•  

    Poupées de cire du Vol 1 à 5 de Greg Quesne

    Catégorie :  Roman policier

     

    Poupées de cire du Vol 1 à 5 de Greg Quesne

     Résumé :

     

    Paris, 8 octobre 1899

    Au milieu de la nuit, le corps d'une jeune femme est retrouvé allongé sur un canapé au milieu des Grands

    Magasins, près du Louvre. Cela pourrait être la routine, et pourtant, La scène de crime dénote. Ce cadavre

    n'est pas comme les autres... C'est le corps d'une femme savamment métamorphosé en une poupée de cire.

    Hélas ce n'est pas la première victime à avoir été découverte dans une macabre mise en scène de ce genre.

     

    Justin, Marcelin, Tomma et Jean constituent la brigade chargée de cette affaire. Ils traquent la moindre

    indice... en vain.

     

    Émilien, jeune diplômé de l'École de police de Rouen, et un homme fluet et timide qui monte à la capitale

    pour tenter sa chance. En quête de son premier poste, il espère ne pas aboutir au fond d'un placard à faire de

    la paperasserie. Mais une rencontre aussi violente qu'incongrue pourrait bien bouleverser sa vie et sa

    carrière.

     

    Accompagnez ces hommes de l'ombre dans la création de la première unité de police judiciaire française, soyez

    les témoins de la naissance de la police scientifique qui évoluera avec son temps vers celle que nous

    connaissons tous aujourd'hui.

     

    Poupées de cire du Vol 1 à 5 de Greg Quesne

     

    Je remercie Lune Écarlate Éditions de m'avoir confié les cinq volumes en service presse. Lorsque j'ai pris

    connaissance du résumé, je me suis dit : cette saga ne va pas être comme les autres. Cela a suscité mon

    intérêt. Effectivement, les faits se déroulent en 1899 et bien entendus les institutions policières ne disposaient

    pas de l'évolution technologique que nous connaissons aujourd'hui.

    Dans les trois premiers volumes, l'auteur s'attache à nous décrire chaque personnage qui vont avoir un lien

    dans l'intrigue. J'ai trouvé cette approche très intéressante, nous découvrons Émilien, un jeune garçon

    passionné, qui a une soif d'apprendre impressionnante. Il va quitter sa province pour rejoindre l'unité

    au 36 Quai des Orfèvres à Paris. Greg Quesne va au fil des pages nous dépeindre chaque  protagoniste

    rencontré. hormis Émilien, nous allons faire la connaissance de Flora et Juliana. Seront-elles amenées à

    croiser le destin de ce jeune enquêteur ? Il y aura également Jeanne et Camille sa fille. De quelle manière

    tous ces individus vont-ils  être mis en contact, ou pas ?

    Une chose est sûre, Émilien n'a qu'une idée en tête, rejoindre une équipe déjà bien aguerrie. Ce dernier

    souhaite impérativement travailler sur une affaire de la plus haute importance : celle des poupées de cire.

    Il intègre la brigade, avec la ferme intention de montrer ce dont il est capable. Ses collègues et supérieurs

    l'accueilleront-ils comme il se doit ? Pour cette équipe de vieux briscards, cette jeune recrue n'est qu'un bleu.

     Cependant, tout le monde s'accorde à dire que ce garçon méthodique et plein de fougue présente de vraies

    dispositions d'enquêteur. Certains éléments concernant cette affaire plus que troublante vont être mis

    en lumière. Chacun aura sa théorie, une chose est sûre le temps presse... Le nombre de victimes s'accumule…

    Les hommes de la brigade du 36 Quai des Orfèvres n'ont plus de temps à perdre, le compte à rebours est

    déclenché. Chacun va devoir rassembler les pièces du puzzle, afin de mettre la main sur le ou les coupables.

    Dans ses cinq volumes, l'auteur construit progressivement son intrigue rondement bien menée. Il dresse

    le portrait de chaque intervenant dans l'histoire. Sans compter, le travail de recherche Greg Quesne a dû faire

    concernant les méthodes policières, le fonctionnement des services du 36 Quai des Orfèvres à cette époque-là.

     Un roman riche en documentation, des personnages attachants, certains intrigants… Tous les ingrédients

    sont là pour susciter notre curiosité. Ce fameux dossier qui hante tous les esprits de brigade avance bien trop

    lentement...

    L'auteur nous tient en haleine et nous offre un final qui présage une suite bien prometteuse. J'ai hâte

    de découvrir les prochains volumes pour connaître le fin mot de l'histoire.

    J'ai passé un très bon moment de lecture. L'intrigue prend de l'ampleur progressivement… Chaque

    description ou vérité dévoilée par l'auteur est un morceau du puzzle à mettre en place.

    Une enquête policière originale et très intéressante. Dans les prochains opus, constateront-nous l'évolution

    des progrès des technologies scientifiques. À cette époque, la façon d'élucider une énigme se rapportait

    plus à des déductions qu'à autre chose…

     

    Extrait et citations :

    Tome 2 :

     « Sur le mur faisant l'angle de la rue, une plaque émail d'un bleu royal reflétait l'éclat du soleil ; il y était

    inscrit en lettres d'imprimerie 1er Arrondissement - Quai des Orfèvres. Émilien ne peut contenir un soupir

    d'admiration face a cette simple plaque qui annonçait un des piliers de l'histoire et de la justice française. »

     

    « – Je… Je ne sais pas. Mais je ferai mon possible pour apporter un peu de lumière… Je dois vous avouer…

    que c'est ma première enquête sur le terrain… enfin, hors de l'école… »

     

    « Il me faudrait un peu de temps pour prendre mes marques au sein de votre équipe. Votre complicité

    semble si forte. J'ai un peu l'impression d'être un grain de sable à l'intérieur d'une mécanique bien

    huilée… »

     

     Tome 3 :

     « – Par mais aïeux, vous êtes une libertine ! Que Dieu me préserve de votre personne ! S'outragea la

    demoiselle que l'alcool commençait à rendre audacieuse. »

     

    « Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de se questionner sur l'existence qu'elle menait. Elle était si loin

    de chez elle et des valeurs que ses parents lui avaient inculquées. Luxure, alcool et dessin… Aspirait-elle

    vraiment à cette vie ? En outre, il y avait le reste… »

     

    Tome 4 :

     « Six dossiers distincts, six victimes, six poupées de cire… »

     

    « Ces victimes ne serviraient qu'à immortaliser magnifier la muse de cet homme… fût-elle elle-même

    décédée. C'est possible… »

     

    Tome 5 :

    « C'est du très bon boulot, les gars. Enfin, on avance dans cette enquête ! »

     

    @Greg Quesne

                    Poupées de cire du Vol 1 à 5 de Greg Quesne

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Le peintre de Nathy

    Catégorie : Littérature sentimentale paranormale

     

    Le peintre de Nathy

    Résumé :

     

    Un soir de vernissage, Marc, un jeune peintre prometteur, rencontre un bien étrange visiteur qui suscite en

    lui un trouble qu’il ne comprend pas. Lui, le tombeur de ces dames, attiré par un homme ? Impossible !

     

    Comment Marc vivra-t-il cette nouvelle facette de sa personnalité ?

     

    Le peintre de Nathy

     

    Je remercie Lune Écarlate Éditions de m'avoir confié ce service presse. Une couverture qui attire l'œil et un

    résumé  qui donne envie de découvrir cette nouvelle. C'est la première fois que je lis une homoromance

    paranormale. Je trouve que l'intrigue est très originale. Nous connaissons tous l'univers Bit-lit ainsi

    que les romans MM, mais il est extrêmement rare à ma connaissance de trouver un savoureux mélange des

    deux catégories.

    Nous allons entrer dans l'existence de Marc qui vit à New York. C'est à présent un peintre renommé, mais

    pour parvenir à exercer son art en toute liberté, il a fallu  qu'il fasse des choix cruciaux. Notre héros a dû

    changer radicalement de cadre de vie. Au fil des pages, nous en apprenons davantage sur ses origines.

    L'endroit où il a vécu par le passé. Marc n'est pas un homme tout à fait comme les autres. À présent,

    il a trouvé un équilibre et semble s'épanouir pleinement. Pourtant, il va faire une rencontre qui risque

    de bouleverser ses certitudes. Il va croiser par hasard un certain Swann, un homme charismatique qui

    trouble fortement notre artiste peintre. Ce dernier s'interroge… Il ne comprend pas… Il a toujours aimé

    les femmes… Alors, que lui arrive-t-il ? Est-ce que l'alcool bu durant la soirée  lui a tourné la tête ?

    Le problème est certainement plus complexe que cela. Faut-il encore qu'il accepte cette réalité ?  Parviendra-

    t-il a qualifier ce qu'il ressent ? Quand bien même il le ferait, cela ne risque-t-il pas de mettre un frein à sa

    carrière ? Marc est torturé par son émoi. Doit-il en avoir peur ? Toujours est-il que cette rencontre

    va le mettre au pied du mur… Une relation sera-t-elle envisageable entre les deux hommes ? D'autant

    que Swann semble appartenir à un clan mystérieux. N'est-il pas dangereux de lui faire confiance ?

     Au  fur et à mesure de l'avancée dans l'histoire, les événements se mettent en place, des vérités voient

    le jour. Cependant, un autre événement imprévu va venir compliquer les règles établies. Aloïs sera-t-il

    en mesure de déranger le confort amoureux de Marc et de le faire chavirer définitivement ? Pour le meilleur

    ou pour le pire ?

    J'ai passé un bon moment de lecture en compagnie de nos différents protagonistes. L'auteure aborde le thème

    de l'homosexualité avec beaucoup de pudeur et d'intelligence. Elle montre la difficulté de s'accepter tel que

    l'on est, quel que soit le jugement des autres. L'étonnement que peut ressentir un hétérosexuel se découvrant

    des penchants pour une personne du même sexe. Le cheminement intellectuel suivi de l'acceptation aussi

    difficile soit-elle.

    Une nouvelle très intéressante, des personnages touchants. Trop vite lu à mon goût, cela dit l'essentiel y est

    habilement développé.

     

    Extraits et citations :

     « Sex-friend : aucune promesse, aucune contrainte, juste du plaisir partagé entre amis et adultes

    responsables et consentants.

    S'il y en avait bien une capable de lui faire oublier ce satané mec, c'était bien elle ! »

     

    « – Mmm… celui-là si, on dirait bien. Ce n'est pas parce que tu es attiré par lui que tu vires définitivement

    ta cuti. Sans doute es-tu un bi qui s'ignore… »

     

    « Toi, c'est son cœur que  tu as ravi… et lui le tien… Je me trompe ? »

     

     

    @Nathy

                 Le peintre de Nathy


    votre commentaire
  •  

    Àme à Àme de Christian Perrot

    Catégorie : Fantastique/ Horreur

     

    Àme à Àme de Christian Perrot

    Résumé :

     

    Un homme désespéré essaye de se suicider en se jetant du haut d’un toit. Par malchance, il fauche avec lui

    une âme innocente passant par hasard à cet endroit au mauvais moment.

     

    Les deux êtres vont se retrouver intimement liés pour un bien étrange voyage aux confins de l’esprit et de la

    démence.

     

    Ensemble, ils affronteront les plus horribles facettes de l’âme humaine jusqu’à l’ultime vérité, car, de cette

    rencontre fortuite, dépendra la vie de trois personnes diamétralement opposées…

     

    Public averti, 18ans +

    AVERTISSEMENT AU(X) LECTEUR(S)

    Ce roman est particulièrement angoissant, voire profondément dérangeant par les thèmes qu’il aborde : la

    mort, la haine, le meurtre, les violences sexuelles et morales. De nombreuses scènes psychologiquement et

    moralement éprouvantes attendent le lecteur.

     

    En vertu de quoi, cet ouvrage est fortement déconseillé aux enfants et aux adolescents pouvant se voir

    choqués. Parents, merci de prendre garde à ne pas laisser ce livre entre les mains des plus jeunes.

     

    Àme à Àme de Christian Perrot

     

    Je remercie Lune Ecarlate Editions de m'avoir confié ce service presse. Je dois avouer que c'est quasiment

    la première fois que je m'adonne à ce style de romans. Pourtant, dès que j'ai pris connaissance du résumé

     je n'ai pas hésité une seule seconde. Une chose est certaine, de la première à la dernière ligne, j'ai été

    complètement happée par l'intensité du récit, sans parler de l'intrigue qui est pour moi, sans commune

    mesure carrément phénoménale.

    Nous faisons la connaissance de John qui n'attend plus rien de la vie et qui décide de se suicider. Il étudie

    pourtant le meilleur endroit pour se jeter d'un toit, enfin de ne porter préjudice à personne. Ce jour-là,

     après quelques minutes d'hésitation il se jette dans le vide. Manque de pot, au moment de percuter le

    bitume il écrase une passante. À partir de cet instant, l'auteur nous fait pénétrer dans un univers à la

    fois effroyable est captivant. Notre héros va être victime de visions terrifiantes, d'agressions physiques

    et psychologiques. Il va malgré lui assister à des scènes d'horreur absolue. Pourtant, a-t-il un moyen

    d'échapper à ce cauchemar sans fin ? Les questions fusent dans sa tête. Est-il réellement décédé ? Ou bien est-

    il entre la vie et la mort à l'hôpital ? Quel est cet endroit des plus terrifiants ? L'enfer, le purgatoire ? Peut-

    être se trouve-t-il plonger dans le coma ? Cela expliquerait  certainement ses hallucinations visuelles et ses

    agressions ? Est-il simplement là pour mener à bien une mission ? Tout s'embrouille dans la tête de

    cet homme complètement seul et totalement perdu. Au fil des pages, Christian Perrot commence à lever le

    voile sur certaines zones d'ombre. Malgré tout, le suspense, le danger, la terreur est de plus en plus palpable.

    John trouvera-t-il le moyen de  fuir ? Est-il possible de revenir en arrière ? Rien n'est sûr… Plusieurs fois

    il est confronté à sa propre mort et se retrouve propulsé dans des lieux plus oppressants les uns que les autres.

    Doit-il payer le prix de son suicide ? Ou bien le décès accidentel de la personne qui se trouvait au mauvais

    endroit au mauvais moment ? John finira par obtenir des réponses, mais à quel prix ? Il devra faire des choix,

    et n'aura pas le droit à l'erreur.

    Une lecture avec des scènes qui peuvent choquer certaines personnes. Par contre, l'intrigue est menée d'une

     main de maître sur un rythme haletant. 

     L'auteur nous offre un final inattendu mais explosif.

    J'ai dévoré ce livre, j'ai vibré, j'ai douté… J'ai tout simplement adoré. Je n'espère qu'une seule chose, qu'une

    suite soit envisagée.

    Un livre inoubliable, que je qualifierais de chef-d'œuvre.

     

    Extraits et citations :

     « Depuis qu'il s'était éveillé dans le métro désert, il se sentait démuni et vulnérable, quelle que soit la

    situation rencontrée. Aussi préféra-t-il reculer encore d'un pas en murmurant :

    – Non, non, merci bien ! Je me suis perdu, voilà tout. Laissez-moi partir, s'il vous plaît ! »

     

    « La seconde suivante, un brouillard le recouvrit et il se sentit chuter dans un gouffre sans fin. Sa dernière

    émotion fut intense soulagement. Enfin, il allait mourir définitivement et quitter ces lieux hallucinés… »

     

    « Cette fois, il se tenait à la station du Père-Lachaise. Encore un clin d'œil douteux à sa situation. »

     

     « Son aventure frôlait le ridicule tout en demeurant incroyablement éprouvante pour sa santé mentale. »

     

    « – En fait, nous n'étions pas dans la réalité, essaya d'expliquer John. Par un incroyable effet, nous nous

    sommes retrouvés… comment dire ? Non pas face à face, mais bel et bien âme à âme. »

     

    @Christian Perrot

    Àme à Àme de Christian Perrot

     

     


    1 commentaire
  •  

    Coeur de biker de Florence Gerard

     

    Catégorie : Romance/ Enquête policière

     

    Coeur de biker de Florence Gerard

     Résumé :

     

    Amis d’enfance, Harley et Manus ont grandi dans la petite ville de Maumee dans l’Ohio, unis par la passion

    de la moto et des sensations fortes.

     

    Elle rêve de sauver des vies en devenant médecin et lui ne cherche qu’à perpétuer la tradition familiale en

    intégrant les Blacks Mummies, le club de motards de son père. Sortis de l’enfance, la vie les sépare, du moins

    jusqu’à ce qu’un drame touche personnellement Harley et bouleverse son existence.

     

    Manus saura-t-il l’épauler dans cette épreuve, la protéger et surtout, lui ouvrir les yeux sur l’amour qu’il lui

    voue depuis toujours ?

     

    Coeur de biker de Florence Gerard

     

    Je remercie Amarante Editions de m'avoir confié ce service presse. Ce récit est une romance sur un fond

    d'enquête policière. Un sujet assez original, que je n'ai pas trop l'habitude de lire. Le destin va à nouveau

    réunir deux amis d'enfance, Harley et Manus après avoir été séparés quelques années.

     Pourtant,  ils vont se retrouver dans des circonstances dramatiques. Un meurtre a été commis sur un

    membre de la famille de la jeune femme. Bien des questions se posent… Manus est membre à part entière

    d'un club de motards. Cet endroit ne cache-t-il pas bien des secrets ?  Malgré  leurs années d'absence,

    nos deux personnages principaux semblent attirés l'un vers l'autre. Cependant, Harley ne semble pas

    tout à fait disponible. Dans un premier temps, l'urgence est de mettre hors d'état de nuire la personne

    qui a commis ce crime. Au fil des pages, l'auteure nous décrit parfaitement l'ambiance qui règne chez les

    Black Mummis. Quelles raisons auraient pu pousser ce fugitif à commettre un acte aussi odieux ? Vengeance,

    mafia, tueur en série ?  Commence alors les investigations, l'enquête progresse et nous assistons à quelques

    révélations. Un suspect potentiel reste introuvable, alors que, par ailleurs, un psychopathe sévit dans la

    région. La vie de Harley est-elle menacée à son tour ? Cette dernière va subir bien des tourments. Elle pourra

    compter sur Manus pour l'épauler. Il n'a qu'une idée en tête, trouver qui est responsable de ce drame et

    pourquoi ? Malgré tout, une attirance semble inévitable entre ses deux personnes. Une idylle sera-t-elle

    possible entre ces deux êtres au caractère bien trempé, qui ont finalement des points communs ? Florence

    Gérard  va venir troubler nos esprits. Et si les faits récoltés par la police ne nous amenaient pas sur la bonne

    piste ? Nous assistons finalement à une belle histoire entre nos deux protagonistes, cependant l'urgence

    et de mise… La réalité semble bien pire que ce que nous pouvions imaginer. Le danger est de plus en plus

    palpable, le suspense monte crescendo. Alors que le pire des scénarios semble se profiler à l'horizon,

    qui sera capable d'arrêter ce fou furieux, qui tourne dangereusement autour de la jeune femme ? Manus

    est un homme amoureux,  prêt à tout pour jouer les justiciers et sauver sa belle.  Une véritable chasse à

    l'homme va avoir lieu.  L'auteure nous réserve une surprise de taille, que je n'ai absolument pas vu venir. 

    Le rythme s'accélère,  l'individu sera-t-il arrêté sans provoquer de dommages collatéraux ? 

     J'ai passé un très bon moment de lecture.  Une intrigue originale rondement bien menée. Un savoureux

    mélange de romance et de meurtres permet au lecteur ou à la lectrice potentiel de reprendre son souffle.

     

     Extraits et citations :

     « –  Prends soin de Harley,  Manus, elle n'a plus que toi. Elle sera ta planche de salut dans ce monde. »

     

    « – C'est ta chance, mon fils ! Celle de leur prouver ce dont tu es capable. Et nous saurons tout là pour te

    soutenir. Tu peux y compter ! À l'idée d'avoir une assemblée d'amis pour ma potentielle mis à mort, je suis

    partagé entre réconfort et embarras. »

     

    « – Si je suis sortie avec Casey, c'est seulement dans l'espoir qu'il me file des tuyaux. Je n'aurais pas dû

    profiter de son attachement à mon égard. Je le regrette amèrement. »

     

    « Son regard est comme fou, et j'ai devant moi l'exemple parfait du docteur Jekyll et Mister Hyde. »

     

    @Florence GERARD

                     Coeur de biker de Florence Gerard

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Noël écarlate Anthologie Recueil

     

    Catégorie :  Recueil de nouvelles

     

    Noël écarlate Anthologie Recueil

    Résumé :

     

    Voici venir Noël et sa féérie. Faites-vous partie des naïfs pour lesquels le rouge est la couleur du Père Noël,

    celle des boules lumineuses, du ruban ou du papier cadeau ? Oubliez la neige, les beaux sapins et les chants

    traditionnels. Dans « Noël Ecarlate », le sang est rouge, visqueux, s’étend en flaques paresseuses. On vous

    propose de rompre avec ces traditions séculaires et d’embarquer pour un voyage différent en compagnie de dix

    auteurs. A lire à la lueur du feu, à voix haute et lumières tamisées, histoires de passer une soirée inoubliable,

    tous poils dressés. Découvrez dix histoires de Noël horrifiques et savourez bien ce moment... ce sera peut-être

    le dernier. Joyeux Noël !

     

    Auteurs : Pierre Brulhet, Serena Gentilhomme, Sophie Dabat, Emmanuel Delporte, Frédéric Livyns,

    Christophe Collins, Barnett Chevin, Céline Reinert, Brice Tarvel, Ruwan Aerts

    Dirigé par Marc Bailly

     

    Noël écarlate Anthologie Recueil

     

     Je remercie Amarante Éditions de m'avoir confié ce service presse, contenant dix récits d'auteurs d'horizons

     différents. Il est bien évident qu'après avoir lu ce recueil, vous ne verrez plus jamais Noël de la même

    façon. Des histoires totalement différentes, pourtant l'issue est toujours des plus sanglante.

    Dans chaque nouvelle, ce désir de tuer en cette période de fêtes est véhiculé par différents sentiments. Nous

    y trouveront : la vengeance, l'injustice, la tristesse et le deuil, la folie des psychopathes. Les mobiles ne

    manquent pas. Malgré tout, même si nous savons que la fin est inévitable, à chaque foisCe le suspense

    demeure présent à chaque instant. 

    L'ensemble du recueil a suscité mon intérêt. Cependant, quatre nouvelles m'ont davantage transportée.

     –  De terre et de larmes.

     –  Ode au père fouettard.

    – The Tower.

     – Réveillon De Sang.

     Les auteurs ont fait preuve de beaucoup d'originalité , le danger est permanent. Il y a d'un côté les tueurs

    qui opèrent de façon méthodique, nous savons qu'ils iront jusqu'au bout du but qu'ils se sont fixés. D'autre

    part, il y a les victimes qui devront faire preuve de sang-froid, et nous pourrons observer surtout jusqu'à

    quelle extrémité peut aller l'être humain, qui conserve envers et contre tout, son instinct de survie.

    Moment de lecture intéressant, adrénaline et frissons garantis. Je rajouterai ma petite note d'humour en

    précisant que je ne suis pas sûre de pouvoir vous souhaiter : JOYEUX NOËL après avoir eu ce livre entre

    mes mains

    Avis aux amateurs…

     

               Noël écarlate Anthologie Recueil

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique