•  

    Jiji d'Emilie Achin

      Littérature sentimentale

     

    Jiji d'Emilie Achin

    Résumé :

     

    Jiji est infirmière dans une clinique psychiatrique pour enfants et adolescents. En dehors de son métier qu'elle aime plus que tout, sa vie est monotone et elle commence sérieusement a avoir peur de finir vieille fille. Elle décide alors de se reprendre en main afin de chercher l'amour.

    Et si son prince charmant arrivait plus vite que ce qu'elle pensait ? Et-elle prête à l'accueil ?

    L'amour, le suspense et l'humour sont une combinaison gagnante qui saura vous tenir en haleine.

     

    Jiji d'Emilie Achin

     

    Je remercie Émilie Achin de m'avoir confié son service presse. J'ai lu son précédent roman qui a été un

    coup de cœur. En découvrant le résumé de celui-ci, je me suis dit que tous les ingrédients étaient

    réunis pour passer un agréable moment. Effectivement, je ne regrette pas mon choix. Nous faisons

    connaissance avec Jennifer, surnommée Jiji. Un personnage haut en couleur, qui fait preuve d'un humour

    subtil. Cette dernière n'ayant jamais connu une relation stable et durable, reste méfiante en ce qui concerne

    le fait de rencontrer l'homme de sa vie. Pourtant, les années passant elle ne peut pas s'empêcher d'avoir peur

    de ne rien construire et surtout de vieillir seule. Cependant, la vie réserve parfois des surprises totalement

    inattendues. À la suite d'un accrochage en voiture, Jiji va faire la connaissance de Stéphanie. Et oui, que

    voulez-vous... constat obligatoire. Malgré cette contrariété, une rencontre peut-elle en amener une autre ? À

    la suite de malentendus, un certain John va croiser la route de notre pétillante Jiji  ? Sera-t-elle prête à faire

    tomber ses défenses et se laisser accoster par ce mystérieux inconnu ? Jennifer manque de confiance en elle,

    comme beaucoup de femmes, elle se trouve un grand nombre de défauts. L'alchimie entre ces deux

    personnages se produira-t-elle ? Bien des questions envahissent la tête de Jiji. Qui est-il ? Que lui trouve-t-il

    d'exceptionnel ? L'auteure nous offre un récit agréable, quelques situations cocasses. Elle entretient

    également un certain mystère… Jiji  va également être confrontée à une différence de classe sociale,  cela sera-

    t-il un obstacle à leur amour ? Émilie Achin exprime très bien la peur du qu'en-dira-t-on. 

     Entre amour, doutes, et humour... Nous allons suivre les tribulations de cette jeune infirmière et de son

    bel Apollon. À plusieurs reprises, je me suis demandé si ce fameux John n'avait rien à cacher ? La situation

    n'est-elle pas trop belle pour être vraie ? Nous ne sommes pas au pays des bisous nounours tout de même !

    Alors, avais-je raison ou tort ?

    J'ai passé un très agréable moment de lecture en compagnie de nos protagonistes. j'ai adoré le caractère de

    Jiji, ainsi que son sens de la répartie.

    Un roman détente que je conseille vivement.

     

     Extraits et citations :

     «Jiji, reine de la gaffe, parle plus vite qu'elle ne pense ! Que va-t-il imaginer maintenant ? »

     

    « Par contre, c'est qui cette copine que tu as invitée ? Elle est trop bizarre !

    – C'est clair ! Elle m'a hurlé dessus et m'a presque insultée parce que je suis partie avec un mec. Je crois

    qu'elle pleurait quand elle a raccroché !

    – Je crois qu'elle est amoureuse !

    – Ben si elle le voulait, elle n'avait qu'à le dire !

    – Non, pas de lui idiote, de toi ! répond-elle en riant. »

     

    « Ma mère me dit toujours : «Jiji, tu es trop franche, tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de

    parler ! »

    Il est vrai que je me suis fait beaucoup d'ennemis à l'école à cause de ma franchise. »

     

    @Émilie ACHIN

                     Jiji d'Emilie Achin

     


    votre commentaire
  •  

    Les sous-hommes connectés de Valéry BONNEAU

    Catégorie : Essai

     

    Les sous-hommes connectés de Valéry BONNEAU

    Résumé :

     

    Les objets connectés nous facilitent la vie, la simplifient. Mais ces objets qui vont nous apporter tant, que

    vont-ils nous prendre ? Quel est le prix à payer en échange de leur aide ? Le désir d'écrire cet essai est parti

    d’un constat de George Orwell : dès qu’une solution simplifie la vie, les hommes l’utilisent. Tous, tout le

    temps. Et nous trouvons cela normal, alors que presque tout ce que nous admirons chez l’être humain est lié à

    l’effort, au prix de l’effort. Quels humains allons-nous devenir si la notion d’effort disparait de nos vies ? Du

    matin au soir, de la chambre au bureau, pour les enfants ou les vieillards, il y a toujours un objet pour vous

    éviter un effort. Du frigo au stylo, des chaussures au casque, ces objets décident pour vous, à votre place.

    Qu'allez-vous décider alors ? Votre vie vous appartiendra-t–elle ou à une entreprise dont vous ne savez

    rien ? Tour à tour vulgarisateur, drôle, ironique, acide, cet essai vous propose un voyage unique, entre rires et

    larmes, dans la civilisation du moindre-effort où les plantes s'arrosent toutes seules, les chiens commandent

    leur nourriture et les frigos font les courses. Un monde réel où votre brosse à dent vous dénonce à

    l'assurance, votre assiette vous engueule et votre verre devient baveur après la troisième bière.

     

    Les sous-hommes connectés de Valéry BONNEAU

     

    Je Remercie Valéry BONNEAU de m'avoir confié son service presse, afin de découvrir cet essai à la fois

    drôle et consternant. Il dresse un tableau détaillé, des technologies avancées au fil du temps…

    Les nouvelles technologies ont considérablement envahies notre mode de vie. Lequel d'entre nous

    ne possède pas, le dernier Smartphone, la tablette numérique, Internet en illimité, et la liste est longue.

    Comble de l'ironie, je souffre d'un handicap physique conséquent et je suis profondément Geek. Je le 

    revendique, haut et fort. Premièrement, parce que sans les progrès techniques je n'aurais pas pu lire cette

    œuvre est encore moins en faire la chronique. Cependant, l'auteur ne se contente pas de nous parler de

    l'avancée actuelle, mais surtout il nous projette dans les décennies futures. Je dois dire que j'ai pris une

    claque ! dans le bon sens du terme, disons plutôt une prise de conscience alarmante. Valéry Bonneau, nous

    donne un certain nombre d'exemples, avec beaucoup d'humour. Il est vrai que certaines choses nous

    facilitent notre quotidien, si nous allons dans l'excès, le constat peut être désastreux. Serons-nous en mesure

    de conserver nos facultés actuelles ? Deviendrons-nous de véritables assistés, écervelés ? J'avoue qu'en

    lisant ce récit, certaines inventions m'ont fait frémir. Sans parler de la pollution de notre planète et des effets

    sur notre santé.

    Une lecture originale, intéressante qui ne peut pas laisser indifférent. De nombreux exemples sont donnés,

    certains intéressants et d'autres totalement farfelues. Pour ma part, j'ai ressenti quelques longueurs.

    Cependant, je dois reconnaître que ce n'est pas le genre de lecture que j'ai l'habitude d'entreprendre et

    malgré tout, le bilan est instructif. Si nous devons en arriver à ce que décrit l'auteur, j'ai envie de dire :

    « Courage fuyons… ». Pourtant, je suis très adepte de ces nouvelles technologies mais je pense qu'il faut

    instaurer au plus vite des limites.

    Grâce à la plume fluide et agréable de l'auteur, ainsi qu'à son humour. J'ai passé un agréable moment

    de lecture. Parfois admirative... d'autrefois épouvantée...

     Je conseille ce récit à tous les connectés de la terre, et Dieu sait que nous sommes nombreux ! Cela

    permettra peut-être une prise de conscience générale. Changeons-nous nos habitudes, pour autant ?

    Je n'en suis pas sûre...

     

    Extraits et citations :

     « J'imaginais en conclusion de grands scénarios : l'Apocalypse, dont je ne prolongerai pas plus avant

    l'étude. Après tout, ce sera bien assez la merde quand ça arrivera pour qu'on ne se colle pas un ulcère

    en y réfléchissant. »

     

    « Mais il y a un domaine pour lequel les objets connectés vont améliorer la vie, c'est celui du handicap. »

     

    « Ce collier traceur, GPS comme les autres, des têtes la température de l'animal. S'il a trop froid, le collier

    monter le thermostat. Et lorsque vous recevrez votre facture d'électricité de 8500 euros, vous êtes content. »

     

    « C'est le paradoxe de ce monde connecté : il nous facilite la vie, exécutant beaucoup de tâches à notre

    place est dans le même temps, il nous prive de cette capacité à réaliser ces tâches, ce qui n'est pas forcément

    très grave, mais il remplace notre liberté par une aliénation permanente. »

     

    « – Il est connecté à Internet pour suivre ma conso de clopes et il est bloqué à certaines heures. Comme 

     mon paquet. Il vous montre un bel étui en fer.

    – Quel est le con qui a inventé ce truc-là ?

    – Un con riche parce qu'à 90 € le briquet qui ne marche pas, il a trouvé un filon. »

     

    @Valéry BONNEAU

    Les sous-hommes connectés de Valéry BONNEAU

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Électrons libres tome 1 de Lawrens Sohre

     Catégorie : Littérature sentimentale

     

    Électrons libres tome 1 de Lawrens Sohre

    Résumé :

     

    Mia et Arthur n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais l’amour né dans la tourmente est capable

    de tout surmonter…

    Mia quitte son île lointaine et arrive à Paris où elle est attendue pour des examens médicaux. Alors qu’elle

    profite de quelques heures de liberté dans une galerie marchande, des coups de feu éclatent, et c’est le

    cauchemar qui commence. Sur le point de mourir, elle est sauvée par un homme du GIGN qui changera le

    cours de sa vie. Mia et Arthur, une rencontre improbable, une attirance réciproque. Entre amour et secrets,

    les deux amants devront révéler leur passé pour avancer, mais arriveront-ils à déjouer les pièges tendus par

    leurs proches, pour qui cette histoire n’est qu’une brève idylle ?

    Un style concis et haletant, une histoire d’amour moderne dans Paris attaqué !

     

    Électrons libres tome 1 de Lawrens Sohre

     

    Je remercie Lawrens Sohre de m'avoir confié son service presse, afin de découvrir cette romance  hors du

    commun. En effet, ne dit-on pas que l'amour arrive lorsque l'on ne l'attend pas ? Ce récit en est la preuve

    irréfutable. Mia est pour quelques jours à Paris, elle profite d'aller faire quelques emplettes dans une galerie

    marchande. Lorsque le magasin dans lequel elle se trouve est pris d'assaut par des terroristes. Les minutes

    sont comptées, le danger est à son paroxysme. Mia sortira-t-elle indemne de cette prise d'otages ? Elle va

    être secouru par un membre du GIGN. 

    Une situation extrême pourra-t-elle aboutir à une histoire d'amour ? Nos deux personnages vont être

    attirés irrésistiblement, l'un vers l'autre. Arthur est totalement envoûté par cette jeune femme. Peut-on

    parler de coup de foudre ? Au fil des pages, nos deux tourtereaux vont apprendre à se découvrir, à faire

     preuve de patience. Les blessures physiques se réparent plus facilement que celles de l'âme. L'auteure décrit

    parfaitement les difficultés qui assaillent notre couple d'amoureux. Elle nous fait part également du problème

    de la différence de classe sociale. Arthur sera-t-il capable d'avouer certaines choses à sa dulcinée ? Où se

    réfugiera-t-il dans le mensonge ? La force de leur union sera-t-elle suffisante pour préserver leur relation?

     Mia a besoin de solitude… Arthur n'a jamais su aimer… Seront-ils capables d'inverser le cours des choses ?

    Au début de ma lecture, je pensais me plonger dans une romance empreinte de légèreté. Cette histoire est

    bien plus profonde que cela. Nous traversons des moments d'émotion, de doutes, d'espoir… Au final,

    qu'adviendra-t-il de ce duo formidablement attachant, mais fortement marqués par les épreuves qu'ils

     ont dû traverser, chacun de leur côté. 

    L'auteure a une plume fluide, agréable et addictive. Elle aborde un sujet délicat avec beaucoup de tact et

    d'humour en fonction des situations rencontrées.

    J'ai aimé ce roman riche en émotions et en rebondissements. Il me tarde de lire la suite des aventures de nos

    amoureux pas tout à fait comme les autres.

     

     Extraits et citations :

     « l'instinct de survie a été le plus fort avec un sang-froid incroyable. Elle m'a vraiment donné l'impression

    de n'avoir rien à perdre. J'ai vraiment envie qu'elle se relève de ce drame la tête haute. »

     

    « Je déteste l'instant où il retire le drap, puis ma superbe blouse d'hôpital qui me donne l'aspect d'un sac

    à patates dévoilant mon anatomie intime.

    Je supporte à peine le tissu, mettre une culotte, n'en parlons pas !

    Je me contente de regarder le plafond. »

     

    « Dieu que cet appart est vide ! Sans âme ! C'est la première fois que j'ai ce ressenti. Me ressemble-t-il ?

     Un homme vide, sans âme ? »

     

    @Lawrens Sohre

                       Électrons libres tome 1 de Lawrens Sohre


    votre commentaire
  •  

    Bad Boy d'Amandine Clémente

    Catégorie : Littérature Sentimentale

     

    Bad Boy d'Amandine Clémente

    Résumé :

     

    Trop beau pour être sincère ? Trop séduisant pour ne pas être dangereux ?

    Lorsque Lou rencontre Sacha, elle ne s’attend pas à vivre une histoire passionnée qui pourrait bien lui brûler

    les ailes. Entre mensonges et trahisons, jusqu’où ira-t-elle pour cet homme un peu trop dangereux...

     

    Bad Boy d'Amandine Clémente

     

    Je remercie Amandine Clemente de m'avoir confié son service presse, afin de découvrir son roman.

    Lou est une jeune fille tranquille, elle est promise à un brillant avenir. Jusqu'au jour où elle croise le chemin

    de Sacha. Subjuguée par sa beauté, cette dernière est totalement sous le charme. Personne ne pourra dire

    que le coup de foudre n'existe pas. Pourtant, elle ne connaît rien de lui… Est-elle prête à tout compromettre

    du jour au lendemain pour ce jeune homme ? Ne dit-on pas que dans la vie il faut savoir prendre des

    risques ? Dans cet ouvrage, cette question prend tout son sens. Peut-on tirer aussi facilement un trait sur

    son passé ? Un seul regard a suffi à Lou pour basculer. Sacha se montre doux est attentionné avec elle. Est-ce

    une raison suffisante pour lui faire confiance ? D'autre part, notre héroïne n'est pas libre. Décidera-t-elle de

    mettre un terme à la relation qu'elle vit avec Yoann ? Lou va devoir faire des choix, seront-ils lourds de

    conséquences ? La plume de l'auteure est fluide et agréable. Au fil des pages, des révélations voient le jour…

    Sacha est-il aussi honnête et amoureux qui le laisse paraître ? Tout n'est pas si simple, Lou devra-t-elle

    prêcher le faux pour savoir le vrai ? Le mystère s'éclaircit au fur et à mesure du récit. Malgré les zones

    d'ombre et des mensonges bien dissimulés, l'amour triomphera-t-il malgré tout.

    Des personnages attachants, une intrigue qui démarre doucement et qui monte crescendo. Un roman

    agréable, qui se lit très vite.

    J'ai passé un bon moment de détente, en compagnie de l'ensemble des protagonistes.

    Une lecture intéressante et reposante que je conseille à tous les amateurs de romance qui apprécient les

    Bad boy.

     

     Extraits et citations :

     « Yoann et Sacha au même endroit me semblait être une aberration. Deux opposés réunis pour me

    tourmenter davantage comme si ma culpabilité ne suffisait pas. »

     

    « Je me suis sentie aimée dans la chaleur de ses bras qui m'enveloppaient avec douceur dans une étreinte

      envoûtante. »

     

    « Mes parents n'avaient pas cherché à me joindre, Sacha était aux abonnés absents, je devais me faire une

    raison, ma vie partait légèrement en live. »

     

    @Amandine CLEMENTE

                   Bad Boy d'Amandine Clémente

     


    votre commentaire
  •  

    Le sablier des âmes de Frédéric BARRÈS

    Catégorie : Littérature Française

     

    Le sablier des âmes de Frédéric BARRÈS

    Résumé :

     

    Un jeune couple se débat avec d’anciennes et profondes cicatrices qui remontent à la surface après un crash

    aérien. Ancrée à Aix-en-Provence, cette histoire révèle les rudes batailles engagées pour modeler un avenir

    meilleur, de l’intime au sentimental, professionnel aussi. Dans ce roman choral, Frédéric Barrès convoque

    une nouvelle fois les attachants personnages de L'amour, plus fort que l'amour ; Camille, Thomas, Léna, Élise

    et Michel. Le lecteur entre dans l'intimité des uns et des autres avec douceur et pudeur. Nous croisons la

    bienveillance à chaque page, la nécessité du partage comme résilience et la quête d’amour en bandoulière.

    Nous sommes happés par un dense itinéraire depuis les souterrains de l’âme jusqu’à la lumière collégiale...

    Mais le chemin et le combat sont-ils clos ?

     

    Le sablier des âmes de Frédéric BARRÈS

     

    Je tiens à remercier Frédéric Barrès de m'avoir confié son service presse, afin de prendre connaissance de

    son roman. La couverture de ce livre, m'inspire à la fois, la joie de vivre et l'espoir… Pourtant, tout n'est pas

    si simple…

    Nous faisons la connaissance de Thomas et Camille, un couple fortement éprouvé à la suite d'un crash

    aérien. Thomas est un des rares rescapés, les autorités n'ont donné aucun espoir à Camille. Son épouse

     est donc persuadée qu'il a péri dans cette catastrophe. Elle sombre inévitablement  dans une dépression.

     Nous allons suivre à travers ce récit, les chemins croisés de plusieurs personnages.

    Comment  Thomas va réagir face au fait être un survivant ? N'éprouve-t-on pas un sentiment de

    culpabilité ? Il est bien sûr hanté par ce qu'il a vécu,  trouvera-t-il quelqu'un susceptible de lui venir en

    aide ? Ou bien faut-il qu'il aille puiser la réponse en lui-même ? Camille devra à nouveau se remettre en selle.

    Autour de ce couple, va graviter un certain nombre d'individus. Des collègues de travail, des

    psychothérapeutes, des amis ; célibataires, sans travail, englués eux aussi dans un certain nombre

    de difficultés. L'auteur nous décrit parfaitement les situations périlleuses dans  lesquelles nos protagonistes

     se trouvent. Il est bien évident, que chacun d'entre eux ont des problèmes existentiels à échelle plus ou moins

    importante. Cependant, personne n'en réchappe… Chaque individu doit livrer bataille pour mener sa vie

    à bien. Essayer de réaliser ses rêves, atteindre ses objectifs et surtout se donner les moyens d'être heureux.

    Cette lecture permet grâce aux échanges constructifs des uns avec les autres, de se rendre compte que

    l'existence n'est pas un long fleuve tranquille. Chacun va devoir se débattre avec lui-même, trouver le

    soutien qui lui convient, pour continuer d'avancer vers son destin.

     Cependant, j'ai trouvé que le langage soutenu ou lyrique de l'auteur m'a posé quelques petits problèmes de

    compréhension. Je me suis interrogée, j'ai pensé en tout premier lieu que Frédéric Barrès voulait donner

     un côté  philosophique voire spirituel à son œuvre. N'étant pas habituée à ce style d'écriture, il m'a fallu

    m'adapter. Les messages délivrés n'étaient pas toujours très clairs, c'est le seul bémol que je tiens à exprimer.

     Malgré tout, ce récit est une ode de courage qui reste porteur d'espoir.

    Un livre qui nous apporte un certain enseignement, sur la façon de nous comporter, lorsque des embûches  

     viennent obscurcir notre chemin. Trouver le moyen d'en ressortir plus fort !

    J'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de nos héros du quotidien, qui sont finalement,

    parfois de simples victimes, comme chacun d'entre nous, à certains moments de notre existence.

     

     Extraits et citations :

     « Un ange aurait pu traverser la pièce sans déranger quiconque, vu la concentration des quatre cerveaux.

    Deux homologués pour l'aide de leur prochain grâce à l'expérience praticienne ayant suivie près d'une

    dizaine d'années d'études, et leurs pairs tout au recueillement qui s'empare de leurs êtres. »

     

    « Il se dit, sous toute réserve, qu'un bébé aurait également échappé au destin funeste de la quasi-totalité

    des passagers. »

     

    « – Je déambule en mode survie depuis le crash. Le fond, je l'ai touché. Et j'y ai laissé une partie de moi. »

     

    « D'où nait la source ? Quelle révolte mène la danse ? Comment l'influence du passé avance-t-elle 

    sournoise, conquérante ou revancharde ? Et l'étincelle ? Celle du possible. De quelle essence se

    nourrit-elle ? »

     

    @Frédéric BARRÈS

                      Le sablier des âmes de Frédéric BARRÈS

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique