•  

    La petite louve (HYBRID Tome 1) de Beth Carlington

    Catégorie : Romance FF

     

    La petite louve (HYBRID Tome 1) de Beth Carlington

    Résumé :

    Imaginez que tous les mythes, que tous les monstres qui peuplent vos cauchemars existent. Imaginez que

    votre meilleur ami est un hybride renard ou chouette et que vous l'ignorez.

     

    Imaginez un monde où les êtres humains ne sont pas les seuls êtres humanoïdes à peupler la Terre. Un monde

    où les Anciens Dieux étaient des hybrides et que le monothéisme montant les obligèrent à se cacher pour

    survivre. Une histoire où les sorcières brûlées pendant l'Inquisition étaient en réalité bien autre chose. Une

    histoire où le Vatican a une unité spéciale composée uniquement d'êtres humains un peu spéciaux. Des êtres

    humains qui, pour une raison inconnue, ont la capacité de soumettre ces hybrides. face à eux, leurs

    supériorités physiques ou les avantages dû à leur partie animal devenaient inutiles.

    Imaginez donc un monde comme celui-ci et écoutez mon histoire. Je m'appelle Naomie et je suis une hybride.

     

    La petite louve (HYBRID Tome 1) de Beth Carlington

     

     

    Un résumé qui m'a immédiatement séduite, la possibilité à travers un récit de découvrir un monde ne

    ressemblant en rien au nôtre... Une histoire touchante, raconter magnifiquement bien, je me suis imaginée

    plongée dans un conte… Deux jeunes adolescentes Naomie et Lola, l'une d'entre elles a une particularité…

    Qui est-elle vraiment ? Un être à part ? Cache-t-elle une part de mystère ?

    C'est ce que devra découvrir Lola à ses dépens. Hormis cela, c'est une jolie petite romance, ou deux

    personnages féminins se découvrent, s'apprécient… Et si leur rencontre était bien plus que cela ? 

     Naomie arrivera-t-elle à se défaire de cette autre part d'elle-même ? Ou devra-t-elle composer avec ?

    Quoi qu'il en soit, l'amour n'est-il pas plus fort que tout  ? Lola arrivera-t-elle à aimer Naomie malgré

    sa différence ?

    Un beau moment de lecture, complètement déconnectée du monde qui m'entourait. Je me suis laissée porter

    au fil des pages, dans ce monde imaginaire, rempli de sentiments et de douceur. Il me tarde de lire le tome 2

    car forcément j'attends la suite  !  Qu'adviendra-t-il de nos de jeunes filles, timides et attachantes ?

    Un bel avenir leur sera-t-il réservé ?

     

     Extraits et citations :

     « –  On l'a aperçu ce matin…  La jeune fille se mordit la lèvre… avec… une autre fille. On pensait que vous

    aviez cassé pendant l'été ! »

     

    « Le loup noir, du bout de la truffe, la poussait. Devait-elle comprendre qu'elle devait s'écarter ? Elle

    acquiesça de la tête même si l'animal ne pouvait pas comprendre puis, tremblante comme  jamais, Lola

    s'éloigna des deux canidés qui commençaient à se tourner autour en se montrant  les crocs. »

     

    « Une rougeur caractéristique envahit les joues de la jeune fille. L'idée même d'être dans la chambre de

    Naomie la rendait toute chose. »

     

    « Elle avait pris un coup de foudre sur la tête. C'était la première fois que cela lui arrivait et c'était la

    première fois qu'elle été attirée par une autre fille. »

     

    « Très vite, elle devint sa confidente alors que sous sa forme humaine, la relation n'avançait pas. Elles 

    restaient de simples copines. »

     

    « Dans quelques secondes, le changement commencerait et Lola la détesterait. Jamais elle ne s'était sentie

    aussi mal. Elle aimait, elle était aimée et elle allait tout détruire. »

     

    @Beth Carlington

                                La petite louve (HYBRID Tome 1) de Beth Carlington


    2 commentaires
  •  

    Sous le charme de Noël de Virginie Rousseau

     

     

    Catégorie : Nouvelle/ Romance homosexualité

     

    Sous le charme de Noël de Virginie Rousseau

    Résumé :

     

    Une patiente tombe amoureuse de sa kinésithérapeute. Celle-ci partage ses sentiments. Mais comment

    envisager une relation alors que toutes les règles établies s’y opposent ?

     

    Sous le charme de Noël de Virginie Rousseau

     

    Le résumé et court mais cette nouvelle est tellement belle ! L'auteure nous décrit avec beaucoup de douceur

    et énormément de sincérité, les difficultés qui se posent à aimer quelqu'un du même sexe, d'autant qu'il

    s'agit là d'une relation soignant, patiente.  Pour une question d'éthique, cela est totalement interdit et

    pourtant… L'amour ne se commande pas, il se vit !

    J'ai passé un très bon moment en compagnie de nos deux héroïnes. Deux personnages très attachants,

    Luttant pour ne pas succomber à la tentation.

    Nous avons Juliette, qui a besoin de séances de kinésithérapie pour réparer ses blessures. Elle se rend à

    l'hôpital où elle est suivie par Mademoiselle Waters. Au fil des pages,  Juliette est de plus en plus attirée

    par cette dernière, mais elle a du mal à aimer son corps meurtri et marqué. Les liens entre les deux femmes

    s'intensifient, les choses deviennent de plus en plus compliquées pour cette kinésithérapeute qui est

    visiblement troublée elle aussi. Elle propose Juliette  une sorte de jeu pour trouver son prénom très

    original, celle-ci prend la chose très au sérieux et s'emploie à le deviner.

    Notre convalescente a horreur de fêter Nöel elle ne cache à personne qu'elle ne fait rien, qu'elle est toute

    seule. Comment est-il possible de ne pas faire la fête en cette période de l'année ? Et si un miracle se

    produisait ? peut-être que tout serait différent ?  l'avenir commun de ces deux personnes est fortement

    compromis. À moins que l'une d'entre elles trouve une solution ? Jusqu'où sont-elles prêtes à aller pour

    braver les interdits ? Un revirement de situation sera-t-il bénéfique pour elles ? Juliette sera-t-elle prête

     à aimer Noël et à le fêter ?

    Merci à Virginie Rousseau de nous avoir offert un récit rempli d'espoir, de douceur tout en dénonçant

    la problématique que cela pose. Ne sommes-nous pas libres d'aimer tout simplement, quels que soient les

    différences ? 

    Une très belle découverte et un coup de cœur incontestable.

     

    Extraits et citations :

     « A présent, elle était seule, et son unique sortie bi hebdomadaire restait l'hôpital et son rendez-vous avec

    sa kinésithérapeute Waters. »

     

    « Je crois que je suis folle de cette femme. Mais elle ne le saura jamais, songea la jeune patiente en quittant

    l'hôpital. »

     

    « Mon Dieu, elle est si belle, mais aussi si abîmée… »

     

    « – Non, je ne rhabille.

    – De l'aide ?

    –…

    Waters se tapa le front de sa main avant de lever les yeux au ciel : l'aider à se rhabiller ? Vraiment ?

    – Euh… Désolée. »

     

    « Avait-elle tout gâché ? Et si finalement, sa belle kinésithérapeute ne ressentait pas la même chose ? Si elle

    avait mal interprété les signes ? Mon Dieu, elle venait peut-être de tout ruiner. »

     

    « Car oui,  s'était quasiment officiel : Juliette Blake avait une petite amie en la personne de son ancienne

    kinésithérapeute. » 

     

    @Virginie Rousseau

    Sous le charme de Noël de Virginie Rousseau

     


    1 commentaire
  •  

    Love letters to the dead de Ava Dellaira (Challenge contre l'homophobie)

     

    Catégorie : Littérature jeunesse

     

    Love letters to the dead de Ava Dellaira (Challenge contre l'homophobie)

    Résumé :

    Tout a commencé par une lettre. Une simple rédaction demandée par un prof : écrire à un disparu. Laurel a

    choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l’adorait. Et qu’il est mort jeune, comme May. Si elle ne

    rend jamais son devoir, très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres à Amy Winehouse, Heath Ledger…

    À ces confidents inattendus, elle raconte sa première année de lycée, sa famille décomposée, ses nouveaux

    amis, son premier amour. Mais avant d’écrire à la seule disparue qui lui tient vraiment à cœur, Laurel devra

    se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s’est vraiment passé la nuit où May est décédée.

     

    Love letters to the dead de Ava Dellaira (Challenge contre l'homophobie)

     

     Ayant lu de nombreuses critiques sur cet ouvrage aussi bien positives que négatives, j'ai voulu par

    moi-même  me faire mon opinion. D'autre part, je les choisis dans le cadre du challenge contre l'homophobie.

    Je suis pourtant une grande adepte de la littérature jeunesse mais pour ce livre la magie n'a pas opéré.

    Cependant, l'histoire en elle-même était intéressante et abordait plusieurs sujets délicats. Le deuil, la

    séparation de parents, l'homosexualité…

    La manière de présenter ce récit en fait toute son originalité et ce n'est pas cela qui m'a dérangé. En effet,

    une professeure demande à ses élèves de faire une lettre à une personne disparue. Laurel  décide d'aller

    plus loin et  décrire à un certain nombre de  vedettes décédées. Par ce procédé, elle va nous raconter sa

     vie.  Le style de l'auteure est fluide et agréable, ce récit se lit facilement. Mon  souci principal

    a été que je n'ai pas réussi à éprouver la moindre émotion par rapport aux personnages. Pourtant nous

    découvrons  sur les pages noircies par Laurel, des confessions difficiles et touchantes.

    Laurel me paraît bien fade, presque transparente ne vivant qu'à travers sa sœur disparue. Quant aux amis

    de notre héroïne, ils ne dégagent rien  qui suscite le moindre intérêt. Si ce n'est Nathalie qui a un caractère

    un peu plus affirmé. Les autres restent fades et insipides....

    Laurel détient certainement un lourd secret qui l'empêche d'avancer, arrivera-t-elle à se confier sans

    risquer de perdre l'amour de sa famille ou bien l'amitié de ses amis ? Il est bien évident que tout au long

    du roman nous avons la sensation qu'elle est écrasée par le poids d'une  culpabilité. Quel est le mal

    qui la ronge ? Malgré que l'intrique et le procédé soit très original,  l'auteure nous raconte une belle

    histoire mais pour mon compte cela n'a pas suffit… Il manquait ce petit quelque chose qui  fait naître en

    nous de l'empathie, de l'émotion etc...

    Mon impression est mitigée, un roman hors normes, bien ficelé mais un manque d'intérêt manifeste pour

    l'ensemble des protagonistes a fait que le côté pourtant émouvant présent ne m'a pas atteint une seule

    seconde.

     Je pense que cette oeuvre  comporte du bon et du moins bon, de ce fait les avis peuvent être très

    contradictoires.

     

    Extraits et citations :

     « – Je crois que perdre quelque chose qui nous est cher, c'est comme se perdre soi-même. »

     

    « Mais la vie, c'est autre chose. On ne peut jamais être sûr du résultat, même si on fait tout comme il faut.

    La vie, elle vous joue des tours. »

     

    « J'ai été condamnée à rester de l'autre côté d'une vitre trop épaisse pour pouvoir la traverser. »

     

    « Et même sans aller jusque-là, une relation comme la leur  les situe à part dans l'esprit de certains. »

     

    « La vérité, c'est que je ne sais pas comment pardonner à ma sœur. Je ne sais pas comment lui pardonner

    parce que je ne mérite pas de lui en vouloir. Et j'ai peur, si je lui en veux, de la perdre pour toujours. »

     

    « Nathalie et Hannah étaient magnifiques toutes les deux, et la constellation qu'elles formaient aussi. »

     

    « Je sais bien que vous êtes morts. Mais je vous entends. Tous, je vous entends : « nous avons eu une vie.

    Une vie qui a compté. »

     

    @Ava Dellaira

    Love letters to the dead de Ava Dellaira (Challenge contre l'homophobie)

     

     


    votre commentaire
  •  

    Si loin de toi de Tess Sharpe (Challenge contre l'homophobie)

     

    Catégorie :  Roman jeunesse

     

    Si loin de toi de Tess Sharpe (Challenge contre l'homophobie)

    Résumé :

     

    Sophie Winters a failli mourir. Deux fois.

    Survivante

     

    Blessée à vie, elle est accro aux anti-douleurs.

    Droguée

     

    Mina, sa meilleure amie, a été tuée sous ses yeux.

    Traumatisée

     

    Personne ne croit à sa version des faits. Ni la police. Ni sa famille.

    Seule au monde

     

    Elle se battra pour qu'éclate la vérité. Au nom de l'amour.

    Prête à tout

     

     

    Unanimement salué par la critique aux Etats-Unis, ce roman ravira tous les fans de Nos étoiles contraires.

     

    Si loin de toi de Tess Sharpe (Challenge contre l'homophobie)

     

    Maribel  m'a conseillé  ce roman dans le cadre du challenge contre l'homophobie. Je la remercie car j'ai

    fait une belle découverte.  L'auteure développe plusieurs sujets très intéressants dans son œuvre. À savoir

    le deuil,  l'homosexualité, l'amitié, la toxicomanie,  la culpabilité,  une quête acharnée pour découvrir la

    vérité. Ce qui nous donne un mélange très  prenant et additifs.  Tess Sharpe a une plume agréable, celle-ci

    nous fait éprouver un certain nombre de doutes, d'espoir, de l'empathie aussi face au parcours dramatique

    de notre héroïne principale.

    Sophie assiste impuissante au meurtre de Mina, alors qu'elle-même est gravement blessée. A son réveil,

    à l'hôpital,  Elle est dans  l'incompréhension la plus totale. Comment une telle tragédie a pu se produire

    et pourquoi ? Sophie donne sa version des faits aux  policiers qui ne la croient pas une seule seconde car

     un élément compromettant est retrouver sur elle alors qu'elle  était inconsciente après avoir été frappée.

    Ce livre contient énormément de flash-back qui m'ont un peu gêné au début mais qui ont une grande utilité

    pour la compréhension du récit. Cela permet également de découvrir des moments de vie de Mina.

    Même si cette dernière est décédée, de cette façon elle est présente tout au long du roman. Sophie 

     va avoir qu'une idée en tête  découvrir la vérité pour que le meurtrier soit punie, et surtout qui

    et l'homme qui a  blessé mortellement  Mina ?

    Au fil des pages, nous découvrons que  cette son amie détenait un certain nombre de secrets Et qu'il y avait

    pas mal de zones d'ombre dans sa vie.

    Sophie et Nina  ne sont pas réellement meilleurs amies, mais elles éprouvent l'une pour l'autre quelque chose

    de beaucoup plus fort, de l'amour tout simplement…  Union cachée ? Un coming out  difficile ?  Ou une

    découverte ou suppositions de la part de leur entourage.

    Ces héroïnes m'ont touché,  nous mesurons de plus en plus par quelles étapes elles sont passées. Les

    mensonges qu'il a fallu inventer. Puis nous avons Rachel, Kile et Trev  le frère de Mina qui

    interviennent dans l'histoire. Il n'y a pas d'âge pour mourir mais cela est encore moins acceptable quand cela

    arrive à cet âge là.  Ils vont donc tous se lancer dans une enquête pour connaître enfin ce qu'il s'est

    réellement passé ?

    Un petit côté thriller, qui donne du suspenses à ce roman. Arriveront-ils à démasquer le coupable ?

    Sophie arrivera-t-elle à faire son deuil et a laisser partir Mina ? Peut-être bien, mais ce qui est sûr

    c'est qu'ils vont aller de surprise en surprise, partir parfois sur des fausses pistes, se mettre en danger.

    Il s'agit de réhabiliter Sophie, qui a été malmenée, accusée à tort. Permettre à l'entourage de Mina

    de ne plus se sentir coupable. Cela fait beaucoup de mystère à éclaircir, mais le jeu en vaudra la chandelle.

    Un roman touchant additif, l'auteur nous tient en haleine jusqu'à la fin.

    J'ai beaucoup aimé cette lecture, grâce à la plume de Tess Sharpe et à une intrigue rondement bien

    menée, jusqu'à pratiquement la dernière page nous ne savons pas qui est derrière tout ça !

    L'auteur a su employer les mots justes pour m'émouvoir, à travers une kyrielle de thèmes abordés, tout aussi

    intéressant les uns que les autres.  Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un coup de cœur mais ce roman fait

    réfléchir sur la tolérance, sur l'injustice de la vie, sur le deuil et la reconstruction. 

     

     

     Extraits et citations :

     « – C'était ma meilleure amie. Vous croyez que je ne me rends pas compte à quel point  j'ai merdé ? Il y a

    des nuits où je suis incapable de m'endormir parce que je pense à ce que j'aurais pu faire différemment. À ce

    que j'aurais pu faire pour la sauver. C'est ma faute. Je le sais. Et je vais devoir apprendre à vivre avec. »

     

    « Mina occupe toutes mes pensées. Mina  enterrée, et son assassin en liberté tandis que la police cherche

    dans la mauvaise direction. »

     

    « Quand bien même elle serait allée acheter de la drogue cette nuit-là, ça n'aurait rien changé. Le seul

    coupable, c'est celui qui a appuyé sur la détente. Et nous le trouverons. »

     

    « – Toi et Mina, vous étiez…

    Elle change de tactique, brusquement, exactement comme dans ses lettres, partant dans une direction avant

    d'opérer un virage à 180 degrés  en milieu de phrases.

    – Tu aimes les filles, n'est-ce pas ? »

     

    « Il plisse les yeux.

    – Tu étais vraiment clean ?

    Tu veux que je le jure sur sa tombe ? Parce que je le ferai. On peut même y aller maintenant. »

     

    « Il l'aimait. Cela me fait mal au cœur, mais je n'en doute pas une seconde. Et je comprends trop bien

    la frustration, la souffrance insoutenable de l'avoir aimée et de l'avoir perdue. »

     

    « Pourquoi fallait-il qu'elle garde toujours des secrets ? Elle aurait dû savoir que c'était dangereux. »

     

    « – So, tu dois croire au paradis, dit-elle en insistant sur l'obligation.

    – Pourquoi ?

    – C'est juste que… Il le faut. Sinon que penses-tu qu'il se passe quand on meurt ?

     – Je pense qu'il ne se passe rien. A mon avis, c'est la fin. Et quand on est parti, on est parti. »

     

     « Entre deux respirations, je m'évanouis. La douleur disparaît et tout va bien, j'ai l'impression de sentir

     Mina, quelque part… Et ça ne fait pas mal. Je me sens bien. »

     

    « – Elle t'aimait. Elle voulait être avec toi. C'est pour ça qu'elle m'a avoué la vérité sur elle. Elle a dit

    qu'elle avait fait son choix. C'était toi. Je pense que ça a toujours été toi. »

     

    @Tess Sharpe

    Si loin de toi de Tess Sharpe (Challenge contre l'homophobie)


    2 commentaires
  •  

    Comme un livre ouvert de Liz Kesseler (Challenge contre l'homophobie 2ème édition)

     

    Comme un livre ouvert de Liz Kesseler (Challenge contre l'homophobie 2ème édition)

     

    Catégorie : New Adult  Homosexualité

     

    Comme un livre ouvert de Liz Kesseler (Challenge contre l'homophobie 2ème édition)

    Résumé :

    Ashleigh Walker est amoureuse. Au sens le plus intense et bouleversant du terme. Un amour inconditionnel

    qui la consume. De quoi oublier de s'inquiéter pour ses mauvais résultats scolaires. De quoi lui faire oublier

    le mariage de ses parents qui s'effondre. Il y a juste une chose qui la perturbe… Pourquoi n'est-ce pas Dylan,

    son petit ami qui la met dans cet état, mais plutôt Mademoiselle Murray, sa prof d'anglais ?

     

    Comme un livre ouvert de Liz Kesseler (Challenge contre l'homophobie 2ème édition)

     

    J'ai  choisi ce livre en fonction du résumé afin de le faire rentrer dans le challenge contre l'homophobie. Un

    résumé qui paraissait prometteur. D'autre part, j'aime beaucoup la catégorie New adult donc j'ai foncé les

    yeux fermés.  La plume  de l'auteure est agréable à lire, un style fluide et nous voilà immergés dans le

    monde de l'adolescence. Seulement voilà Ash est à la recherche de son identité sexuelle, elle semble davantage

    attirer par son professeur d'anglais que par son petit ami du moment Dylan. Le décor est planté.... Mais

    au fil des pages j'ai eu l'impression de suivre une bande d'ados classiques, avec certains clichés.

    Notre héroïne principale se pose des questions et alors ? Rien ne vient vraiment… Mademoiselle Murray

    lui trouve un certain talent, elle l'encourage, lui donne des conseils mais il en est ainsi durant les trois quarts

    du roman. Une impression de tourner un peu en rond… Une ado déboussolée qui ressent quelque chose

    de spécial pour cette femme, elle observe sans arrêt ses réactions à la recherche de la moindre attention.

    Je trouve cela très dommage, d'être passé à côté d'un thème qui touche de nombreuses personnes et

    cela aurait peut-être permis de lever le voile sur l'homosexualité. Ici nous n'apprenons rien, j'étais plutôt

    pressée que les choses bougent…  Mis à part des problèmes récurrents aux adolescents, Nous découvrons

    son quotidien, sa famille ses amis et le lycée,  La préparation du bac…

    Une situation bloquée entre cette jeune fille et sa prof d'anglais. Cette lecture à été agréable sans plus,

    J'ai passé un moment de détente. Cependant ce roman n'a pas été à la hauteur de mes attentes.

     

     Extraits et citations :

     «Melle Murray s'affaire à ranger des papiers et ne laisse pas la tête à notre passage. Je devrais être ravie de

     m'en  tirer sans avoir été cuisinée sur le dernier cours. Au lieu de ça, je me sens minable. Est-ce qu'elle

      m'ignore ? Est-ce qu'elle est contrariée parce que j'ai séché ? Ou est-ce que je me  surestime, alors qu'elle

    n'est pas obnubilée à ce point par ses élèves ? »

     

    « Il y a quelque chose dans sa manière de sourire. Rien à voir avec le sourire hypocrite de ma mère ou celui

    de Cat quand elle magouille un truc. Chez Mlle Murray, c'est comme un éblouissant rayon de soleil. Et là,

    maintenant, alors que ma vie est si sombre, j'ai besoin d'un peu de chaleur. »

     

    «  J'ai hâte de la revoir. Je suis ravie que les cours reprennent dans quelques jours. Quoi ? Je viens vraiment

    de penser ça ? »

     

    «Melle Murray me regarde avec une telle intensité que je me demande si elle ne m'entend par réfléchir. »

     

    « – Je t'apprécie, c'est vrai, admet Melle Murray. Bien sûr que je t'apprécie, mais pas… »

     

    « – Enfin ! S'exclame-t-elle.

    Elle me tend alors les bras. Je lâche la main de Jayce pour aller vers elle. Je lui tombe dans les bras et elle

    me serre très fort. Puis elle s'écarte en me tenant toujours et me regarde droit dans les yeux.

    – J'attendais que tu me le dises. »

     

    « – Papa, c'est moi, c'est tout. C'est simplement ce que je suis, qui je suis. Et ce que je veux être.

    Accepte-le, Accepte-moi. »

     

    @ Liz Kesseler

     

    Comme un livre ouvert de Liz Kesseler (Challenge contre l'homophobie 2ème édition)

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique