•  

    Si c'était à refaire de Marc Lévy

     

    Catégorie : fantastique

    Si c'était à refaire de Marc Lévy

    Résumé :

     

    Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, vient de se marier.

     

    Le 9 juillet 2012 au matin, il court le long de l'Hudson River quand il est soudainement agressé. Une

    douleur fulgurante lui transperce le dos, il s'effondre dans une mare de sang.

     

    Andrew reprend connaissance le 9 mai 2012… Deux mois plus tôt, deux mois avant son mariage.

     

    À compter de cette minute, il a soixante jours pour découvrir son assassin, soixante jours pour déjouer le

    destin.

     

    De New York à Buenos Aires, il est précipité dans un engrenage vertigineux. Une course contre la montre,

    entre suspense et passion, jusqu'au dénouement… à couper le souffle.

     

    Si c'était à refaire de Marc Lévy

     

    J'étais très impatiente de découvrir cette nouvelle aventure. En général très amatrice de gens qui meurent et

    qui reviennent sur terre pour  une  réparation quelconque, j'adore ça !

    C'est plein d'entrain que je suis rentrée  confiante dans ce roman. Andrew Stilman  est tué en faisant du

    footing. Se croyant mort, il réalise doucement qu'il est revenu deux mois en arrière… Pourquoi ce mystère ?

    Est-ce qu'on lui offre une deuxième chance ? Devra-t-il réaliser une mission ? Tout n'est pas si simple,

    il va  disposer de ce laps de temps pour essayer de changer le cours des choses et surtout de découvrir qui

    l'a assassiné et surtout pour quel motif ? Et si c'était à refaire ? Aurions-nous la possibilité de changer le

    cours de notre destin ? C'est une question que tout le monde peut être amenée à se poser. L'idée de départ

    me convenait totalement. Cependant je dois reconnaître que j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire

    et surtout, je n'y ai pas trouvé du fantastique, hormis le fait qu'Andrew est mort, mais je me suis trouvé

     plutôt une enquête policière a mener avec une date d'échéance.

     Le sujet était pourtant parfait, mais allez savoir… Peut-être qu'à mon goût le récit manquait de rythme ?

    Je ne sais pas… Ce roman m'a plu mais il est vrai que je m'attendais à mieux. Certes, il y avait

    du suspense, mais pas suffisamment pour me tenir en haleine du début jusqu'à la fin.

    Cela ne m'a pas empêché de passer un bon moment malgré un petit brin de déception.

     

     Extraits et citations :

     «  À 7h15, par un lundi matin de juillet, la lumière s'éteignit, et Andrew Stilman comprit  qu'il était

    en train de mourir»

     

     « seul dans l'appartement, envisageant l'impensable, Andrew compris qu'il avait soixante-deux jours

    devant lui pour découvrir qu'il avait assassiné, et pour quel motif. Et ce, avant que son meurtrier

    n'arrive à ses fin… »

     

      «Si c'était à refaire ? griffonna Andrew  sur la page de garde de son carnet… Qui n'a jamais rêvé de cette

      éventualité ? Corriger ses erreurs, réussir là où on avait échoué. La vie était en train de lui offrir une

    seconde chance… »

     

    « Pas facile d'avoir l'esprit aux faits du jour lorsqu'on revit les mêmes choses deux fois. »

     

     «Quand j'ai récupéré tes carnets à l'hôtel, sur la couverture de l'un des deux tu avais écrit « si c'était à

    refaire », qu'est-ce que ça signifie ? »

     

    Si c'était à refaire de Marc Lévy

    Agréable mais manque le petit +


    2 commentaires
  •  

    Un livre par mois 

     

    Janvier

    Nouveau programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Science-Fiction

     

    Février

    Nouveau programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Fantastique

     

    Mars

    Nouveau programme de LC avec Marie Dit Khanel

     

    Humoristique

     

    Avril

    Nouveau programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Thriller

     

    Mai

    Nouveau programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Littérature Américaine

     

    Juin

    Nouveau programme de LC avec Marie Dit Khanel

    Romance

     

    Je précise que si vous souhaitez lire un ou plusieurs livres avec nous

    n'hésitez pas !

     


    5 commentaires
  •  

    Catégorie : Policier

    LC avec Marie        Le bleu de tes yeux   de Mary Higgins Clark

    Résumé

    Le mari de Laurie Moran est froidement exécuté alors qu’il est en train de jouer avec son fils Timmy dans un

    parc. Avant de s’enfuir, le meurtrier, qui a des yeux d’un bleu électrique, lance au petit garçon : « Dis bien à

    ta mère qu’elle est la prochaine sur la liste et qu’ensuite ce sera ton tour ! » Huit ans plus tard, ce meurtrier

    aux yeux bleus n’a toujours pas été identifié et Laurie et son fils vivent toujours sous cette menace. Laurie,

    productrice de télé, continue néanmoins à travailler et a décidé de lancer une nouvelle émission de téléréalité

    consacrée à de vieux Cold Case, réunissant les témoins du drame. Le premier épisode est dédié au Graduation

    Gala Murders : il y a plus de vingt ans, la mondaine Betsy Powell et son mari Robert Powell organisaient

    une grande soirée en honneur de leur fille Claire et de ses trois amies fraichement diplômées, mais Betsy était

    retrouvée morte étouffée au matin, un meurtre qui n’a jamais été élucidé. Laurie s’apprête à tourner son

    émission pilote dans la splendide demeure des Powell, mais ce qu’elle ignore, c’est que quelqu’un l’épie dans

    l’ombre… Quelqu’un qui a les yeux très bleus.

     

    LC avec Marie        Le bleu de tes yeux   de Mary Higgins Clark

     

     Je n'ai pas aimé ce livre, première lecture de cette auteure, j'en lirais peut-être d'autres..... Là c'est une 

    déception totale ! J'ai vraiment voulu abandonné ce roman en cours de route et j'ai décidé de poursuivre

    malgré tout car je n'ai pas pour habitude de laisser une histoire en cours... Le début s'engageait bien,

    il y avait un meurtre, une veuve avec un enfant. Je restais persuadée que la suite ferait écho à cet évènement.

    Et bien non ! Laurie (la veuve) produit une émission de télévision abordant le sujet d'un meurtre non

    élucidé. Nous voilà donc embarqués sur autre chose.... A partir de ce moment-là je me suis ennuyée ferme !

    Pas de rythme, beaucoup de blabla ! Je me suis vu dans un espèce de Cluédo très mal organisé. Ce

    récit ne m'a rien apporté de positif. Rien à faire la mayonnaise n'a pas pris un seul instant. Une toute 

    petite amélioration sur la fin. 

    En conclusion je dirai que ce livre n'a aucun intérêt, mais cela n'engage que moi.

     

    Extraits :

    « Durant ces derniers instants sur terre, Greg Moran, trente-quatre ans, médecin réputé, mari et père

    très aimé, tenta de se jeter sur son agresseur, mais il n'avait aucune chance d'échapper au tir fatal  qui

    l'atteignit avec une précision mortelle en plein front. » 

     

     «J'avais beaucoup trop bu ce soir-là, je ne me souviens même pas de m'être couchée. »

     

     « Laurie savait que l'émotion et la colère qui vibraient dans sa voix n'avaient pas seulement pour cause

    la mort de Betsy Bonner Powell  mais aussi celle  Greg, dont l'assassin courait toujours. Non seulement

    libre, mais en vie, menaçant sa vie et celle de Timmy. 

     

     «Vous savez, bien sûr, que mon gendre, Greg Moran, a été assassiné, et que le tueur a dit à l'époque à mon

    petit-fils que sa mère et lui seraient les prochaines victimes. »A

     

    «  J'ai eu une crise de somnambulisme la nuit du gala. Je me suis réveillée  alors que je sortais de la chambre

    de Betsy. J'étais tellement soulagée qu'elle ne met pas entendue. Se pourrait-il que je l'aie tué ? »

     

     «Comment avez-vous su  qu'il était arrivé quelque chose ? Demanda-t-il.

    - J'ai entendu un hurlement atroce provenant de sa chambre. J'ai appris plus tard que c'était Rob qui lui

    apporter son habituel café matinal. Nous étions à moitié endormies, nous avions parlé et bu jusqu'à trois

    heures du matin. Nous sommes arrivées dans la chambre toutes les quatre à peu près en même temps. »

     

    « Le Docteur Morris savait à quel point Léo  redoutait la menace qui pesait sur sa fille et son petit-fils. Et

    elle ne prendrait fin que le jour où ce type qu'on appelait Yeux Bleus pourrirait en prison. »

     

    « Après qu'il eut écouté la conversation de Laurie avec son père, l'excitation de Bruno Hoffa était à son

    comble. Tous se combinait à la perfection. »

     

    « Après avoir vu  la dernière lumière s'éteindre dans la maison, Bruno Hoffa sorti de la voiture. Il avait

    donner à Timmy un somnifère et le porter sur son épaule. »

     

    «-  La gouvernante. C'est elle qui a liquidé la femme de Powell il y a vingt ans, continua Dave

    fébrilement.Elle a essayé  de faire le même coup à quelqu'un d'autre hier, mais elle a été prise sur le fait.

    Elle a essayé de s'enfuir et elle est tombée dans la piscine, il paraît qu'elle ne savait pas nager. » 


    2 commentaires
  •  

    Catégorie : Littérature 

     

    Serment d'automne de Françoise Bourdin LC avec Marie et Gaëlle /1 mois 1 Illustration

    Résumé :

    Guillaume, brillant architecte, dirige un cabinet florissant à Versailles. Surchargé de travail, il descend en

    Bourgogne, répondant à l'appel désespéré de son frère jumeau, Robin. Luttant contre la maladie, ce dernier

    est épuisé et sait qu'il ne pourra pas assumer seul les vendanges, d'autant plus que sa femme est sur le point

    d'accoucher. Une fois sur place, Guillaume décide de tout prendre en main. Il n'hésite pas à lâcher un projet

    d'architecture ambitieux, pas question pour lui de laisser tomber son frère. Il s'installe donc chez le couple et

    tente de tout gérer de front.

    Mais les ennuis s'accumulent et il perd pied. François, le paysan avec qui les jumeaux avaient signé un

    contrat de fermage au décès de leurs parents, vient d'annoncer qu'il prenait sa retraite, une catastrophe pour

    les deux frères. Quant à Ralph, le fils de Guillaume, il se rebelle contre son père en lui faisant payer

    chèrement un divorce qu'il n'a jamais supporté.

    Guillaume va-t-il réussir à résoudre tout seul les problèmes ? Peut-il laisser tomber son cabinet d'architecte

    et mettre ainsi sa vie entre parenthèses pour épauler sa famille ? Un retour définitif en Bourgogne est-il

    envisageable, lui qui a tout fait pour construire sa vie ailleurs ?

     

    Serment d'automne de Françoise Bourdin LC avec Marie et Gaëlle /1 mois 1 Illustration

     

    J'ai lu quelques livres de Françoise Bourdin et à chaque fois, elle aime bien nous plonger dans des histoires

    d'amour de la terre de paysans. Le style et agréable à lire, pas besoin de réfléchir.... Alors que ce roman

    commençait mal puisque Guillaume accourt au chevet de son frère jumeau malade. Il quitte son travail 

    d'architecte pour se consacrer entièrement à Robin et aider sa femme Laurence à maintenir la propriété

    viticole, d'autant que les vendanges approchent. Guillaume va-t-il régler les problèmes relationnels qui

    entretien avec son fils Ralph ? Va-t-il arriver à apporter l'aide qu'il souhaite ? Au fil des pages, nous

    sentons que Guillaume est de plus en plus attaché à cette terre. Voudra-t-il retourner à Paris et retrouver

    sa vie de dingue ? Peut-être que la maladie de son frère lui a ouvert les yeux ? Trouvera-t-il l'amour ? lui

    qui est sans relations sérieuses depuis longtemps. Les personnages sont attachants, mais la fin est prévisible

    comme la plupart du temps dans ces récits, ce qui est un peu dommage ! Lecture plaisante le style Françoise

    Bourdin....

     

    Extraits :

    "- Non tu le connais, il est obstiné. Il tient à toi, à cette vie que vous avez bâtie ensemble et dont il avait

    rêver. Il ne lâchera pas comme ça, il a beaucoup de force de caractère, il.....

    - Est-ce que ça suffira ? S'écria-t-elle en empoignant le bras de Guillaume.

    Elle s'y accrocha comme si elle était en train de se noyer dans son chagrin et dans sa peur.

    - Et des gens bien plus forts que lui ont été emportés !

    - Et des gens moins forts que lui s'en sont sortis. Tu dois garder espoir, Laurence."

     

    "Ce matin, alors qu'il allait devenir père et qu'il s'agissait du plus grand jour de sa vie, il était là,

    amorphe, cloué dans un fauteuil. Il envisageait sa fin avec terreur, horreur, pourtant il y était quasiment

    résigné, ayant perdu tout instinct combatif. Le regard effaré de Guillaume, à son arrivée, lui avait appris

    qu'il était fichu."

     

    "- Ta mère ? Elle n'a jamais proposé de..... Où es-tu allé chercher qu'elle souhaitait s'encombrer d'un

    gamin ? Elle était décidée à refaire sa vie et elle t'a délibérément laissé derrière elle.

    - Tu mens !

    - Non, mon bonhomme. Au stade où j'en suis on ne ment plus."

     

    "Reste à l'hôpital", suppliait Guillaume, "Ramène-moi à la maison", implorait Robin."

     

    "Il y avait encore des choses à lui apprendre, à lui transmettre, et beaucoup d'amour à lui donner malgré

    tout. A condition que Ralph l'accepte, qu'il cesse de se comporter en rival, en jeune coq."

     

    "- Quel égoïsme, Johanna ! Tu l'as utilisé comme un jouet, en plus tu lui a donné une mentalité de gigolo.

    Il s'est habitué au luxe, aux grands restaurants et aux bons hôtels, à boire du champagne tous les jours. Il

    a cru qu'il était devenu quelqu'un parce qu'on te regardait, toi. Et quand tu n'as plus eu besoin de lui, tu

    t'es mise aux abonnés absents au lieu de lui parler franchement. Il ne sait plus où il en est."

     

    "En revanche, la ferme le faisait vraiment fantasmer. Il se demandait ce que ce serait d'y vivre, et non pas

    d'y passer un dimanche de loin en loin. Habiter là pour de bon et ouvrir une agence à Chalon ou à Beaune.

    Après tout, pourquoi pas ?"

     

    "- Si tu te sens déterminé, autant ne pas dépenser ton argent pour rien. Je vais en faire autant de mon côté

    pour l'appartement.

    - Tu ne retourneras jamais à Paris ?

    - "Jamais" est un mot stupide. Mais pour le moment, je vais essayer de m'implanter ici."

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique