• Tu es cette épingle à linges

     

    Tu es cette épingle à linges

    Tu es une épingle à linge

    Raconte ton histoire 

     

    Mon texte

     

    Il paraît que la réincarnation existe ! Je suis…enfin j’étais quelqu’un de très terre à terre. Aujourd’hui toutes

    mes certitudes se sont effondrées ! Que m’arrive-t-il ? Et qui suis-je ?

     

    Me voilà tout à coup en équilibre précaire, allez-y ne vous gênez pas… Tripotez-moi… Où il y a de la gêne, il

    n’y a pas de plaisir. Il semblerait que je sois d’une grande utilité, j’en suis forte aise ! Mais encore… J’ai la

    sensation d’être suspendue à un fil ? Une corde ? Le mystère reste entier ? Je me suis réveillée là ce matin, je

    n’y comprends rien ! Je suis… enfin j’étais une grande rêveuse, est-ce que mon dernier songe a dérapé ?

    Après avoir subi, le froid, une avalanche de pluie torrentielle… maintenant je grille littéralement au soleil.

     

    — Au secours, aidez-moi ! sortez-moi de cet enfer… ce sont des conditions de vie inhumaine, hurlai-je à

    corps et à cri.

     

    Alors que je m’époumone, si ça se trouve personne ne m’entends ? Ai-je un corps ? Une voix ? Je ne crois

    pas ! Dans quelle galère me suis-je fourrée ? M’a ton jeté un sort ? A priori, je ne vois pas…

    je n’entends pas …  je sais quand on m’utilise…

     

    Tout à coup je sens que l’on presse ma tête…

    — Arrêtez, vous me pincez, pourquoi faire ? m’indignai-je.

     

    Et hop, maintenant quelqu’un me balance sans ménagement. Il me semble que j’atterri sur une surface dure.

    — Aïe, bande de sauvages ! je vais me plaindre à qui d’ailleurs ? m’interrogeai-je

     

    J’essaye d’aiguiser mes sens pour comprendre… Puis surprise, je reçois quelque chose de doux sur moi.

    — Je ne bois pas ? ne me drogue pas ? paumée, oui voilà c’est le mot !

     

    Soudain, je reçois une sacrée dose de flotte !

    — La vache ! ça y est je me noie ! constatai-je paniquée.

     

    Je rassemble mes idées : Un fil ? Une corde ? J’ai chaud… J’ai froid… On me balance sur une surface dure…

    Je sens quelque chose de soyeux qui me recouvre… je bois la tasse… Non… Je n’y crois pas… serai-je une

    épingle à linges ?

     

    — A l’aide ! rendez-moi ma vie ou tuez-moi, m’énervai-je.

     

    Avant j’étais humaine, aux finitions qui laissaient à désirer… Trop pressée de découvrir le monde… Il y a eu

    un petit dérapage incontrôlé, je me déplaçais sur quatre roues. Dans mes rêves, je marchais, j’étais mariée,

    j’avais des enfants. Au réveil, tout s’effaçait ! Je me disais toujours que si la vie était un livre, je choisirai une

    autre histoire. Jamais j’aurais pensé qu’en changeant de récit, je me retrouverai coincée dans la peau d’un tel

    objet ? Quel cauchemar !

     

    Soudain un visage me fait fasse :

    — Alors, tu vois regarde dans ce miroir, comme tu es belle. Je t’ai gâtée, tu es la reine. Tu scintilles de mille

    feux, avec ta robe cousue d’or, je ne me suis pas moqué de toi, cette fois, tu es parfaite, me dit la voix.

    — Rendez-moi ma vie ! j’étais bien, pas d’effort je me déplaçais  dans bolide de luxe.

    — Je vais exaucer ton souhait, mais as-tu compris la leçon ?

    — Oui, nous savons ce que nous perdons mais nous ne savons pas ce qui nous attends, c’est bien ça ?

    demandai-je stressée.

     

    — C’est exact, demain dès l’aube tu garderas ton propre roman. Tu ne changeras pas de récit et tu suivras le

    cours de ton destin.

     

    — Oui, je ferai tout ce que vous voudrez et je profiterai de chaque jour comme si c’était le dernier.

     

    Ouf quelle aventure ! Il faut avouer que c’est un drôle de karma. Si le miracle existe, je le jure j’irai à la messe

    tous les dimanches. Ceci dit regardez vous-même, j’avais de la classe dans cette nouvelle enveloppe, vous ne

    trouvez pas ? J’aurai eu plus de chance de trouver un mari. Ceci dit : il vaut mieux vivre seule que mal

    accompagnée… Alors vive le célibat et les finitions imparfaites !

     

    Tu es cette épingle à linges

     

    Tu es cette épingle à linges

    A Bientôt@Pat Pepette

     


  • Commentaires

    1
    Tessa
    Dimanche 10 Septembre à 18:22

    Salut Pat Pépétte!

    Elle m'a fait bien rire ton histoire happy

    Etre réincarnée en épingle à linge lol

    Bon au moins ça aura eu le mérite de faire apprécier le quotidien sous les dehors humains de la "victime" d'avant de cette réincarnation mdrrr

      • Dimanche 10 Septembre à 18:33

        A fond dans l'imagination pas facile, je progresse lol

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :