• Le bruit de la mémoire de Florence Dalbes-Gleyzes

     

    Le bruit de la mémoire de Florence Dalbes-Gleyzes

    Catégorie : Récit/Secret de famille

     

    Le bruit de la mémoire de Florence Dalbes-Gleyzes

      Résumé :

     

    25 mars 1993 : Élisabeth Wagner, bientôt majeure, entre dans le cabinet d’une psychiatre renommée. Elle

    vient y poser trois « bombes », sachant qu'il y aura des retombées. Jeune fille surdouée, elle voudrait changer

    son destin ou mieux encore, celui du monde. « Est-ce que je dois commencer ici par le burn-out, ou par le

    cahier à spirale, ou par le carnet violet ? Dois-je commencer par le 8 mai 1945, Christophe Colomb, Hitler,

    l’affaire du petit Grégory... ou par monsieur Salin ? »

     

    À son récit, s’ajoutent ceux de trois autres femmes dont les vies sont en lien avec la sienne. Les voix de sa

    mère, de sa psychiatre et de sa meilleure amie s’entremêlent, de 1958 à 2006, racontant l’après-guerre, les

    hommes, les lâches, les fourbes, les héros, décrivant des femmes, blessées, fortes, rebelles. Il est question ici

    d’incidences, de folie, de pouvoir, d’un parcours de vie sans cesse détourné.

     

    Ce roman, construit comme un puzzle, dresse le portrait de femmes dont les sensibilités exacerbées donnent

    au monde une lumière presque magique.

     

     

     

    Le bruit de la mémoire de Florence Dalbes-Gleyzes

     

    Je remercie la Voie de Calliopé ainsi que les Éditions Chum de m'avoir confié ce service presse. Je n'ai jamais 

     lu ce style de lecture auparavant. Pourtant, j'étais curieuse de tenter l'expérience et de sortir de ma zone de

    confort. Ce roman est construit comme un puzzle, les événements se déroulent entre 1945 et l'an 2000

    environ. Les protagonistes vont vivre des périodes tourmentées, des chemins vont se croiser puis se séparer…

     Cependant, le récit de plusieurs femmes vont être à l'origine de la construction de cette intrigue. Nous allons

    faire la connaissance d'Élisabeth Wagner, une jeune femme que l'on prétend surdouée et qui est bien décidée

    à faire changer le monde. D'autres personnages vont avoir leur rôle à jouer également. Il s'agit de la mère

    d'Élisabeth, de sa meilleure amie Mélanie et enfin de sa psychiatre Marion Salin.

     Quelles vont être les motivations qui vont pousser cette jeune femme surdouée à venir se confier à Marion ?

    Est-elle d'ailleurs venue simplement pour soulager sa conscience ou a-t-elle d'autres intentions bien précises

    en tête ? Au fil des pages, chacune de ces femmes vont prendre la parole à différentes époques de leur vie.

    Des existences chaotiques, les chemins parsemés d'embûches et de secrets bien cachés. Élisabeth dit avoir

    déposer trois bombes dans le cabinet de sa psychiatre. De quoi s'agit-il ? Une chose est certaine, les

    conséquences peuvent faire basculer l'existence de plusieurs personnes.

    À travers la prise de parole de ces femmes, des convictions vont  être ébranlée, des vérités vont changer

    le cours du destin. Des hommes vont être montrés du doigt, déshonorés et disparaître. D'autres vont montrer

    leur côté fourbe et jaloux.

    Pourtant, l'obsession atteint de plus en plus Élisabeth. Est-elle réellement surdouée ou plutôt aux portes de

    la folie ? Grâce à la mère de notre héroïne, nous en apprendrons plus sur son passé, sur les secrets qui

    entourent son existence. L'auteure va nous livrer des témoignages forts et controversés. Au fur et à mesure,

    les liens qui unit ces héroïnes vont nous permettre d'y voir plus clair.

    Dans ce village nous côtoyons, des hommes honnêtes, d'autres accusés à tort et enfin les lâches qui dénoncent

    à tort et à travers.

    Mélanie et Élisabeth finiront par construire leur vie, malgré leurs blessures, les traces indélébiles de leur

    passé.

     Malgré tout, Élisabeth est torturée. Arrivera-t-elle à avancer ?

    Et si les événements qu'elle avait prévus ne se déroulaient pas comme elle le pensait ? Des secrets ne sont

    pas toujours bons à entendre et peuvent avoir des conséquences désastreuses.

    À la fin du récit toutes les pièces du puzzle se mettent en place. Cela permettra-t-il à nos héroïnes de trouver

    la paix ? Ou au contraire à connaître le pire ?

    Bien que le sujet soit intéressant et le texte très bien écrit. J'ai trouvé cette œuvre assez compliquée à lire.

    Même avec beaucoup de concentration, entre les différents flash-backs, et les prises de parole de ces femmes

    de générations différentes. Je me suis parfois égarée en cours de route, malgré tout le sens des messages

    son passé. Mon ressenti s'en trouve de ce fait affecté, même si le sujet du roman est profond.

    Une lecture qui fait réfléchir au sens propre et au sens figuré, pour ma  part.

     

    Extraits et citations :

     « Depuis deux ans, elle s'orientait vers les hauts potentiels. Elle avait sans doute eu l'espoir de trouver un

    public à sa hauteur, moins capricieux, plus captivant. Mais les surdoués sont souvent bipolaires. Ils ont

    Mille pathologies. »

     

     « Maman dit qu'il ne faut pas se fier aux apparences. J'essaie de classer dans la tête les gens qui ne méritent

    pas notre confiance, mais c'est difficile. » 

     

    « Je lis l'avenir, des forces obscures ont pénétré l'atmosphère, et je vais tout réparer,tout remettre en ordre. Je

    dois prendre ses cachets, mais j'ai arrêté, j'ai un destin, il ne passe pas par eux. » 

     

    « Je n'ai persévéré dans aucune filière, n'ai trouvé aucun métier, ne me suis construite nulle part. »

     

    « En 1945, je suis née. J'ai débarqué. Ce n'est pas pour rien. Rien ne se fait jamais par hasard. » 

     

    @ Florence DALBES-GLEYZES

    Le bruit de la mémoire de Florence Dalbes-Gleyzes

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :