•  

    Un livre par mois

     

    Juillet 

    3ème édition programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Thriller

     

    Août

    3ème édition programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Roman Mystère

     

    Septembre

    3ème édition programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier

     

    Octobre

    3ème édition programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Policier

     

    Novembre

    3ème édition programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Autobiographie

     

    Décembre

    3ème édition programme de LC avec Marie Dit Khanel


    2 commentaires
  •  

    Adultère de Paulo COELHO (LC avec Marie)

     

    Catégorie  :  Littérature brésilienne/roman d'amour

     

    Adultère de Paulo COELHO (LC avec Marie)

     

     Résumé :

     

    « Une vie sans amour vaut-elle la peine d être vécue ? »

     

    Un mari aimant, de beaux enfants, un métier gratifiant; sur le papier, Linda a tout pour être heureuse. Et

    pourtant, elle n'est qu'apathie et indifférence. Puis vient la rencontre avec un ancien petit ami. Jacob est un

    homme politique de premier plan et réveille en elle un sentiment perdu depuis longtemps : la passion. Mais

    pour conquérir cet amour impossible, elle devra puiser jusqu'au plus profond d'elle-même.

     

     

    Adultère de Paulo COELHO (LC avec Marie)

     

    C'est  la toute première fois que je lis un roman de  Paulo Coelho, dans le cadre d'une lecture commune

    avec Marie. J'apprécie beaucoup les citations de cet auteur, qui sont très justes et philosophiques. Le

    résumé était plutôt alléchant et j'étais curieuse de commencer cette nouveauté. Je ne mets en

    aucun cas en doute la qualité et le style d'écriture de ce dernier, cependant je dois reconnaître que je ne

    m'attendais pas à vivre un véritable supplice !

     Linda trouve que depuis quelque temps la relation avec son mari s'étiolent petite à petit, le couple n'est

     plus du tout ce qu'il était. Leurs relations sexuelles ne sont plus qu'occasionnelles et elles sont rythmées

    par une routine qui  tue la passion.  Ce qui est malheureusement le lot de beaucoup de gens,

    ils faut arriver à se remettre en question pour surprendre son partenaire. Seulement ce n'est que de la

    théorie, parfois cela est bien plus difficile à dire qu'à faire. Linda retrouve par hasard un ami de jeunesse 

    prénommé Jacob est commet un adultère. La trame paraissait intéressante et j'avais bien

    compris que l'auteur à travers son récit avait un message à nous délivrer. Juste là rien à redire, mais 

    très vite nous tombons sur des phrases philosophiques à n'en plus finir, des longueurs interminables

    pour nous décrire un cheminement. J'ai perçu cela comme un parcours initiatique des différentes étapes

    de la personne fautive, en l'occurence : briller dans le regard de l'autre, le désir, la trahison, la culpabilité  

    Le mensonge....

    Linda s'interroge, se pose beaucoup de questions. Cela aurait très bien pu susciter mon intérêt car le

    sujet est on ne peut plus intéressant. Pourtant, très rapidement je me suis ennuyée ferme, la tête assaillie

    de phrases philosophiques pour arriver d'une point A à B. A de nombreuses reprises j'ai voulu arrêter, mais

    étant quelqu'un de pugnace, je n'ai pas pour habitude d'abandonner ce que j'ai commencé en cours de

    route, je me disais « insiste encore un peu ». Je souhaitais comprendre jusqu'où l'auteur voulait nous

    amener. Ma patience a été mise à rude épreuve, au fil des pages j'avais l'impression de vivre un véritable

    chemin de croix. Cependant j'ai tenu bon, il est vrai que Paulo Coelho nous transmet une leçon à travers

    ce roman mais à quel prix !  Il y a eu des moments plus pénibles que d'autres, certains passages me

    paraissaient intéressants et me pousser à poursuivre cette découverte… Mais très vite,  une impression

    de toucher le fond...  Peut-être que je n'ai pas un esprit assez ouvert pour être adepte de ce genre littéraire ?

    Je dois reconnaître que certaines fois j'étais en pilotage automatique. L'analyse sur  l'adultère commis

    par une femme est décortiqué de part en part. Ce n'est pas cela qui m'a gêné, mais j'ai pris conscience que

    malgré ma bonne volonté, je restais complètement hermétique à ce genre d'analyse poussée à l'extrême.

    Peut-être ne suis-je pas assez intellectuelle pour comprendre les subtilités de ces descriptions et  du procédé

    utiliser. Je n'ai pas du tout aimé ce roman et j'aurais certainement mieux fait de l'abandonner. Il est clair 

    que l'auteur a atteint son objectif car au final, cela permet à l'héroïne principale de faire un bilan sur ce

    choix qu'elle a fait à un instant T. Positif ? ou négatif ? Le jeu en valait-il la chandelle ?

     

     

    Extraits et citations :

     « j'ai réussi à transgresser  les règles et le monde ne m'est pas tombé sur la tête ! Il y a longtemps que je

    n'ai pas été aussi heureuse. »

     

    « Nous ne choisissons pas nos vies, mais nous décidons quoi faire des joies et des tristesses que nous

    recevons. »

     

     « Suis-je réellement amoureuse, ou ai-je transféré toutes les sensations désagréables de ces derniers mois

     sur un fantasme ? »

     

    « Comment peut-il penser qu'il m'a abandonnée ?  D'où  a-t-il tiré cette idée folle, puisque c'est moi qui

    en temps normal ne le reçoit pas au lit bras ouverts et jambes écartées ? »

     

    « Le fait est que maintenant, vous vous trouvez face à cette situation qui fera souffrir une personne, ou

    deux, ou toutes…

    … Mais surtout, qui va détruire vous, quel que soit votre choix. »

     

    « Parce que cette personne va un jour regarder en arrière et  elle entendra son propre cœur dire : « J'ai

    gaspillé ma vie. »

     

    « Quand on aime, il faut être prêt à tout. Parce que l'amour est comme un kaléidoscope, du genre dont

    nous venons servions pour jouer quand nous étions petits. »

     

    « Nous rejetons le bouquet, les femmes célibataires vous envient secrètement ; les mariés savent que nous

    sommes au début des chemins qui n'est pas ce qu'on lit dans les contes de fées. »

     

    @Paulo Coelho

    Adultère de Paulo COELHO (LC avec Marie)

     


    2 commentaires
  •  

    Une relation dangereuse de Douglas Kennedy  (LC avec Marie)

     

    Catégorie : Littérature américaine

     

    Une relation dangereuse de Douglas Kennedy  (LC avec Marie)

     

    Résumé :

     

    Quand Sally rencontre Tony...

     

    Ils se sont trouvés. Elle, fonceuse, ambitieuse, prête à tout pour décrocher un scoop.

    Lui, cynique, élégant, jamais plus à l'aise qu'en zone de guerre. Le journalisme extrême

    : voilà leur drogue, leur raison de vivre. Jusqu'à aujourd'hui. Un seul regard a suffi

    pour les rendre accros l'un à l'autre.

     

    Dès lors, les évènements se précipitent. Un mariage, une maison, un enfant en route...

    Elle pouponnera, il écrira enfin son roman. Le rêve. Ou presque. Peu à peu, Sally

    s'enfonce dans la dépression. L'homme qui partage son lit, cet inconnu trop vite

    épousé, semble cacher bien des vices. Et l'idylle éclatante prend soudain des allures de

    machination perverse...

     

    Une relation dangereuse de Douglas Kennedy  (LC avec Marie)

     

    C'est la toute première fois que j'ai l'occasion de lire un roman de Douglas Kennedy. L'auteur traite 

    différents sujets sensibles. Tony est Sally sont très impliqués dans leur métier de journaliste, lui en tant

    que reporter de guerre et elle a la recherche du moindre scoop.  Leur idylle va très rapidement devenir

    beaucoup plus sérieuse et nos deux tourtereaux décident de se marier et de fonder une famille. Douglas

    Kennedy nous décrit à merveille toutes les étapes de ce nouveau départ. Les changements pas toujours

    évidents qu'il leur faut traverser. Ont-ils fait le bon choix ?  N'ont-ils pas précipité les choses ? Tony pour

    être plus présent décide de quitter son travail et d'écrire un roman. Leur projet ne va pas aller dans le sens

    qu'ils avaient prévu. Sally met au monde un petit garçon prénommé Jack, mais alors qu'une naissance

    devrait être un événement très heureux, le cas de Sally est beaucoup plus compliqué. L'auteur nous

    décrit parfaitement les sentiments de l'un et de l'autre. Comment ne pas avoir de l'empathie pour Sally ?

    Dépressive critiquée de toutes parts, elle va s'enfoncer jour après jour… Y aura-t-il une issue pour sortir

    de ce long tunnel ? Est-ce que Tony ne va pas  se  lasser de la situation et prendre la poudre d'escampette ?

     C'est une véritable machination que ce dernier a magnifiquement orchestré et Sally ne se doute pas une seule

     seconde du calvaire qu'il attend.

    Le tableau idyllique fini par être sacrément terni ! Que risque Sally victime  d'une grave dépression ?

     l'écrivain écrit avec beaucoup de  talent le parcours du combattant que cette mère esseulée va devoir

    mener pour retrouver sa crédibilité auprès de son fils. Alors que tout penche en faveur de Tony qui a

    la garde exclusive de l'enfant.

    L'histoire est on ne peut plus touchante car même si c'est une fiction cela peut réellement arriver à

     n'importe lequel d'entre nous. C'est un récit qui entretient le suspense jusqu'à la fin du roman.

    Cependant j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs lors de la préparation de l'audience et du procès

    à venir. J'ai presque eu envie de lire un peu entre les lignes mais je ne me suis forcée à ne pas le faire.

    C'est la seule ombre au tableau et je  trouve cela dommage.

    C'est un livre qui relate un fait dramatique qui ne peut laisser personne indifférente…

    J'ai vraiment aimé l'histoire si ce n'est ces passages traînants en longueur qui m'ont un peu gâché le

    plaisir de cette lecture et qui va me faire par conséquent baisser ma note finale.

     

     Extraits et citations :

     « – Je ne suis pas sous antibiotiques, je n'ai pas  d'angine mais je ne peux pas boire d'alcool. La nouvelle,

    c'est que je suis enceinte. »

     

    « Il devait compter les minutes, maintenant, pressé de quitter les lieux et de passer une autre nuit loin de

    ma fastidieuse présence. »

     

    « Il va mourir et je m'en fiche. Tu m'entends ? Ça m'est complètement égal. » Comment avais-je pu dire

    une monstruosité pareille ? »

     

    « Mais pourquoi aurais-je envie d'aller voir Jack ? Il avait à peine vu le jour et déjà il sentait le danger que

    je représentais pour lui. »

     

    «  Non. Je veux dépérir. Les rétrécir comme un fruit sec. Disparaître peu à peu de ce monde. À jamais. Pour

    le plus grand bien de tous. »

     

    « – Oui. C'est incroyable comme les antidépresseurs peuvent retaper un mariage en morceaux… »

     

    « La conviction, biaisée mais très puissante, que l'on peut devenir ce que l'on veut être à condition d'y

    croire, que le monde est une infinité de possibles. »

     

    « – Oui, seulement… Seulement, ils ont l'intention, euh…  d'emmener Jack. »

     

    @Douglas Kennedy

    Une relation dangereuse de Douglas Kennedy  (LC avec Marie)

     

     

     


    2 commentaires