•  

    Qui es-tu Alaska ? de John Green

    Catégorie : Young Adult/Public adolescents

     

    Qui es-tu Alaska ? de John Green

    Résumé :

     

    Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon

    familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa

    rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante. Amitiés fortes,

    amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l'instant d'après...«Le défi en

    écrivant "Qui es-tu Alaska ?" était de comprendre qu'un roman est là pour révéler la vérité, sans se

    préoccuper des faits. Car pour citer William Faulkner : "C'est la vérité qui m'intéresse, pas les faits"» John

    Green.

     

    Qui es-tu Alaska ? de John Green

     

    Ce mois-ci nous avons choisi ce livre de  John Green en lecture commune avec Marie. J'en avais beaucoup

    entendu parler et j'étais curieuse de découvrir cette histoire. Assez friande de cette catégorie de littérature,

    je n'ai pas hésité une seconde à me plonger dans ce récit. Comment pourrais-je définir mon ressenti ?

    J'ai envie de dire que ce roman a été  comme un ovni  pour ma part. Ce terme n'a  aucune connotation

    péjorative. Cependant, je dois reconnaître que dans la première partie de cette lecture je me suis ennuyée,

     certaines longueurs se sont installées. En effet, nous pénétrons dans le monde des étudiants et suivons les

    aventures d'une petite bande d'amis. Chaque personnage à son caractère et sa particularité, j'ai eu du mal

    à adhérer à l'intrigue, je ne ressentais pas particulièrement d'empathie pour ces jeunes gens.

    L'auteur nous décrit leur quotidien : les cours, les préoccupations de leur âge, leurs liens d'amitié, de

    complicité, leurs espoirs… La diversité des personnalités  apporte un plus à cette lecture. Pourtant,

    je commençais à me lasser. Au vu des titres des chapitres, je pensais qu'il allait se passer un événement

    important mais lequel ? Soudain, l'intrigue prend une toute autre tournure. Le rythme s'accélère, le récit

    devient additif. Au fil des pages, j'ai été prise de fou rire à répétition. Nos héros  me sont apparus sous un

    nouveau jour. À partir de cet instant une question cruciale subsiste : Qui es-tu Alaska ? Des moments

    d'hilarité totale, malgré la gravité de cette nouvelle situation. Nos héros ont montré leurs faiblesses et ils sont

     devenus attachants voire bouleversants. un revirement tout à fait inattendu, des moments chargés de

    tristesse mais raconter avec un humour inégalable. Puis nos génies en herbe décident de se lancer dans une

    enquête. Arriveront-ils à découvrir la vérité ? Cela paraît bien compliqué et pourtant…

    Alors chacun d'eux nous font part de leurs émotions, de leurs incompréhensions, d'une certaine forme de

    culpabilité. Voulez-vous savoir pourquoi je compare cet ouvrage à un ovni ? Tout simplement parce que

    je suis passée par des phases d'ennuis à des phases d'euphorie, de tristesse et de compassion. Malgré leur

    détermination nos protagonistes  parviendront-ils à savoir qui est véritablement Alaska ?

    L'auteur m'a réellement surprise et a fait naître en moi des réactions insoupçonnées. Une plume dans un

    premier temps déstabilisante, mais par la suite je me suis laissée totalement embarquée dans ce récit où

    les émotions changent, les personnages évoluent.

    En conclusion, c'est un roman particulier mais qui  devient touchant inévitablement.

     

    Extraits et citations :

     « En entendant « alcool » et « blagues », je me suis demandé avec inquiétude si je n'étais pas tombé sur

    ce que ma mère appelait « de mauvaises fréquentations », mais pour de mauvaises fréquentations, je les

    trouvais géniales. »

     

    « – Il est bizarre.

    – Qu'est-ce que tu veux dire par « bizarre ».

    – Il est grand.

    Je pourrais survivre à pareille bizarrerie. Après quoi elle prit mon pénis dans sa main et elle a introduit

    dans sa bouche.

    Et elle a attendu.

    On est restés rigoureusement immobiles, sans bouger un muscle du corps, ni l'un ni l'autre. Je savais qu'à

    ce stade il était censé se passé quelque chose, mais j'ignorais quoi. »

     

     « Je l'entends encore me dire : « c'est trop bon, mais j'ai sommeil. La suite au prochain numéro ? »

     

    « Le claquement de ses dents ressemblait à du morse.

    – Putain ! Tu vas bien ?

    – Mieux, maintenant. Plus chaud, a-t-il répondu. Puis, sortant une toute petite main diaphane de sous les

    couvertures, il a ajouté : tu veux bien me tenir la main, s'il te plaît ?

    – D'accord, mais c'est tout. Pas de pelle.»

     

    « – Je suppose que si, mais je ne me plaindrais pas de ne pas lui avoir dit que je l'aimais. D'ailleurs, je ne

    l'aime pas. C'est une conne. »

     

    « – Tu peux te lever ? ai-je demandé.

    Le Colonel a pris appui sur ses bras, enfonçant les mains dans la mousse du canapé, et il a commencé à se

    redresser, mais il est retombé immédiatement en arrière.

    – Ça tourne, a-t-il remarqué. Je vais dégueuler.

    – Ne dégueule pas. Ça ficherait tout en l'air. »

     

    @John GREEN

                    Qui es-tu Alaska ? de John Green

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Sous le même toit de Jojo Moyes

     

    Catégorie : Saga familiale

     

    Sous le même toit de Jojo Moyes

     

     Résumé :

     

    Toutes les maisons de famille ont une histoire…

    Une splendide saga familiale par l'auteur du best-seller Avant toi

    Le temps était clément, offrant cette lumière de début de printemps qui insuffle de la beauté jusque dans les

    décors les plus usés ; dehors, des hirondelles se chamaillaient bruyamment dans les haies. Sa première pensée

    lucide fut : « Cette maison est comme nous. Elle a été désertée, abandonnée. Maintenant, elle va veiller sur

    nous, et nous la ramènerons à la vie. »

    Lorsque son mari meurt sans crier gare, lui laissant une montagne de dettes, Isabel Delancey doit

    radicalement changer de train de vie. Elle n'a d'autre choix que de déménager avec ses deux enfants pour

    s'installer à la campagne, dans une maison de famille délabrée. Tandis que les murs s'effritent autour d'eux,

    et que ses dernières économies fondent comme neige au soleil, Isabel espère pouvoir compter sur le soutien de

    ses voisins. Elle ne se doute pas que sa simple présence au village a réveillé de vieilles querelles… Les vies

    s'entrechoquent, et Isabel va découvrir que faire de cette maison le « home sweet home » dont elle rêve est un

    combat de chaque instant.

     

    Sous le même toit de Jojo Moyes

     

     

    J'aime beaucoup les romans de Jojo Moyes, c'est pour cette raison que nous avons choisie cette lecture

    commune avec Marie Dit Khanel pour débuter l'année.

    À la mort de son mari Laurent, Isabel Delancey se retrouve contrainte et forcée de quitter sa demeure de

    Londres avec ses deux enfants. En effet, sa situation financière ne lui permet plus de rester chez elle.

    Une  décision difficile à prendre et pourtant… Elle part s'installer dans un petit village de campagne pour

    occuper «La maison espagnole ». C'est ainsi que tous les habitants du village la surnomment. Quel n'est pas

    l'effarement d'Isabel  lorsqu'elle pénètre dans cette maison. Totalement délabrée, d'énormes travaux vont

    avoir besoin d'être effectués. Seule avec ses deux enfants, elle va devoir compter sur la solidarité  

    de ses voisins. Pourtant, elle ne les connaît pas vraiment. Ces derniers semblent sympathiques, doit-elle

    pour autant leur faire confiance ? Jojo Moyes nous embarque au cœur de cette petite bourgade. Nous suivons

    le quotidien de tous ses habitants. Au fil des pages, nous comprenons que tout n'est pas si rose. Cette

    fameuse petite ferme délabrée à plus de valeur qu'il n'y paraît. Certaines personnes veulent à tout prix

    la posséder. Que sont-ils prêts à  entreprendre pour faire fuir ses occupants ? Matt McCarthy sous ses airs

    bienveillants n'aurait-il pas un plan précis en tête ? Les gens du village parlent, des familles se disputent,

    ces nouveaux arrivants sont souvent montrés du doigt. Que leur reproche-t-on exactement ? Isabelle va

     finir par obtenir certaines réponses à ses doutes, car certaines langues se délient… Entre périodes de

    découragement et  l'envie de se battre pour rester, cette famille déjà lourdement éprouvée va devoir

    livrer bataille. L'auteure nous fait partager le quotidien de chacun, que ce soit pour le meilleur ou pour le

    pire. Isabel et ses enfants finiront-ils par être acceptés par cette communauté ? N'ont-ils pas droit à leur

    part de bonheur ? Leur chemin va être semé d'embûches, mais finiront-ils par trouver une aide véritable

    et sincère ?

     Après avoir traversé la tempête, nos héros bien secoués  arriveront-ils à dénicher leur petit havre de paix ?

      L'auteure nous délivre un message important. Après la pluie vient le beau temps… Avec de la patience,

    de l'amour et de l'espoir, l'avenir deviendra-t-il plus serein ?

    Pour le découvrir je vous invite à lire ce roman.

    J'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de tous ces villageois. Bien que pour ma part ce ne 

    soit pas la meilleure lecture que j'ai eu l'occasion de lire de cette auteure. Un récit qui traîne parfois en

    longueur d'autant que le livre est un petit pavé...

     

    Extraits des citations :

     « – Oh, non, la trentaine, je crois. Avec deux enfants. Ils ont emménagé il y a quelques mois.

    – Des gens y vivent ?

    Mike eut un petit rire.

    – Va savoir comment ils font. Ça tombe en ruine. »

     

    « – Je ne veux pas avoir à m'occuper de toutes ces choses ! Je veux récupérer mon ancienne vie ! »

     

    « En vingt-quatre heures, Isabel était passée de premier violon à maraîchère armée. »

     

    « – Écoute, Kitty, mon père est un connard. Il n'en fait qu'à sa tête et il se fout des autres. Ils voulaient votre

    maison depuis des années, et c'est pour ça qu'il faut surfaceuse, à mon avis. Pour vous faire partir. »

     

    @Jojo Moyes

                     Sous le même toit de Jojo Moyes

     


    1 commentaire
  •  

    Arrêtez-moi de Lisa Gardner

    Catégorie : Thriller psychologique

     

    Arrêtez-moi de Lisa Gardner

    Résumé :

     

    Que feriez-vous si vous connaissiez le jour et l'heure exacts de votre mort ? Le 21 janvier à 8 heures précises,

    dans 4 jours, Charlie Grant est certaine d'être assassinée. Comme ses deux meilleures amies. Et elle souhaite

    que ce soit l'inspectrice D.D. Warren de la police de Boston qui se charge de l'enquête.
     

    Prise par la traque d'un tueur de pédophiles, D.D. accepte à contre-cœur. Mais au fur et à mesure qu'elle

    plonge dans le passé de la jeune femme, son instinct lui souffle qu'elle lui cache quelque chose...
     

    Un coupable peut en cacher un autre : avec Lisa Gardner, il faut toujours se méfier des apparences !

     

    Sur les listes de best-sellers du New York Times pendant plusieurs semaines, Arrêtez-moi a été salué aux

    U.S.A. par le Library Journal et l'International Thriller Writers comme un des meilleurs suspenses de

    l'année.

     

    Arrêtez-moi de Lisa Gardner

     

     Pour ce dernier mois de l'année 2017,  nous avons choisi avec Marie ce roman de Lisa Gardner, une auteure

    que j'aime beaucoup. Nous retrouvons une nouvelle fois l'inspecteur D.D. Waren confrontée à une affaire

    très complexe de pédophilie. Charlie Grant est persuadée qu'elle doit être assassinée le 21 janvier à 8 heures

    précises. Elle va faire appel à notre équipe de chocs pour essayer de débusquer son meurtrier. Pour

    quelles raisons cette dernière est en mesure d'avoir une certitude inébranlable ? Plusieurs meurtres ont été

    perpétrés à la même date dans son entourage. Est-ce un motif sérieux qui lui permet de craindre pour sa

    propre vie ? Même si ces dires semblent rocambolesques, les inspecteurs ne doivent rien laisser au hasard.

    Au fil des pages, nous assistons à des révélations, des surprises inattendues. Pourtant, il reste bien des zones

    d'ombre à élucider. Charlie a-t-elle dit toute la vérité ? Est-elle vraiment la personne qu'elle prétend être ?

    Le trouble envahit les esprits. Pourtant, quatre jours ne laissent que très peu de temps pour agir. Alors

    que les investigations progressent,  la jeune femme devient suspecte. Cependant, il va falloir beaucoup

    de  perspicacité aux enquêteurs pour démêler le faux du vrai. Lisa Gardner nous entraîne une nouvelle fois

    dans une enquête aux multiples rebondissements. S'agit-il d'une machination machiavélique ? D'un

    désir de vengeance ?  Les faits recueillis vont compliquer les suites de cette affaire. Ces exécutions sont-elles

    perpétrés par un seul ou plusieurs tueurs ? Le temps presse, les pistes se contredisent, malgré tout il faut

    agir au plus vite. La situation est bien plus complexe que ce que l'on pouvait imaginer. Tout au long du récit,

    nous assistons à la mise en place des pièces du puzzle. Il va falloir creuser loin dans le passé plusieurs

    personnes pour obtenir les réponses attendues.

    L'auteure nous réserve beaucoup de suspense, du danger et une certaine part de mystère. Elle traite

    avec brio des sujets très délicats. Une intrigue qui nous tient en haleine et une issue que l'on imagine pas.

    J'ai passé un très bon moment de lecture. Pour ma part, Lisa Gardner maîtrise d'une main de maître les

    thrillers psychologiques.

     

    Extraits et citations :

     « Souvenez-vous de ça, le 22. Je me suis préparée, j'ai mis au point des plans et des stratégies. S'il m'attrape,

    je ne me rendrai pas sans résister. »

     

     « Charlene n'a pas besoin d'être forte physiquement. Elle a besoin d'être forte dans sa tête. »

     

    « – Donc c'est bel et bien le même assassin. Qui peaufine sa technique. Elle ne se contente plus de supprimer

    des pédophiles, elle vole au secours des victimes. »

     

    « Une mère folle. Un frère et une sœur assassinée. »

     

    @Lisa GARDNER

                  Arrêtez-moi de Lisa Gardner

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Lectures communes avec Marie 

     

    Mois de janvier 

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois de février

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois de mars

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois d'avril

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois de mai

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois de juin

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois de juillet

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois d'août

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois septembre

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois d'octobre

    Prévisions pour l'année 2018

     

    Mois de novembre

    Prévisions challenge pour l'année 2018

     

    Mois de Décembre

    Prévisions challenge pour l'année 2018

     

    Si certaines personnes veulent se joindre à nous n'hésitez pas


    2 commentaires
  •  

    Tolérance zéro de Patricia CORNWEL

    Catégorie : Policier

     

    Tolérance zéro de Patricia CORNWEL

    Résumé :

     

    L’inspecteur Win, détaché auprès du procureur du Massachusetts, est rappelé par Monique Lamont, une

    femme aussi séduisante que redoutable, qui lui annonce son intention de se présenter au poste de gouverneur.

    En guise de programme, elle veut promouvoir un nouvel outil de lutte contre le crime, baptisé Tolérance zéro,

    capable, selon elle, d’élucider « n’importe quel crime, n’importe quand ». C’est en fait une technique de pointe

    en matière d’analyse ADN.

    Très sûre d’elle, Mme Lamont décide de revenir sur un meurtre commis vingt ans plus tôt. Win est sceptique,

    mais il n’a pas le temps d’exprimer ses réticences : la violence surgit, bouleversant leurs vies.

    S’agit-il d’une coïncidence…

    ou d’une vengeance ?

     

    Tolérance zéro de Patricia CORNWEL

     

    C'est le premier roman que je lis de Patricia Cornwel, dans le cadre d'une lecture commune. J'ai persisté

    pour le terminer car il est assez court. Je n'ai pas adhéré à l'histoire, je n'ai ressenti aucune empathie pour

    aucun des personnages. Je me suis fermement ennuyée, l'intrigue est  assez plate voire par moment décousue.

    Aucun suspense et de rebondissements, nous sommes plongés au cœur d'une enquête pour résoudre

    un meurtre commis vingt ans auparavant. Cependant, les choses se compliquent et la vie des enquêteurs

     va être mis à mal. Pour quelles raisons ? N'y aurait-il pas une machination derrière tout cela ?

    Vengeance ? Désir de pouvoir ? Intérêts politiques ? Les motifs sont vastes… Toujours est-il que ce récit

    m'a paru bien monotone, des longueurs se sont installées. Ce roman n'a pas suscité mon intérêt, un manque

     de rythme, de surprises, de rebondissements…  Le livre se termine d'une façon qui m'a laissé sur ma faim.

    En conclusion, je dirai que ce n'est pas une œuvre qui restera gravée dans mon esprit. 

     

     Extraits et citations :

     « – Dans l'immédiat, votre tâche, c'est de vous occuper de moi, réplique-t-elle. Nous devons limiter les

    dégâts et transformés tout ça en élément positif. Vous avez besoin de moi. »

     

    « Une fois que la colère retombe et que l'horreur s'efface, beaucoup de gens ne se soucient plus de la justice.

    Ils veulent juste oublier. »

     

    « Je croyais simplement qu'on travaillait sur un meurtre vieux de vingt ans, ayant donné naissance à un

    projet très médiatique de lutte contre la criminalité, que j'avais baptisé  « En danger ».

     

    @Patricia Cornwel

    Tolérance zéro de Patricia CORNWEL Tolérance zéro de Patricia CORNWEL

     

     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique