• La lame du boucher de James Patterson (challenge 1 mois 1 illustration) et LC Maribel

     

    La lame du boucher de James Patterson (challenge 1 mois 1 illustration) et LC Maribel

     

    La lame du boucher de James Patterson (challenge 1 mois 1 illustration) et LC Maribel

     Catégorie :  Thriller

     

    La lame du boucher de James Patterson (challenge 1 mois 1 illustration) et LC Maribel

    Résumé :

    Alex Cross, le flic vedette de la police de Washington, a vu sa vie basculer le jour où sa femme Maria est

    morte dans ses bras, abattue par un mystérieux tireur. Depuis, il a démissionné et, après un passage au FBI,

    rouvert son cabinet de psychologue. Il peut enfin profiter de l’amour des siens : Nana Mama, sa grand-mère,

    et ses enfants Damon, Jannie et Alex Jr. Mais aujourd’hui, John Sampson, son ancien équipier, a besoin de

    lui pour traquer un criminel hors normes, un violeur en série qui écume les quartiers chic de la capitale et

    dont les victimes, terrorisées, refusent de parler. Et voici les deux hommes lancés à un rythme haletant sur

    une piste sanglante qui leur fera croiser la mafia new-yorkaise et peut-être, enfin, l’assassin de Maria.

     

    La lame du boucher de James Patterson (challenge 1 mois 1 illustration) et LC Maribel

     

     

    En lisant le résumé de ce livre je me suis dit chouette je vais découvrir un roman au suspense haletant.

    En effet,  l'intrigue était alléchante, partir traquer un tueur en série que demander de mieux, j'étais prête

    à vibrer et à être tenue en haleine. C'est ce que l'on attend souvent de ce genre de récit.

     Alex Cross dont la femme a été tué au tout début de l'histoire, a engendré chez lui un désir de vengeance

    bien légitime. D'autant plus  qu'il s'agissait de partir traquer un tueur en série très habile, ne commettant

    pas la moindre erreur. Cet individu surnommé le Boucher tué presque à la chaîne. Alex n'avait donc

    pas de temps à perdre !

    J'ai d'abord pensé que ce roman manqué de rythme, le suspense n'était pas à la hauteur de mes espérances.

    Sans compter que très vite nous deux coéquipiers ont à faire au milieu mafieux. La mafia protégerait-elle

    notre psychopathe ? Bien que nous enquêteurs n'ont pas de temps à perdre les événements s'enchaînent

    sans vraiment me captiver. C'est tout juste si j'arrive à avoir de la compassion pour les victimes…

    Nous avons affaire à des poursuites, à des fusillades entre la mafia, le boucher et nos policiers. Beaucoup

    de gens perdent la vie mais l'intrigue s'enlise un petit peu à mon goût. Alex est persuadé que notre tueur

    à tuer Maria, est-ce une motivation supplémentaire pour éliminer ce fou en liberté ? Détient-il la vérité ?

    Et si les choses étaient bien plus compliquées qu'elles en ont l'air ?

    Malgré une trame intéressante, j'ai trouvé des longueurs, certaines scènes un peu clichées.

    J'ai été déçue par rapport à l'idée que je me faisais de manière générale. Parfois les résumés peuvent être

    bien plus alléchants que l'histoire elle-même. Pour ma part cela s'est vérifié un certain nombre de fois.

     

    Extraits et citations :

     « Jamais elle n'oublierait ce qu'elle venait de vivre, jamais elle n'oublierait ces épouvantables photos. »

     

     « Tandis qu'elle se tordait au sol en suffoquant, il prit quelques photos.

     Des clichés d'anthologie, sans l'ombre d'un doute. Il ne voulait surtout pas oublier Marianne, Marianne. »

     

    « Maria eut juste le temps de chuchoter : «Oh, Alex, » avant de perdre connaissance. Respirait-t-elle

    encore ? »

     

    « Il le connaissait. Ce mec s'appelait Alex Cross. Sullivan et lui s'était déjà, comment dire, croisés. Puis un

    autre visage revint à l'esprit du Boucher. Marianne, Marianne, l'un de ses meilleurs souvenirs, une fille

    qu'il avait eu autant de plaisir à tuer qu'à prendre en photo. »

     

    « Dans plus de 90 % des cas, les victimes se souvenaient plus facilement de larmes que de l'agresseur. »

     

    «Mena  Sunderland  avait accepté de nous revoir. Elle était même allée jusqu'à esquisser une description de

    son agresseur. »

     

    « Il lui avait dit de ne pas nous parler, et elle lui a obéi. Je crois que l'explication est là. Si elle a été tuée,

    John, c'est peut-être à cause de nous. »

     

    « – C'est le type qui était censé me tué,  Jerry ! Tu l'a payé pour qu'il m'assassine, espèce de merde ! Tu es

    vraiment une pourriture, et tu n'as pas de couilles. Alors je lui ai versé encore plus pour qu'il te supprime,

    toi. Ce monsieur est ce qu'on pourrait appeler un tueur bis. »

     

    « Il faut qu'on en finisse.

    Ici, et maintenant.

    L'un de nous va mourir.

    L'autre va s'en sortir. »

     

    La lame du boucher de James Patterson (challenge 1 mois 1 illustration) et LC Maribel


  • Commentaires

    1
    Dimanche 20 Mars 2016 à 19:44

    moi j'ai mis 3/et et demi

    c'etait pas mal  quand  meme un  bon moment de détente

    mais y a meiux

    2
    Patpepette
    Dimanche 20 Mars 2016 à 19:59

    Comment tu fais pour mettre des 1/2 oui c était pas mal ça se lisait bien 

    3
    Missnefer
    Lundi 21 Mars 2016 à 15:28
    Ben j ai choisi à mettre l étoile en marron
    4
    Jeudi 14 Avril 2016 à 18:08

    Un livre que j'ai déjà aperçu il y a quelques minutes dans ce challenge ;) Mouaich, un avis qui me laisse perplexe et ne me donne pas spécialement envie de le découvrir.

    Merci à toi pour ta participation à mon challenge.Voici la nouvelle session qui débute et le lien vers celle-ci. A très vite j'espère...

    http://leslecturesdangeselphie.blogspot.be/2016/04/un-mois-une-illustration-etou-un-theme.html

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :