• Vingt-cinq jours avant le chaos de Corinne B. Dupuis

     

    Vingt-cinq jours avant le chaos de Corinne B. Dupuis

    Catégorie : Young Adult

     

    Vingt-cinq jours avant le chaos de Corinne B. Dupuis

    Résumé :

     

     

    Lana vient d'avoir dix-huit ans. Au lycée, elle n'a pas d'amis, et pour cause : Lana fait peur. Aux élèves, aux

    profs. D'ailleurs la cicatrice qui lui barre la joue fait l'objet de maintes suppositions sur son origine. Tout ça

    lui va bien, au moins on la laisse tranquille. Lana est invisible. Elle a appris à l'être, pour échapper à ses

    parents qui la maltraitent depuis toujours. Pourtant, au fond d'elle, elle rêve d'être une héroïne, quelqu'un

    qu'on respecte et qu'on admire. Le jour où Louis, un garçon du lycée, s'intéresse à elle, Lana est troublée et

    tombe vite amoureuse. Peut-être aurait-elle dû être plus méfiante...

     

    Vingt-cinq jours avant le chaos de Corinne B. Dupuis

     

    Je tiens à remercier Corinne B. Dupuis de m'avoir confié son service presse, afin de découvrir son roman.

    Je suis une adepte de la catégorie « Young Adult ». Le résumé m'a interpellé et la curiosité l'a emporté.

    Nous faisons la connaissance de Lana, notre héroïne. Celle-ci est  âgée de dix-huit ans, elle est très mal dans

    sa peau. Au lycée, elle adopte un look gothique, si l'on rajoute la balafre qu'elle a sur la joue, nous pouvons

    dire qu'elle a toutes les chances de faire fuir ses camarades. Dans quel but souhaite-t-elle se rendre invisible ?

    Pour éviter de souffrir ? Par manque de confiance en elle ? Une chose est certaine, Lana a subi des sévices

    de la part de ses parents et en garde des traces indélébiles. Cependant, ne rêve-t-elle  pas à une vie meilleure ?

    L'auteure nous dépeint parfaitement ce personnage torturé. Derrière sa carapace, n'y a-t-il pas une  jeune

    fille qui voudrait tant recevoir un peu d'amour et d'attention ? Le destin va lui faire rencontrer Louis.

    Qui est ce garçon pour qui elle semble éprouver des sentiments ? Est-elle en mesure de lui faire confiance ?

    Pour le meilleur ou pour le pire ? Attention, Lana pourrait avoir des réactions imprévisibles. Comme

    un désir de vengeance… Est-elle  potentiellement dangereuse ?  Que serait-elle capable d'imaginer pour

    donner une bonne leçon aux personnes susceptibles de la blesser ?

    Décidera-t-elle de s'ouvrir aux autres ? Si cette décision avait pour but d'établir un plan bien précis ?

    Corinne B. Dupuis, dans son récit démontre à quel point notre héroïne est fragile psychologiquement.

    Doit-on se méfier de l'eau qui dort ?

    Nous nous retrouvons plongés dans le monde des ados, parfois sans pitié. Il est toujours facile de se moquer

    des différences des uns et des autres. Les personnalités « hors normes » ont tendance à effrayer.

    Pourtant Lana  ne mérite-t-elle pas de connaître le bonheur ?

    L'auteure nous offre un final intéressant, une sorte de leçon de vie. Il ressort de ce roman une certaine

    morale.

    Malgré tout, l'intrigue ne m'a pas transporté plus que ça. Un sujet qui interpellent, mais au fil des pages

    j'ai ressenti un manque de rythme, et certains passages comportent quelques longueurs.

    Ce n'est que mon humble avis, mais je pense que ce livre aurait mérité d'être davantage étoffé.

     

    Extraits et citations :

     « je suis en colère parce que je me sens seule, tout à coup, et c'est la sensation la plus horrible qui soit

    d'avoir perdu la seule personne qui croyait en moi. »

     

    « Alors c'est ça, avoir des amies ? Se sentir portée par un courant électrique qui amène de l'énergie, du

    courage, là où on en manque d'habitude ? »

     

    « C'est horrible ce sentiment de culpabilité qui me ronge, et pourtant une voix intérieure me chuchote que

    le plan n'est pas abouti, et que Tristan doit payer pour ce qu'il a fait. »

     

    « Il y a des choses comme ça, qui existent alors qu'on ne sait pas pourquoi. Je suis toujours partie du

    principe que chaque chose, chaque être vivant, devait avoir une utilité, sinon, à quoi vont être là ? »

     

    @Corinne B. Dupuis

                      Vingt-cinq jours avant le chaos de Corinne B. Dupuis

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :