• Une autre vie

                                         Quand la vie bascule

     

     

    19 décembre 2007,

    En une fraction de seconde la vie bascule,

    Quelque chose explose dans ma tête,

    Sans ménagement, ni préambule.

     

    Le verdict est tombé,

    Cervicales abimées,

    Il faut opérer.

     

    Deux ans ont passé,

    Une autre vie a commencé,

    Il a fallu dompter ce corps étranger,

    Meurtri et fatigué.

     

    Destin tu m'as frappée,

    Douleur tu m'as foudroyée,

    Révolte tu m'as gagnée.

     

    Chaque jour il faut lutter,

    Il faut puiser à l'intérieur de soi,

    Suffisamment de force pour porter sa croix.

     

    J'ai pensé parfois tout arrêter,

    M'endormir à tout jamais,

    Faire cesser cette souffrance,

    Etre enfin soulagée,

    Ne pas assister à cette décadence.

     

    Partir ailleurs,

    Dans un monde meilleur,

    Existe-t-il d'ailleurs ?

    Même s'il existe il nous fait peur.

     

    Même lorsque l'on croit que l'on a tout perdu,

    Que l'on nous a tout pris,

    Il nous reste l'essentiel, la force de vie,

    On s'y accroche à corps perdu.

     

    Il faut apprendre à vivre à trois,

    Mon corps, ma tête et ma douleur,

     

    Ma tête y croit,

    Mon corps pleure,

    Douleur tu dictes ta loi.

     

    Le défi est de taille,

    Chaque jour je livre bataille,

    Pour t'empêcher de m'envahir,

    Pour te faire fuir.

     

    Je ne veux pas oublier,

    La personne que j'étais,

    Tout ce que j'ai pu vivre à fond, je l'ai fait,

    Cela restera à jamais gravé,

    Dans mon coeur et dans mes pensées.

     

    Vivre sans douleur,

    Rêve inaccessible,

    Vivre sans douleur,

    Si seulement c'était possible,

    C'est la seule chose qu'implore mon coeur.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Octobre 2015 à 18:55

    j'etais pas passé par ici de bien beaux poemes qui parle d'espoir

      • Vendredi 9 Octobre 2015 à 19:14

        Merci du compliment,

        Ils sont sûrement pour la plupart remplis d'espoir mais ils sont tristes car je n'arrive à composer des poèmes que lorsque j'ai dû faire face à de grosses épreuves dans la vie. Je n'arrive pas à en faire quand tout va bien.

        Gros bisous

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :