable. Qui sera capable de voir la richesse qu'elle porte en elle ? Qui arrivera à faire tomber les barrières

    et effacer les différences ? Un livre porteur d'un message sur la tolérance, sur la bêtise dont font preuves

    beaucoup trop de gens avec leurs idées reçues.

    Un parcours magnifique, le combat forcené d'une adolescente qui voulait vivre sans être considérée

    comme une bête curieuse. 

    j'ai beaucoup aimé cette lecture, l'auteure a fait parler l'héroïne tout au long du roman. Des petites touches

    d'humour sont placées judicieusement à des endroits opportuns.

    Une œuvre dont on ne sort pas indemne. Le sujet nous bouscule et nous pousse à la réflexion. Je ne suis pas

     concerner personnellement puisque je suis atteinte d'une infirmité, mais vous qui avez la chance

    d'être valide, pensez à ce que peut ressentir une enfant coincée dans un corps inerte, dépourvu du langage

    mais qui comprend tout. Réfléchissez à la détresse que peut engendrer une telle situation.

    Un grand bravo à l'auteure qui a réussi à m'émouvoir au point d'en éprouver un coup de cœur.

     

     Extraits et citations :

     « Il m'a encensée comme si je venais de réussir l'examen d'entrée d'une grande école. Si j'avais pu lever

    les yeux au ciel, je ne me serais pas gênée. »

     

    « Quand je dors, je rêve. Et dans mes rêves, je peux tout faire. »

     

    « Elle se moque du fait que je ne lui parle pas, elle sait que je l'aime. Elle le sent, c'est tout. »

     

    « – Que veut dire le mot « dignité » ? A demandé une de mes enseignantes il y a quelques jours.

    Je le savais, bien sûr, alors j'ai levé la main, mais elle n'a pas remarqué le seul petit geste que je sais faire. »

     

    « – Je suis fière de toi ! Et tu peux l'être aussi ! a soufflé Catherine en levant la main pour que je tape dedans.

    Mais je n'ai pas réagi.

    – Non, ai-je répondu.

    – Mais pourquoi ? Tu les as battus.

    Ça m'a prit des lustres mais j'ai tapé :

    – Ils pensent que mon cerveau est aussi bousillé que mon corps. »

     

    «J'hésite un instant avant de terminer ma phrase :

    –… ont honte de moi.

    – Arrête, tu es la plus futée du groupe ! S'exclame Catherine.

    – Mais je bave.

    – Eh bien, emporte un paquet de mouchoirs !

    – Et je fais des drôles de bruits.

    – Connor pète bien parfois !

    Forcément, cette réplique m'arrache un sourire. »

     

    « Quand j'ai eu deux ans, tous mes souvenirs avec des mots et tous mes mots, un sens. »

     

    @Sharon M. DRAPER

    Le silence de Mélodie de Sharon M. DRAPER (Challenge Thématik)

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Après l'orage de Suzanne Roy

    Catégorie : Roman Anglais

     

    Après l'orage de Suzanne Roy

    Résumé :

     

    En quelques heures, la vie de Charlotte a basculé.Alors qu'elle est sur le point d'annoncer à son fiancé qu'elle

    est enceinte, il se tue dans un accident de moto. Elle est désormais seule avec ses interrogations, le vide

    immense qu'Alex laisse derrière lui, et cette décision impossible à prendre ? garder ou non l'enfant.Dans la

    tourmente, Charlotte fait de son mieux pour accueillir la famille endeuillée d'Alex : sa mère et son frère, tout

    juste débarqués d'Angleterre. Très vite, Brenda et Carl gagnent la confiance de la jeune femme, et lorsqu'ils

    apprennent ce qu'elle essayait désespérément de leur cacher, ils se montrent d'un soutien inébranlable.

    Charlotte acceptera-t-elle cette nouvelle chance de bonheur qui s'offre à elle ?

     

    Après l'orage de Suzanne Roy

     

    J'ai choisi ce roman dans le cadre du challenge Thématik' dont le thème était « orage » dans le sens

    premier du terme. En cherchant dans ma PAL et en lisant le résumé, j'ai immédiatement pensé que cette

    histoire serait bouleversante. Mon instinct ne m'a pas trompé… Dès la première page nous apprenons le

    décès tragique d'Alex. Ce jeune homme avait tout pour réussir, il était fiancé à Charlotte qui de plus été

    enceinte. Un roman qui prend aux tripes du début jusqu'à la fin. Que va devenir Charlotte ? Arrivera-t-elle

    à faire son deuil et à aller de l'avant ? Hormis un chagrin incommensurable, beaucoup de questions

     restent en suspens dans la tête de notre héroïne… Élever un bébé toute seule ? Interrompre sa grossesse ?

    La jeune fille sombre inexorablement… Pourtant, le destin va mettre sur sa route Carl et Brenda, le frère

    et la mère du défunt. Ces deux personnes vont s'immiscer dans la vie de notre jeune veuve, pour le meilleur

    ou pour le pire ? L'auteure met tout en œuvre pour faire douter le lecteur ou la lectrice sur les intentions

    de ces deux protagonistes. Agissent-ils par intérêt ? Ou  pour lui apporter un réel soutien ? Charlotte

    doute et ne sait plus à quel saint se vouer. Au fil des pages, des liens vont se créer entre eux, mais alors

    que le bonheur semble à nouveau au rendez-vous, les choses ne vont pas se dérouler comme prévues.

    Suzanne Roy à travers son récit va nous montrer que certaines personnes sont plus marquées par les

    épreuves de la vie que d'autres…  Les personnages sont très attachants et l'auteure décrit parfaitement

    les sentiments et les réactions de chacun fassent à la souffrance. Chaque être  dans la difficulté et dans

    la peine s'exprime de façon différente, voire parfois opposée. Le malheur peut séparer les personnes qui sont

    touchées ou bien au contraire entraîner une solidarité inébranlable.

     Suzanne Roy nous relate avec énormément de talent ce parcours de vie exemplaire, hors du commun. Nous

    découvrons des combattants face à l'adversité, et l'on se demande quand est-ce que Charlotte sortira

    définitivement du marasme dans lequel elle est plongée. En lisant cette œuvre j'ai pensé à deux citations : 

    « Ce qui ne tue pas rend plus fort » mais aussi « Quand l'esprit dit abandonne, l'espoir chuchote essaie

    encore une fois ».

    Cette histoire est chargée d'énormément d'émotions, de compassion mais aussi d'amour et de solidarité.

    Personne ne peut sortir indemne d'une lecture aussi poignante. 

    Un roman coups de cœur.

     

    Extraits et citations :

     « Je voudrais être seule pour pleurer en paix, mais tout le monde me suit, comme si je les emmenais

    quelque part. »

     

    « Est-ce le signe que j'attendais ? Est-ce qu'Alex essaie vraiment de m'aider, de là où il est ? Est-ce qu'il

    a juste été incapable de revenir vers moi et que c'est sa façon de réparer le grand bordel qu'il a laissé dans ma

    vie ? »

     

    « – Ne t'inquiète pas, ma chérie. Carl est juste… un peu excessif ?

    – Excessif ? Moi ?

    Ils échangent un regard tendu, puis Carl s'impatiente et me lance tout en vrac :

    – Elle a dit à tout le monde que tu étais ma femme ! »

     

    « Je parle à Alex dans la tête, mais les seuls mots que j'avais à lui dire sont : Voilà, tu es content,

    maintenant ? Tu m'as tout pris. Je n'ai plus rien. Plus rien. »

     

    @Suzanne Roy

    Après l'orage de Suzanne Roy

     

     


    votre commentaire
  •  

    Calendar Girl Janvier de Audrey CARLAN

    Thème mois de mai

    Un livre qui comporte un nom de mois dans le titre

    Catégorie : Romance érotique

     

    Calendar Girl Janvier de Audrey CARLAN

    Résumé :

    Mia vit seule avec son père et sa petite soeur à Las Vegas. Elle veut devenir comédienne. Depuis le départ de

    sa mère, son père boit et joue. Il emprunte 1 million de $ qu'il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur

    gages l'expédie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père sous peine que sa petite soeur et elle

    subissent le même sort.

     

    Elle deviendra escort. Un contrat mensuel de 100 000 $.

    12 hommes, 12 villes, 12 rencontres, 12 livres... des scénarios qui se croisent, se recroisent et se décroisent.

     

    Calendar Girl Janvier de Audrey CARLAN

     

     J'ai choisi cette lecture uniquement parce que le thème de mon challenge correspondait. Cependant, je n'étais

    pas très emballée par cette saga sur 12 mois. En ce qui me concerne un seul suffira, celui du mois de janvier.

    Le résumé paraissait assez intéressant, donc je me suis dit que j'allais essayé pour découvrir les raisons

    d'un tel enthousiasme. Je ne mets pas en cause les qualités d'écriture d'Audrey CARLAN, cependant le

    contenu ne m'a pas intéressé du tout. Mia qui a besoin d'argent pour éponger les dettes de son père

    alcoolique, accepte un contrat d'escorte girl. Cette dernière ira au-delà, pour être davantage rémunérée.

    Jusque-là à la rigueur cela se tient, mais au fil des pages le récit devient laçant, assez vulgaire et à mon goût

    est assez réducteur pour l'image de la femme. Je ne suis vraiment interroger pour savoir à quel public ce

    genre de romans s'adressait  ? Eh bien, je n'ai pas trouvé et ne comprends pas la raison d'un tel succès. Ceci

    dit, c'est une aventure formidable pour l'auteure Audrey Carlan, qui a semble-t-il trouvé ses lectrices.

    En ce qui me concerne, la magie a été remplacée par un ennui mortel, mais mon ressenti n'engage que moi.

    Cet essai s'arrêtera là, mais je souhaite autant de succès possible à l'auteure.

     

    Extraits et citations :

     « – je vais le faire, je m'entends chuchoter.

    – Bien sûr que tu vas le faire, dit-elle en souriant. Tu n'as pas le choix si tu veux sauver ton père. »

     

    « Ce jeu du chat et de la souris va me plaire - même si je ne sais pas encore qui est le chat et qui est la

    souris. »

     

    « Baiser… Sans attache. C'est contre-nature, pour moi. J'ai beau me considérer comme une dure à cuire, je

    suis quand même tombée amoureuse de tous les hommes avec qui j'ai couché. Tous, sans exception. »

     

    « – Celui-ci va être intéressant. Il s'appelle Alec Dubois. Il a trente-cinq ans, il est grand, brun et beau.

    Mais il est bizarre. »

     

    @Audrey CARLAN

    Calendar Girl Janvier de Audrey CARLAN

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique