•  

    Jiji d'Emilie Achin

      Littérature sentimentale

     

    Jiji d'Emilie Achin

    Résumé :

     

    Jiji est infirmière dans une clinique psychiatrique pour enfants et adolescents. En dehors de son métier qu'elle aime plus que tout, sa vie est monotone et elle commence sérieusement a avoir peur de finir vieille fille. Elle décide alors de se reprendre en main afin de chercher l'amour.

    Et si son prince charmant arrivait plus vite que ce qu'elle pensait ? Et-elle prête à l'accueil ?

    L'amour, le suspense et l'humour sont une combinaison gagnante qui saura vous tenir en haleine.

     

    Jiji d'Emilie Achin

     

    Je remercie Émilie Achin de m'avoir confié son service presse. J'ai lu son précédent roman qui a été un

    coup de cœur. En découvrant le résumé de celui-ci, je me suis dit que tous les ingrédients étaient

    réunis pour passer un agréable moment. Effectivement, je ne regrette pas mon choix. Nous faisons

    connaissance avec Jennifer, surnommée Jiji. Un personnage haut en couleur, qui fait preuve d'un humour

    subtil. Cette dernière n'ayant jamais connu une relation stable et durable, reste méfiante en ce qui concerne

    le fait de rencontrer l'homme de sa vie. Pourtant, les années passant elle ne peut pas s'empêcher d'avoir peur

    de ne rien construire et surtout de vieillir seule. Cependant, la vie réserve parfois des surprises totalement

    inattendues. À la suite d'un accrochage en voiture, Jiji va faire la connaissance de Stéphanie. Et oui, que

    voulez-vous... constat obligatoire. Malgré cette contrariété, une rencontre peut-elle en amener une autre ? À

    la suite de malentendus, un certain John va croiser la route de notre pétillante Jiji  ? Sera-t-elle prête à faire

    tomber ses défenses et se laisser accoster par ce mystérieux inconnu ? Jennifer manque de confiance en elle,

    comme beaucoup de femmes, elle se trouve un grand nombre de défauts. L'alchimie entre ces deux

    personnages se produira-t-elle ? Bien des questions envahissent la tête de Jiji. Qui est-il ? Que lui trouve-t-il

    d'exceptionnel ? L'auteure nous offre un récit agréable, quelques situations cocasses. Elle entretient

    également un certain mystère… Jiji  va également être confrontée à une différence de classe sociale,  cela sera-

    t-il un obstacle à leur amour ? Émilie Achin exprime très bien la peur du qu'en-dira-t-on. 

     Entre amour, doutes, et humour... Nous allons suivre les tribulations de cette jeune infirmière et de son

    bel Apollon. À plusieurs reprises, je me suis demandé si ce fameux John n'avait rien à cacher ? La situation

    n'est-elle pas trop belle pour être vraie ? Nous ne sommes pas au pays des bisous nounours tout de même !

    Alors, avais-je raison ou tort ?

    J'ai passé un très agréable moment de lecture en compagnie de nos protagonistes. j'ai adoré le caractère de

    Jiji, ainsi que son sens de la répartie.

    Un roman détente que je conseille vivement.

     

     Extraits et citations :

     «Jiji, reine de la gaffe, parle plus vite qu'elle ne pense ! Que va-t-il imaginer maintenant ? »

     

    « Par contre, c'est qui cette copine que tu as invitée ? Elle est trop bizarre !

    – C'est clair ! Elle m'a hurlé dessus et m'a presque insultée parce que je suis partie avec un mec. Je crois

    qu'elle pleurait quand elle a raccroché !

    – Je crois qu'elle est amoureuse !

    – Ben si elle le voulait, elle n'avait qu'à le dire !

    – Non, pas de lui idiote, de toi ! répond-elle en riant. »

     

    « Ma mère me dit toujours : «Jiji, tu es trop franche, tourne ta langue sept fois dans ta bouche avant de

    parler ! »

    Il est vrai que je me suis fait beaucoup d'ennemis à l'école à cause de ma franchise. »

     

    @Émilie ACHIN

                     Jiji d'Emilie Achin

     


    votre commentaire
  • Léna de Anne Saulot

     Catégorie : Littérature sentimentale

     

    Léna de Anne Saulot

    Résumé :

     

     

    A quinze ans, quand elle rencontre Vince sur les bancs du lycée, la vie de Léna a sombré dans le chaos. Son

    père est parti avec une femme plus jeune, sa mère s’est suicidée et elle vient d’emménager chez ses grands-

    parents avec sa sœur cadette. Grâce à lui et à son nouveau groupe d’amis, elle retrouve un certain équilibre,

    mais, ils ont beau s’aimer, tous deux ont des aspirations différentes. Lui est épris de musique et de liberté, elle,

    écrasée par son lourd passé familial, est tétanisée par la peur de souffrir.

     

    Au fil des années, leurs chemins n’auront de cesse de se croiser...

     

    Léna de Anne Saulot

     

    Je remercie Evidence Editions de m'avoir confié ce service presse. Le résumé me paraissait très prometteur.

    Je ne regrette absolument pas ce choix, puisque j'ai dévoré ce roman en un temps record. Une histoire

    captivante et totalement addictive, une fois la première page tournée, impossible de m'arrêter.

    Nous allons suivre à travers ce récit différents personnages. Notamment  le parcours des plus chaotiques

    de Léna. En effet, à l'âge de quinze ans, cette dernière a vu sa famille voler en éclats. Un père qui abandonne

    le domicile conjugal, une mère qui se suicide… Notre héroïne a déjà un lourd passé qui la hante. Avec sa

    soeur cadette  elles vont être recueillies par des membres de la famille.

    L'auteure a une plume fluide et agréable, elle maîtrise son intrigue d'une main de maître. Le récit va

    retracer le destin de cette jeune fille ainsi que celui d'un certain nombre de ses amis.

    Notre adolescente va devoir affronter un parcours semé d'embûches. Sur sa route, elle va rencontrer Vince

    un jeune guitariste. Au fil des pages,  ils vont tomber amoureux. Pourtant, leur relation va s'avérer très

    compliquée. Arriveront-ils à faire table rase de leur passé chaotique ? Ensemble, ils vont connaître des

    hauts et des bats. La vie et les années passant, chacun va suivre son propre chemin. Ils seront pourtant

    amener à se retrouver. Léna se construit un avenir professionnel, tandis que Vince poursuit son rêve.

    À des kilomètres, l'un de l'autre, ils vont  avancer vers des horizons totalement différents. Notre héroïne

    devient une femme de caractère, indépendante. Anne Saulot nous dresse un portrait bien précis de chaque

    protagoniste. Une fois adulte, chacun va mener sa barque de son mieux. Pourtant, bien des interrogations

    subsistent. Entre amour, amitié, secrets, trahisons, certains devront faire des choix. Seront-ils capables

    de comprendre, de pardonner ?

    Cette œuvre retrace l'existence de plusieurs amis ou amants, à travers le poids des ans. Les remises

    en question qu'ils sont en droit de se poser. Au fil des pages, nous nous apercevons que le tempérament 

    et les besoins de nos amis évoluent. Léna et Vince ont-ils encore une chance de construire un avenir

    ensemble ? Ils sont très souvent en contradiction. pourtant, que reste-t-il de leur amour ? Après avoir laissé

    filer tout ce temps, pourront-ils s'accorder un nouveau départ ? Les choses ne sont pas aussi simples car

    des révélations vont voir le jour. Parviendront-ils à s'accepter tels qu'ils sont vraiment ?

    Des héros très attachants, avec leurs qualités et leurs défauts. Ce roman est vraiment magnifique, c'est une

    code à la vie, à l'espoir, à la conquête du bonheur.

    J'ai adoré cette lecture qui  ne peut laisser personne indifférent. J'ai ressenti un tsunami d'émotions.

    Une pure merveille qui mérite un énorme coup de cœur.

     

     Extraits et citations :

     « Pour la première fois, j'étais celle qui partait, ce n'était pas moi qui restais dans une chambre, un

    appartement vide, sur un quai de gare, à sangloter, et j'avoue que ce n'était pas un sentiment désagréable. »

     

    « Quand je les voyais discuter avec animation de leurs métiers respectifs, de leurs petits copains (potentiels

    pour Alex), je me contentais de les écouter avec l'impression grandissante que j'étais une extra-terrestre. »

     

    « En dépit de mes doutes, de mes appréhensions, je me sentais la femme la plus libre au monde, de celles

    qui soulèvent des montagnes, sans se préoccuper de l'opinion des autres. J'étais enfin libérée. »

     

    « Moi qui pensais m'être toujours conduite avec dignité et mesure ! Comme quoi, j'aurais dû opter pour

    la folie douce, comme ma frangine, puisque la discrétion et la dignité n'avaient aucune valeur, semblait-il,

    dans cette famille ! »

     

    « J'acquiesçai, comme si cette simple phrase d'adolescent attardé pouvait résumer notre histoire au long

    cours. »

     

    Pour vous procurer cet ouvrage papier : http://www.evidence-boutique.com/accueil/532-lena-papier-9791034804153.html?search_query=Lena&results=8

    Pour vous procurer ce ouvrage format ePub : http://www.evidence-boutique.com/accueil/531-lena-epub-9791034804146.html

     

     

    @Anne Saulot 

    Léna de Anne Saulot


    votre commentaire
  •  

    Premières fois de Greg Quesne

    Item : Dent-de-vipère du Pérou - Livre le plus court de votre PAL - 40 Points

    Titre : Premières fois

    Auteur : Greg  Quesne

    Premières fois de Greg Quesne

     http://patpepette.eklablog.com/premieres-fois-greg-quesne-a133514906

     


    1 commentaire
  •  

    Electrons Libres de Lawrens Sohre

    Item : Engorgio - Un livre contenant au moins 40 chapitres 60 points

    Titre : Electrons libres

    Auteure : Lawrens Sohre

     

    Electrons Libres de Lawrens Sohre

     http://patpepette.eklablog.com/electrons-libres-tome-1-de-lawrens-sohre-a132787238

     


    votre commentaire
  •  

    Noël écarlate Anthologie Recueil

     

    Catégorie :  Recueil de nouvelles

     

    Noël écarlate Anthologie Recueil

    Résumé :

     

    Voici venir Noël et sa féérie. Faites-vous partie des naïfs pour lesquels le rouge est la couleur du Père Noël,

    celle des boules lumineuses, du ruban ou du papier cadeau ? Oubliez la neige, les beaux sapins et les chants

    traditionnels. Dans « Noël Ecarlate », le sang est rouge, visqueux, s’étend en flaques paresseuses. On vous

    propose de rompre avec ces traditions séculaires et d’embarquer pour un voyage différent en compagnie de dix

    auteurs. A lire à la lueur du feu, à voix haute et lumières tamisées, histoires de passer une soirée inoubliable,

    tous poils dressés. Découvrez dix histoires de Noël horrifiques et savourez bien ce moment... ce sera peut-être

    le dernier. Joyeux Noël !

     

    Auteurs : Pierre Brulhet, Serena Gentilhomme, Sophie Dabat, Emmanuel Delporte, Frédéric Livyns,

    Christophe Collins, Barnett Chevin, Céline Reinert, Brice Tarvel, Ruwan Aerts

    Dirigé par Marc Bailly

     

    Noël écarlate Anthologie Recueil

     

     Je remercie Amarante Éditions de m'avoir confié ce service presse, contenant dix récits d'auteurs d'horizons

     différents. Il est bien évident qu'après avoir lu ce recueil, vous ne verrez plus jamais Noël de la même

    façon. Des histoires totalement différentes, pourtant l'issue est toujours des plus sanglante.

    Dans chaque nouvelle, ce désir de tuer en cette période de fêtes est véhiculé par différents sentiments. Nous

    y trouveront : la vengeance, l'injustice, la tristesse et le deuil, la folie des psychopathes. Les mobiles ne

    manquent pas. Malgré tout, même si nous savons que la fin est inévitable, à chaque foisCe le suspense

    demeure présent à chaque instant. 

    L'ensemble du recueil a suscité mon intérêt. Cependant, quatre nouvelles m'ont davantage transportée.

     –  De terre et de larmes.

     –  Ode au père fouettard.

    – The Tower.

     – Réveillon De Sang.

     Les auteurs ont fait preuve de beaucoup d'originalité , le danger est permanent. Il y a d'un côté les tueurs

    qui opèrent de façon méthodique, nous savons qu'ils iront jusqu'au bout du but qu'ils se sont fixés. D'autre

    part, il y a les victimes qui devront faire preuve de sang-froid, et nous pourrons observer surtout jusqu'à

    quelle extrémité peut aller l'être humain, qui conserve envers et contre tout, son instinct de survie.

    Moment de lecture intéressant, adrénaline et frissons garantis. Je rajouterai ma petite note d'humour en

    précisant que je ne suis pas sûre de pouvoir vous souhaiter : JOYEUX NOËL après avoir eu ce livre entre

    mes mains

    Avis aux amateurs…

     

               Noël écarlate Anthologie Recueil

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires