• Les bottes rouges de Fleur Hana LC de HAMI (LC avec Maribel et Gaëlle)

     

    Les bottes rouges de Fleur Hana LC de HAMI   (LC avec Maribel et Gaëlle)

     

     Catégorie : Romance contemporaine

     

    Les bottes rouges de Fleur Hana LC de HAMI   (LC avec Maribel et Gaëlle)

    Résumé :

     

    « J'ai envie d'oublier que mon frère est mort, que personne ne me regarde plus de la même façon.Je sais que ce

    type a le pouvoir de me faire tout oublier. Et j'ai envie de lui. Tout simplement. »

     

    Dans cette romance contemporaine sensuelle, Angie nous raconte son expérience du deuil et nous entraîne

    dans son cheminement personnel qui la conduit dans les bras de Valentin. Il l'aide à pleurer. Elle lui apprend

    à aimer.

     

    Fleur Hana pose des mots simples sur un sujet grave, rythmant ce récit de touches d'humour et d'érotisme

    qui donnent cette petite étincelle maintenant à distance le pathétisme déplacé dans lequel il aurait été facile 

    de tomber.

     

    Les bottes rouges de Fleur Hana LC de HAMI   (LC avec Maribel et Gaëlle)

     

    Un vote pour une lecture commune au sein du groupe de Hami, un résumé intéressant,  nous voilà parties,

    Maribel, Gaëlle et moi-même dans cette lecture.  Je découvre pour  la première fois, l'auteure Fleur Hana.

    Cette dernière  nous livre un récit au sujet grave, elle va nous décrire avec brio les différents sentiments

    éprouvés par notre héroïne principale ainsi que certains de ses amis. À savoir, le deuil, la culpabilité,

    l'incompréhension, elle va nous démontrer que chaque personne ne réagit pas toujours de la même façon,

    ce n'est pas pour autant que la souffrance n'est pas présente. C'est simplement la manière dont le mal-être

    de chacun s'exprime.

    En effet, Angie perd son frère Damien dans un accident de moto, et ne va pas toujours avoir les réactions

    appropriées, pour faire face à ce deuil au risque de heurter la sensibilité de certains membres de son entourage.

    Qui peut savoir ce qu'il se passe dans la tête d'une personne endeuillée ?  Angie est très perturbée, à juste

    titre  et va chercher du réconfort auprès d'hommes qu'elle rencontre par hasard. Ce n'est peut-être pas la

    meilleure solution pour résoudre ses problèmes ? Que ne ferait-on pas, pour trouver une épaule sur laquelle

    se reposer, ressentir juste un peu d'amour pour avoir l'impression d'exister ? Seulement voilà, Angie s'y

    prend mal… L'auteure a une plume fluide et agréable qui raconte les faits sans jamais tomber dans le

    morbide. Elle emploie cependant parfois un langage un peu vulgaire, intentionnellement pour décrire

    le milieu dans le milieu social dans lequel évolue Angie. Cette fille est de plus en plus  paumée, presque

    à la dérive, lorsqu'elle rencontre Valentin… Deviendra-t-il son sauveur ou bien se bercera-t-elle d'illusions ?

    C'est la rencontre de deux êtres meurtris par la vie, cependant un fossé énorme  les séparent. Auront-ils

    les mêmes attentes ? Fleur Hana décortique le cheminement psychologique de l'un et de l'autre, elle fait

    durer le suspense en faisant planer durant un bon moment  le jeu du chat et de la souris entre nos deux

    protagonistes. Ce qui a eu le don de me hérisser le poil  à certaines reprises ! J'avais vraiment l'impression

    de tomber dans « je t'aime, moi non plus ». Plusieurs fois j'ai eu envie de les secouer afin que cela cesse…

    La vie est courte alors pourquoi  tout doit  partir de travers ? Peut-être devraient-ils faire des concessions,

    se remettre en question ? Au fil des pages, je les vois s'engluer  dans un engrenage infernal ! Malgré

    les embûches qui les empêchent d'avancer, je ne cesse d'espérer que ces deux êtres torturés auront encore

    la possibilité de se défaire de leurs « casseroles » respectives. L'auteure nous implique dans ce roman

    touchant, et une question me taraude : l'être humain est-il capable de changer ? Pour sortir de

    l'incompréhension ressentie par Angie, que faudrait-il qu'elle fasse ? Fleur Hana  fait passer le message

    suivant : la vie n'est pas un long fleuve tranquille…

    J'ai trouvé  les personnages attachants, quoique parfois très énervants mais chacun doit faire face assez vieux

    démons. Certains passages m'ont usés les nerfs  car j'étais impatiente qu'Angie entraperçoive enfin le bout

    du tunnel…  Cela m'a fait penser à la chanson : « aujourd'hui peut-être, ou alors demain » de Michel

    Sardou. 

    Fleur Hana a su exploiter un thème gravissime, sans tomber dans la mélodrame.  Certaines scènes sont

    d'ailleurs assez cocasses ! Des répliques succulentes ! Un mélange de tristesse et de sourires, car il arrive

    toujours un moment où la vie reprend son cours. Le temps apaise les blessures, on oublie pas ou vie avec.

    J'ai aimé cette lecture très intéressante, cependant je n'ai pas ressenti de coup de coeur.

    C'est une façon différente de nous faire réfléchir sur la perte, le chagrin et la reconstruction progressive,

    variable selon chaque individu. Ce  roman interpelle car nous y sommes tous confronter à différentes

    période de notre existence.... 

     

    Extraits et citations :

     «  Pleure  ton frère, mécréante, n'as-tu donc  pas honte de ton attitude ? » Déjà que toutes les grenouilles de

    bénitier l'ont mauvaise parce que Damien n'a pas voulu être enterré, rajoutons à cela que sa soeur n'a pas 

    versé une larme de la journée et on frise la damnation éternelle. »

     

    « Parler  de quelqu'un au passé,  ça me rappelle les cours d'histoire. Et ça me rappelle surtout que la vie de

    mon frère a le son point final et qu'il fait parti de l'histoire... »

     

    «Le poids de la culpabilité ajouté à celui du chagrin, je ne pense pas être assez forte pour supporter ça. »

     

    «On ne festoie pas pour le décès de quelqu'un, ce n'est pas ce que j'appelle lui rendre hommage. »

     

    «Souffre pour la perte de ton frère mais n'ajoute pas la culpabilité, tu ne la mérites pas. »

     

    « – Je pense que c'est mieux, pour nous deux. Tu peux vivre ta vie sans changer quoi que ce soit et moi, je

    me préserve. Parce que ce passé, ces filles qu'on croise avec qui tu as couché… Je n'en ai pas la force… »

     

    « – On l'appellera l'introuvable, d'accord ? »

     

    @ Fleur Hana

    Les bottes rouges de Fleur Hana LC de HAMI   (LC avec Maribel et Gaëlle)

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Juin 2016 à 18:37

    je me suis ennuyee

      • Patpette
        Lundi 20 Juin 2016 à 18:57

        J ai été touchée par cette fille paumée et incomprise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :