• La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

     

    La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

    Roman Check-lit

     

    La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

    Résumé :

    Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit

    port tranquille d'une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu'un village de quelques âmes battu par les vents

    pour réfléchir et repartir à zéro ?

    Seule dans une boutique laissée à l'abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à

    petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands

    – en petits bonheurs partagés, ce qui n'était qu'un break semble annoncer le début d'une nouvelle vie ...

     

    La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

     

     

      Je ne suis pas une grande adepte des romans chek-list, mais ce mois-ci nous avons choisi une lecture

    commune empreinte de légèreté.

    Polly et Chris sont à la tête d'une entreprise qui est vouée à la faillite. Plutôt que de sombrer, cette dernière

    décide de quitter Plymouth pour rejoindre une petite île tranquille des Cornouailles, changement de cap

     radicale. Comment sera accueillie notre nouvelle venue ? Dans un petit village où tout le monde se connaît

    depuis de nombreuses années, il est difficile de débarquer et d'y trouver sa place. Pourtant, Polly compte

    bien y parvenir. Elle va devoir se loger, mais aussi trouver un travail pour subvenir à ses besoins.

    Elle a don particulier pour confectionner du bon pain et plein d'autres petites gourmandises préparées

    avec plaisir. Ce talent lui permettra-t-elle d'exercer un emploi dans ce domaine ? N'oublions pas que chaque

    habitant établi ici tient son rôle. Polly va rencontrer des individus assez soudés, formant cette petite

    communauté. Notre héroïne va découvrir le mode de vie et les habitudes des gens vivants sur cette île

    retirer du monde.

     L'Auteure nous dépeint des personnages hauts en couleur, un cadre de vie et des habitudes bien établies.

    Polly voit une opportunité,  travailler à la boulangerie du village… Seulement voilà, la place est déjà prise

    par sa logeuse. Un gros dilemme se pose à elle, la boulangère actuelle ne satisfait personne. Polly

     arrivera-t-elle à la convaincre de lui apporter son aide ? Tout cela n'est pas si simple, les relations entre

    les deux femmes sont quelque peu tendues ! Jenny Colgan à travers son récit nous fait suivre les péripéties

    de tout ce petit monde. Nous assistons à certaines situations cocasses, aux tracas de la vie quotidienne,

    aux conditions particulières d'existence sur ce petit coin perdu. Beaucoup d'hommes exercent la profession

    deux marins-pêcheurs, la mer n'est pas toujours clémente et va quelquefois leur jouer des tours.

    Ce livre raconte les anecdotes, les habitudes, les rapprochements entre et les habitants. Nous y trouvons

    beaucoup d'entraide et de solidarité. L'auteure a une plume fluide et agréable, avec sa petite touche

    d'humour, à laquelle j'ai du mal à adhérer.

    Une lecture divertissante, cependant elle ne m'a pas transcendée... Ce qui confirme que la catégorie 

    « Chek-lit » ne fait pas toujours mon bonheur.

     

    Extraits et citations :

     « –  Tes lèvres bougent toutes seules. Tu ne serais pas en train de perdre la boule par hasard ? Parce que,

    tu sais…

    – Quoi ?

    – Ça pourrait être une idée. Un moyen de toucher une sorte de pension pour handicapés… »

     

    « – Mais justement, je ne suis pas de cette ville, répondit Polly, déterminée à ne pas se laisser impressionner.

    – Raison de plus pour ne pas venir mettre la pagaille dans les affaires des autres et essayer de nous pousser

    à la faillite. »

     

    « – Vous êtes… Abeilleur professionnel ?

    – Apiculteur, plutôt.

    – Oh oui, bien sûr. »

     

    « – Vous vous y connaissez au moins un peu en abeilles ? lui demanda Polly, qui ouvrait le portail.

    – Je  vous l'ai dit… J'ai lu des trucs sur Internet. Mais maintenant j'ai tout oublié. 

    – Ah oui… »

     

    « – Avant votre arrivée… Je ne pouvais pas partir. Je ne pouvais pas m'en aller. Eh oui. Le village

    n'aurait pas pu tenir sans boulangerie. C'est vrai, je le détestais, ce métier ; c'est mon mari qui m'a incitée

    à me lancer là-dedans. Mais je  celai fait, pour lui et pour le village, Car c'était le mien et personne d'autre

    ne voulait s'y hasarder. »

     

    @Jenny Colgan

                      La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 11 Octobre à 18:44

    tu ne t'es pas trompé, c'est bien aujourd'hui qu'il fallait publier ! bonne soirée ! 

    http://khanel3.eklablog.com/la-petite-boulangerie-du-bout-du-monde-de-j-colgan-a132179998

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :