• Rien que 3 mois de Aurélie Larue-Picard

     

    Moins de 3 mois de Aurélie Larue-Picard

    Catégorie : Romance érotique

     

    Rien que 3 mois de Aurélie Larue-Picard

    Résumé :

     

    Juliette a hâte de quitter sa petite ville pour étudier avec ses amies dans une université loin de sa mère, et de

    sa morosité contagieuse. Son seul regret : quitter son meilleur ami Eliott. Mais trois mois la séparent de son

    départ si désiré... Trois mois, c'est long et surtout tout peut arriver !

     

    L'arrivée de la jolie Alice va chambouler sa vie...

     

    Anton, le garçon de ses rêves, va enfin la regarder...

     

    Les sentiments déclarés d'Eliott vont la prendre au dépourvu...

     

    Et si trois mois suffisaient pour ne plus avoir envie de partir ?

     

    Rien que 3 mois de Aurélie Larue-Picard

     

     Je remercie Something Else Éditions ainsi que La voie de Calliopé de m'avoir confié ce service presse. Le

    résumé a attisé toute ma curiosité. J'avais hâte d'entrer dans le quotidien de ces jeunes gens. Nous allons

    faire la connaissance de Juliette une jeune fille malmenée par la vie. Une mère alcoolique dont elle s'octroie

    la charge, qui par la même occasion l'empêche de mener une existence épanouie. Cependant, elle a un

    caractère bien trempé et ne se laisse pas mener par le bout du nez. Alice, sa cousine va faire irruption dans

    son univers à la suite d'événements imprévus. Arriveront-elles à cohabiter ? D'autres jeunes lycéens

    vont faire de brèves apparitions dans la vie de notre héroïne. Les rumeurs et les calomnies fusent de toute

    part, ce qui contraint Juliette à rester souvent à l'écart. Eliott, un jeune homme pas tout à fait comme les

    autres va s'attacher à cette jeune femme. Il va apprendre à la connaître avec ses qualités et ses défauts,

    et faire fi des qu'en dira-t-on. Une  grande complicité va les unir au fil du temps, malgré le fossé qui

    les sépare. Le jeune garçon est toujours là pour elle, que ce soit dans les bons ou dans les mauvais

    moments. Il faut dire que Juliette est une tête brûlée, elle a un caractère de cochon mais demeure très

    attachante… Parviendra-t-elle à avoir confiance en son meilleur ami, elle qui n'a pas été épargnée

    par le destin ? Son humeur est souvent changeante, ses réactions sont parfois imprévisibles, mais Eliott

    fait preuve d'une patience d'ange. Au fil des pages, des révélations vont voir le jour et cela va nous permettre

    de mieux cerner nos personnages. Dans chaque famille, il y a des secrets plus ou moins lourds à porter.

    L'amitié entre nos deux complices n'est-elle pas susceptible d'évoluer ? Encore faut-il que Juliette se

    déleste de la carapace qu'elle s'est forgée. L'auteure aborde des sujets délicats : la différence de classes

    sociales, l'alcoolisme et les ravages que cela provoque au sein d'une famille, le manque de confiance en soi.

    Notre héroïne, sous ses allures de jeune fille provocatrice, cache de grosses blessures. Malgré tout, Eliott et

    Juliette sont conscients de ce qu'ils ressentent l'un pour l'autre. Un avenir commun sera-t-il envisageable ?

    Les choses s'avèrent bien compliquées. Nous avons souvent affaire au jeu du chat et de la souris, mais ne

    s'agit-il pas plutôt une manière d'essayer de prendre la fuite ?

    Aurélie Larue-Picard nous livre un récit vraiment touchant. Le caractère de Juliette m'a totalement

    conquise. J'ai admiré la patience d'Eliott, toujours prêt à tendre la main à la jeune femme qu'il aime

    quitte à se faire très souvent rabrouer. Parviendra-t-il à faire sauter les barrières que son amie a érigées

    autour d'elle ? La mission s'avère des plus périlleuses voire carrément perdue d'avance. Une chose est sûre

    nos tourtereaux sont faits l'un pour l'autre… Seront-ils capables de regarder tous les deux dans la même

    direction ?

    Jusqu'à la fin le suspense demeure, leur relation est sans cesse sur le fil du rasoir. Juliette est prise dans un

    étau. Entre amour, culpabilité, mensonges...  Malgré tout ne reste-il pas une once d'espoir aussi minime soit-

    elle ?

    L'auteure a une plume fluide, addictive, avec des pointes d'humour utilisées à bon escient. 

    Ce roman m'a fait rire, il m'a émue profondément et m'a fait espérer jusqu'au bout. Une suite ne serait-elle

    pas envisageable  ?  Si c'est le cas, j'en serai ravie. 

    Cette lecture a été un véritable coup de cœur, un raz-de-marée émotionnel. 

     

    Extraits et citation :

     « Eliott me coupa la parole et avec un rictus mauvais cracha :

    – Si tu veux te taper une vierge, tu perds ton temps. Je m'en suis déjà occupé. »

     

    « – Tire pas cette tronche ! Je ne vais pas me rajouter à la liste des mecs qui te courent après ! Je suis désolé,

    mais tu n'es pas vraiment mon genre. Trop compliquée, trop de caractère. Bref, trop casse-couilles ! En plus,

    je préfère les blondes à forte poitrine. »

     

     « – Tu diras à ton connard de père que tu ne risques pas d'engrosser le cas social qui te sert de petite

    copine  ! Car c'était la dernière fois que nous nous couchons ensemble ! »

     

    « Je m'arrêtai, en relâchant sa main.

    – Pourquoi tu gueules !

    – Parce que nous étions bien et que je me demande juste à quel moment tu vas encore péter un câble ! »

     

    « – Mais entre vos engueulades et vos cris de bêtes, je ne sais pas ce que je préfère en réalité ! »

     

    @Aurélie LARUE-PICARD

    Rien que 3 mois de Aurélie Larue-Picard

     


  • Commentaires

    1
    Aurélie Larue-Picard
    Dimanche 25 Mars à 11:22
    Aurélie Larue-Picard

    Merci pour cet avis !!!! Je suis heureuse que l'histoire de Jul&Eliott t'ait plu.. Il y aura bien un deuxième et dernier tome prévu pour septembre.

    Alors... J'espère que tu seras au RDV !

    A très vite.

      • Dimanche 25 Mars à 11:26

        Oh que oui ! J'ai adoré cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :