•  

    Mois de janvier

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Littérature Française

     

     Mois  de février

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier/Thriller

     

     Mois  de mars

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier/Thriller

     

     Mois d'avril

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

     Littérature américaine

     

    Mois de mai

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier/Thriller

     

    Mois de juin

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier/Thriller

     

    Mois de juillet

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier/Thriller

     

    Mois d'août

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier/Triller

     

    Mois de septembre

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

     

    Mois d'octobre

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

     

    Littérature sentimentale

     

    Mois de Novembre

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier/Thriller

     

    Mois de Décembre

    4ème Edition du programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier/Thriller

     


    1 commentaire
  •  

    L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder (LC avec Marie)

    Catégorie : Littérature Française

     

    L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder (LC avec Marie)

     Résumé :

     

    " Au début, tout est beau, même vous. Vous n'en revenez pas d'être aussi amoureux. Pendant un an, la vie

    n'est qu'une succession de matins ensoleillés, même l'après-midi quand il neige. Vous écrivez des livres là-

    dessus. Vous vous mariez, le plus vite possible - pourquoi réfléchir quand on est heureux ? La deuxième

    année, les choses commencent à changer. Vous êtes devenu tendre. Vous faites l'amour de moins en moins

    souvent et vous croyez que ce n'est pas grave. Vous défendez le mariage devant vos copains célibataires qui ne

    vous reconnaissent plus. Vous-même, êtes-vous sûr de bien vous reconnaître, quand vous récitez la leçon

    apprise par cœur, en vous retenant de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue ? La troisième

    année, vous ne vous retenez plus de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue. Vous sortez de plus

    en plus souvent : ça vous donne une excuse pour ne plus parler. Vient bientôt le moment où vous ne pouvez

    plus supporter votre épouse une seconde de plus, puisque vous êtes tombé amoureux, d'une autre. La

    troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : dégoûtée, votre femme vous

    quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre. "

     

    L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder (LC avec Marie)

     

    Je ne connaissais pas du tout cet auteur, mais j'ai souvent entendu parler de ce fameux titre. Que dire ?

    C'est une lecture légère, agréable très utile pour se vider la tête mais elle nous amène tout de même à nous

    poser des questions.

    L'auteur, car dans ce cas précis il parle en son nom est persuadé que l'amour dure trois ans. Cet ouvrage

    est en quelque sorte « un carnet de bord » sur le cheminement de la façon dont ils voit la vie, l'amour, le

    mariage. Il avance des théories  totalement persuadé qu'il en est ainsi. Le lecteur ou la lectrice le suit

    dans son raisonnement est fini par s'interroger. Personnellement, j'ai pensé qu'il risquait de passer à côté

    de son destin à force de rester figé dans ses certitudes. Il n'y a pas de loi, il n'y a pas de règle dans ce domaine 

    les couples se  forment, s'aime, se quitte parfois ou reste unis jusqu'à ce que la mort les séparent.

    Au fil des pages, nous découvrons comment ce dernier voit les choses, il fait des prévisions, comme un

    voyant, il est absolument sûr de ce qu'il avance. N'est-ce pas le meilleur moyen de rater son mariage ?

    De passer à côté des plus belles choses de la vie ? Cette affirmation peut complètement changer le cours

    de son existence. Pour réussir, il devra lâcher prise et vivre le moment présent mais en sera-t-il capable ?

    J'ai passé un bon moment, un roman agréable à prendre au  second degré. Un livre qui détend et qui

    surprend également devant une telle persévérance dans sa croyance. Nous savons tous que la passion ne dure

    pas  éternellement mais de là à prendre autant de risques, il peut passer pour un hurluberlu. 

    En conclusion je dirai que j'ai apprécié cette lecture par son côté particulier, son humour, le sens des

    réparties.

     

    Extraits et citations :

     « La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne : dégoûtée, votre femme vous

    quitte. La mauvaise nouvelle ; vous commencez un nouveau livre. »

     

    « On dit souvent « qu'il faut sauver les apparences ». Moi je dis qu'il faut les assassiner car c'est le seul

    moyens d'être sauvé. »

     

    « La première année, on dit : « Si tu me quittes, je me tue. »

    La seconde année, on dit : « Si tu me quittes, je souffrirai mais je m'en remettrai. »

    La troisième année, on dit : « Si tu me quittes, je sabre le Champagne. »

     

    « La première année, on achète des meubles.

    La deuxième année, on déplace des meubles. 

    La troisième année, on partage les meubles. »

     

    « Que nous propose ce monde ? De la naissance à la mort, on branche de nos vies sur pilotage automatique,

    et il faut du courage surhumain pour dévier le cours. »

     

    « Vous savez que vous allez faire souffrir, que vous préféreriez l'éviter, qu'il faudrait raisonner, attendre,

    réfléchir, mais « Partir », « Partir ! » Est plus fort que tout. Tout recommencer à zéro. La case « départ »

    promet tellement. »

     

    « Ce qui m'étonne le plus, c'est de voir à quel point mon amour pour Alice a remplacé celui que j'éprouvais

    pour Anne, comme si les deux histoires étaient des vases communicants. Je suis horrifié d'avoir si peu

    hésité. Il n'y aura pas de vaudeville, pas de dilemme entre la  « légitime » et l'amante, simplement un être

    qui prend la place d'un autre, en douceur, sans faire de scandale, comme si on entrait dans  mon cerveau

    sur la pointe des pieds. Ne peut-on pas aimer quelqu'un au détriment de personnes ? C'est certainement ce

    crime que je paye maintenant… »

     

    « Avant de m'endormir, j'accomplis enfin le geste révolutionnaire : je retire ma montre. Pour que l'amour

    dure toujours, il suffit de vivre hors du temps. »

     

    « J'ai regardé ma montre : il était 23h59. Encore 60 secondes, et nous serons fixés. »

     

    @Frédéric Beigbeder

                                        L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder (LC avec Marie)

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    La maison d'à côté de Lisa Gardner  (LC avec Marie)

     

     Catégorie :  Roman Policier/Thriller

     

    La maison d'à côté de Lisa Gardner  (LC avec Marie)

    Résumé :

     

    Une jeune et jolie blonde disparait de sa maison de Boston sans laisser de traces. Seul témoin : sa petite fille

    de 4 ans. Suspect N°1 : un mari trop beau et plutôt secret.

     

    Dès qu'elle pénètre dans la villa douillette des Jones, l'inspectrice D.D. Warren sent que quelque chose

    cloche. Aux yeux de tous, Sandra et Jason Jones avaient tout du jeune couple amoureux. Mais de toute

    évidence, cette apparente normalité dissimulait des zones d'ombre redoutables.

     

    Au fil des jours, la disparition de la jeune femme devient de plus en plus inquiétante. Pourtant Jason Jones

    semble plus intéressé à faire disparaître les preuves et isoler sa fille que par rechercher sa femme « chérie ». Le

    parfait époux essaierait-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il simplement à se cacher ? Mais de qui ?

     

    Un formidable suspense qui nous offre une fin totalement surprenante. Les fans de Sauver sa peau

    apprécieront cette nouvelle enquête particulièrement complexe et déroutante de la non moins surprenante

    D.D Waren

      

     

    La maison d'à côté de Lisa Gardner  (LC avec Marie)

     

     

    Un roman très prenant que j'ai lu en même pas deux jours. Une disparition en pleine nuit, celle de Sandra

    Jones, alors que son mari travaille. Elle est seule avec sa fille Clarissa qui dort dans la chambre d'à côté.

    Très rapidement les événements s'enchaînent, un seul témoin possible la petite fille.  Le mari reste dans

    un premier temps le suspect numéro un. Des recherches sont organisées par le commandant D. D Warren

     qui est chargée de l'enquête. Plusieurs possibilités sont envisagées… L'auteure fait parler la victime ce qui

    est à mes yeux un élément clé de l'histoire. Nous allons en savoir un peu plus sur Sandra, qui n'a pas un

    passé aussi irréprochable que cela. Quant à  Jason Jones, il ne semble pas avoir un comportement normal

    face à une telle situation. Il y a bien sûr leur fille de quatre ans, qu'il faut essayer de préserver au maximum.

    Cette dernière sera tout de même interrogée par une spécialiste de la brigade des mineurs car elle pourrait

    avoir vu ou entendu quelque chose ? Qui voudrait éliminer Sandra et pour quelle raison ? Adultère ?

    Jalousie ? Vengeance ? Les mobiles ne manquent pas. Nous découvrons dans le voisinage proche un

    délinquant sexuel, serait-il lui aussi susceptible d'avoir enlevé ou assassiné sa voisine ? La victime se

    santé délaissée par son mari, a-t-elle commis l'irréparable au péril de sa vie ? Les pistes s'élargissent et

    pourtant Jason Jones reste le principal suspect. Nous allons découvrir que ses personnages ne sont pas

    blanc comme neige est l'auteure va donc brouiller les pistes…

    Assassinat ? Peut-être, mais aucun corps n'est retrouvé. Disparition ? Sandra cherchait-elle à fuir quelqu'un

    ou quelque chose ? Kidnapping ? L'intrigue est brillamment posée et le lecteur  passe d'un personnage à

    l'autre en faisant des suppositions… Pour ma part, j'ai trouvé que Jason qualifié de suspects numéro un,

    c'était un peu trop facile, mais pourtant rien n'est impossible. Le passé de ce dernier n'est pas clean non plus.

    Clarissa espère le retour de sa mère au plus vite mais  les heures passent et les chances de retrouver la

    disparue vivante s'amenuisent. Des ordinateurs sont trafiqués, afin de cacher une vérité qui ferait l'effet

    d'une bombe. Un adolescent de 13 ans et lui aussi dans la ligne de mire car il a eut quelques échanges avec

    Sandra professeur. Aurait-elle eu une aventure avec ce jeune garçon ?

    Lisa Gardner fait planer un certain suspense et le mystère demeure… La logique n'existe pas dans ce méli

    mélo de suspects potentiels.

    Une enquête qui avance doucement, un corps qui n'est pas retrouvé. La fugitive a-t-elle décidé de changer

    de vie ? Serait-elle capable de laisser son enfant de quatre ans ?

    J'ai passé un très bon moment en me demandant constamment quel sera le dénouement de cette histoire ?

    La mère de Clarissa sera-t-elle retrouvée morte ? Ou vivante ? Une fin un petit peu surprenante mais

    qui pouvait être envisagé. Un livre agréable, bien construit  qui se lit d'une traite. La petite fille est très

    attachante, elle est courageuse et n'attend qu'une chose retrouvée sa mère qui lui a promis de ne jamais

    la laisser sans revenir… À quatre ans cet enfant s'accroche de toutes ses forces à cette idée et à sa façon elle

    va aider son père a pas sombrer.

    Une œuvre à découvrir, un sujet intéressant, une intrigue qui interpelle le lecteur ou la lectrice qui espère

    un dénouement favorable. Pour le savoir n'hésitez pas à lire ce récit thriller psychologique de qualité.

     

     Extraits et citations

     « – J'ai attendu, commandant. Je me suis assis dans le canapé et j'ai attendu que ma vie reprenne son cours

    normal. Et ensuite, comme ça ne se produisait pas miraculeusement, j'ai appelé la police. »

     

    « Et c'est alors que j'ai compris : j'avais épousé mon mari pour fuir mon père. Est-ce que cela faisait de nous

    une famille ?»

     

    « La police avait tenu une conférence de presse. À présent, la machine médiatique se mettait lentement mais

    sûrement en branle. Il n'y pouvait rien. Personne n'y pouvait rien. »

     

    « Elle voulait le quitter, je voyais bien. Mais elle avait peur. Enfin, il n'y a qu'à le regarder. Moi aussi, j'avais

    peur. »

     

    « Je ne sais pas sur qui je pleure. Sur moi-même et les rêves d'avenir que j'ai eu à une époque ? Sur mon mari

    et les espoirs qu'il avait probablement pour nous ? Sur ma fille, qui me regarde avec tant de douceur sans

    avoir la moindre idée de ce que fait réellement sa maman quand elle s'en va ? »

     

    «D.D. Paru étonnée. « Si Sandra soupçonnée de la pornographie enfantine, elle aurait dû s'inquiéter à l'idée

    que sa fille soit traumatisée par bien pire que l'arrestation de son papa. »

     

    « – Certainement pas professionnelle. Le règlement de compte personnel dans toute sa splendeur. »

     

    @Lisa Gardner

                                     La maison d'à côté de Lisa Gardner  (LC avec Marie)

     


    4 commentaires
  •  

    Maman a tort de Michel BUSSI (LC avec Marie)

     

    Catégorie : Roman suspense/thriller psychologique

     

    Maman a tort de Michel BUSSI (LC avec Marie)

    Résumé :

     

    Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant.

     

    Quand Malone, du haut ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela

    semble impossible, Vasile, psychologue scolaire le croit.

     

    Il est le seul... Il doit agir vite.

    Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car

    déjà les souvenirs de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux

    conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche.

     

    Le compte à rebours a commencé.

     

    Avant que tout bascule. Que l'engrenage se déclenche. Quel les masques tombent.

     

    Qui est Malone ?

     

    Maman a tort de Michel BUSSI (LC avec Marie)

     

     C'est  le troisième roman que je lis de Michel Bussi et je dois dire que cette fois-ci encore je suis conquise.

    En effet, le tout premier  livre qui m'a permis de connaître cet auteur était « Graver dans le sable ». Celui-ci

    ne m'avait pas plu.

    En ce qui concerne ce roman, j'ai accroché du début jusqu'à la fin. Écriture fluide et agréable, lecture

    extrêmement plaisante à découvrir.

    Nous avons d'un côté l'histoire de Malone dans sa vie actuelle… Et parallèlement, en fonction des chapitres

    Michel Bussi nous embarque dans une enquête policière qui à priori ne semble pas avoir de rapport avec

    l'histoire de ce petit garçon… Mais au fil des pages, nous découvrons que tous les points abordés vont nous

    amener à découvrir la vérité extrêmement bien cachée ! Qui est réellement Malone ? Il clame haut et fort

    que sa maman n'est pas sa vraie maman. Il n'est pas forcément cru au début car à trois ans, un psychologue

    affirme que les souvenirs s'estompent très rapidement. Or ce petit garçon déconcerte l'équipe enseignante,

    son psychologue, ce qui va être le début d'une longue enquête policière. J'ai  beaucoup aimer cette histoire,

    la manière dont Michel Bussi construit son intrigue. Une fois commencé, je n'ai pas pu le lâcher.

     Quel mystère se cache réellement derrière les affirmations de ce petit garçon ? Est-ce une machination

    diabolique ? Enfant kidnappé ? Ou bien remplacer ? Pour quelles raisons une telle chose a pu se produire ?

    Des meurtres vont être perpétrés, auront-ils  un lien avec l'histoire de Malone ? Si oui, lequel ?

    À la fin de chaque chapitre il y a souvent deux trois phrases suivies de « envie de tuer. com », je me suis

    vraiment demandé ce que cela venait là ? À la fin  du récit nous en avons une explication, mais je n'ai pas

    trouvé un grand intérêt à cela.

    Une œuvre intéressante, palpitante où l'on se sent happé dans le récit et l'on cherche à comprendre.

    Le ministère de Malone sera-t-il résolu à la fin ? Et à quel prix ?

    Ce roman ne réconcilie totalement avec l'auteur Michel Bussi. Une œuvre addictive. Je le conseille  ou

    personnes qui souhaitent lire un roman policier sans se prendre la tête.

     

    Extraits et citations :

     «  – Il prétend que sa mère n'est pas sa mère ! Que son père n'est pas non plus son père, d'ailleurs. »

     

    « Malone Moulin n'a pas encore quatre, commandante ! Tout ce qu'il a vécu et vivra encore pendant

    plusieurs longs mois, il va l'oublier ! Il n'en restera que des fantômes. »

     

    « Une dizaine de mois sans doute, ce qui signifie que Malone a écouté chacune de ces histoires plus d'une

    trentaine de fois, qu'elles sont devenues sa réalité, la seule qu'il connaît, au fond. »

     

    « – Un gosse de perdu, et après ? Je lui en ai trouvé un autre ! Mieux que le premier, même. Tu as vu

    Amanda, tu vas pas dire le contraire, elle préfère celui-là. »

     

    « Pourquoi lui confier son enfant, et dans le même temps fabriqué le plus délirant des stratagèmes, un

    lecteur MP3 cousu dans le ventre d'une peluche, pour que le  gamin se souvient d'elle ? »

     

    « Un escalier vers l'enfer… Celui de Malone était tombé.

    L'autre Malone, celui qui est mort. »

     

    « Il suffisait de remplacer par un autre, si possible pas trop bavard celui-là… Mieux même, un gosse

    incapable de communiquer, traumatisé, perdu dans son monde intérieur. »

     

    @Michel BUSSI

                              Maman a tort de Michel BUSSI (LC avec Marie)

     

     

     

     


    5 commentaires